Académie Renmei


Bonjour, au cas ou tu n'aurais pas remarqué, CE FORUM EST MORT, DEAD. J'ai aimé tout les moment passé dessus, vous aller tous me manquer! Adios Bichachos !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Académie Renmei, une académie vraiment normale? (suite)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haruka Shiwazaki
Human
Human
avatar

Messages : 382
Date d'inscription : 18/01/2012
Localisation : Là où me guident mes pas...

Carte d’Élève
Âge: 17 ans
Classe: Terminal
Relations du Personnage:

MessageSujet: L'Académie Renmei, une académie vraiment normale? (suite)   Dim 5 Fév - 8:53

Elle accepta et je passais devant elle et m'approchais de la porte que je poussais avant de la laisser passer. Elle pourrait ainsi admirer les lieux. "Qui a-t-il à admirer? Ce n'est qu'une caféteria comme les autres." Eh bien, justement non. Déjà, elle est un peu trop... grande et elle est décorée de manière moins sobre que les autres. Je ne pense pas non plus que dans d'autres cafétéria, il y ait un bar prenant tout le fond de la salle avec un menu adapté à la finesse de l'Académie. Et oui, nous sommes bien dans une caféteria, pas dans un restaurant. Je montrai à Tsubakusa une table près des grandes portes vitrées où l'on pouvait apercevoir un jardin et trônant en son centre, une fontaine dont l'écoulement de l'eau créait une mélodie relaxante. De la salle, si les élèves, lèvent les yeux, ils verraient un haut plafond, vitré qui permet d'admirer le ciel, et qui n'en ait pas moins très solide. Nous nous installions sur deux chaises faces à faces et je posais sa valise au pied de la table. Je lui tendis un menu avant de feuilleter le mien. En bon habitué, je me demandais ce que j'allais prendre aujourd'hui. Juste un cocktail, sans alcool cela va de soi. Après quelques minutes d'hésitation, je choisis un "Délice Fruité".

- Je vais prendre un "Délice Fruité" et toi?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsubakusa Kokura
Human
Human
avatar

Messages : 502
Date d'inscription : 30/01/2012
Age : 20

Carte d’Élève
Âge: 17 ans
Classe: Terminal
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: L'Académie Renmei, une académie vraiment normale? (suite)   Lun 6 Fév - 18:37

Il ouvrit grand la porte et la tenait pour que je passais. Je lui sourit en lui remerciant et on s'avancèrent vers cet cafétéria. Quand je vis ceci, je souriais grand. Le décor de cet cafétéria était vraiment différente des autres. Elle était magnifique ! Ce n'était pas tout, elle était grande, au fond de la salle, il y avait un bar, j'ai cru être dans un restaurant ! Je tournais sur moi pour voir le plus de choses merveilleuses dans ce restau... euh non... bar... non cafet'. Avec la bouche grande ouverte, je me baladais autour de la salle. Jusqu'à qu'Haruka me fais geste de venir, il me montrais une table vers les grandes portes vitrées. Derrière, il y avait un jardin fantastique, que j'ai crue que des fées y cachaient. J'avais déjà remarqué le plafond vitré où nous avaons pu voir un joli ciel bleu. Nous partîmes s'asseoir vers une table à deux places faces à faces. Je ne savais pas pourquoi, mais je rougissais. Comme je le disais, je m’asseyais sur l'une des chaise. Puis il me tendit un menu, j'étais un peu surprise, mais je lui remerciait en lui souriant encore une fois. Je feuilletais mon menu, et je cherchais bien ce que j'allais prendre. Avec tout ce chemin, j'avais faim. Je ne savais pas vraiment quoi choisir. Après quelques secondes, je savais toujours pas quoi prendre.

« Je vais prendre un "Délice Fruité" et toi? »

Tiens, il prend un cocktail ? Bon, et bien il faudrait que je me décide. Bon et bien vais choisir...

« Et bien... je prendrais un "Opéra" ! »

Et oui, j'aime beaucoup les pâtisseries, surtout l'Opéra, mais je préfère le... euh.. non je l'ai aime tous à part le framboisier. Je demandais à un serveur de venir, en gigotant mon bras qui faisait pensé à une petite gamine et nous commandions. Après cela, il reparti les chercher. Bien sûr, cela demandait du temps, mais pour cela, je ne savais pas vraiment quoi lui dire à Haruka. D'habitude, j'ai l'habitude de parler la première, mais je sais pas pourquoi, mais je bloque. C'est grave ! Comment vais-je faire ? Dans ma tête, je paniquais, et en vrai, j'étais nerveuse et j'étais un peu rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruka Shiwazaki
Human
Human
avatar

Messages : 382
Date d'inscription : 18/01/2012
Localisation : Là où me guident mes pas...

Carte d’Élève
Âge: 17 ans
Classe: Terminal
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: L'Académie Renmei, une académie vraiment normale? (suite)   Sam 5 Mai - 8:57

« Et bien... je prendrais un "Opéra" ! »

- Un "Opéra" ? Très bon choix, dis-je avec un sourire.

Elle appela un serveur et nous passions commande. Il repartit tandis que nous nous faisions face avec Tsubakusa. Le silence qui s'était installé ne semblait pas vouloir se briser. Et pourtant, ce n'était pas ce silence semblable à celui lorsque vous faites de la plongée. Sous l'eau, un silence impressionnant que vous remontiez à la surface, cela vous paraissait étrange de parler ou d'entendre des bruits. Mais là, c'était plutôt un silence gêné. Aurais-je fais quelque chose qui l'aurait contrarier ? Ou peut-être qu'elle n'était pas très à l'aise. Je n'étais pas effrayant, si ? Voulant la détendre un peu, ainsi que l'atmosphère qui pour le moment était loin de l'être, je pris la parole.

- Alors comme ça, tu aimes les "Opéras" ? En terme de pâtisserie, je dois avouer que j'aime beaucoup les "Crèmes Brûlées". Mais il faut avouer que l'art culinaire comme tous les arts laisse place à beaucoup de possibilités. Et puis, tu peux choisir de te spécialiser dans le domaine qui t'intéresse. Admettons que nous voulons tous deux, entrer dans le domaine culinaire. Tu pourrais choisir de te spécialiser dans les desserts et moi dans les cocktails.

Je m'arrêtais un instant car le serveur revenait avec notre commande. Il ne devait pas être plus vieux que nous. Peut-être notre aîné d'une voire deux années. En effet, il faut croire que l'Académie accepte et même encourage des élèves lorsqu'ils ont du temps de libre ou s'il suive une étude dans ce domaine à participer à la vie active de l'Académie. Ainsi, quelqu'un qui aime les fleurs et souhaiterait tenir une boutique de fleurs plus tard ou dans cette branche, sans jeu de mots bien sûr, peut passer du temps avec le jardinier, l'aider de temps à autre et ainsi apprendre. Je trouve que c'est une bonne idée. Tiens, d'ailleurs il faudra que je pense à m'inscrire en tant que serveur.

- Merci.

- Je vous en prie. Si vous avez besoin de quoi que ce soit, n'hésitez pas à appeler.

Puis, il repartit à son travail. Je prie une gorgée de mon cocktail. Absolument exquis. Les chefs cuisiniers de l'établissement étaient de vrais génies. Enfin, je suppose qu'il fallait s'y attendre au vu de la renommée de l'Académie. Je repris ensuite.

- Je disais donc. Tant que tu aimes ce que tu fais, ça vaut pour tous les métiers, non pour tout, tu feras quelque chose de sublimes. Et même si ce sont deux domaines différents, en gardant notre exemple, si on les associe de manière harmonique, le résultat sera tout simplement sublime. Ca vaut pour tout, la musique aussi par exemple qui est d'ailleurs l'un des exemples à citer. Ah, j'espère que je ne t'ennuis pas à parler. Je voulais te donner mon point de vue.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsubakusa Kokura
Human
Human
avatar

Messages : 502
Date d'inscription : 30/01/2012
Age : 20

Carte d’Élève
Âge: 17 ans
Classe: Terminal
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: L'Académie Renmei, une académie vraiment normale? (suite)   Dim 30 Sep - 9:20

[H-RP : Gros retard sur mes RPs ! Je suis vraiment désolée de t'avoir fait attendre >< ! J'espère que mon niveau n'a pas beaucoup trop chuté u_u"...]

Un silence pesant se faisait montrer dans toute la pièce. Evidemment, nous étions les seules dans la cafétéria et nous, non je dirais plutôt moi, je ne savais pas vraiment quoi lui dire. Je n'ai aucune envie que l'atmosphère restait ainsi, mais comment briser le silence sans sujet de conversation. Dois-je lui poser des questions ? Non, il me trouvera un peu trop curieuse... De plus, si je lui pose des questions sur lui, je sais même pas si ça va l'intéresser et moi aussi... Pendant que je me creusais la tête à trouver un sujet de conversation, pas trop minable et qui tiendras pendant au moins plus d'une vingtaine de secondes, le jeune adolescent pris cependant la parole. Il a du aussi penser que ce silence devenait beaucoup trop lourd.

« Alors comme ça, tu aimes les "Opéras" ? En terme de pâtisserie, je dois avouer que j'aime beaucoup les "Crèmes Brûlées". Mais il faut avouer que l'art culinaire comme tous les arts laisse place à beaucoup de possibilités. Et puis, tu peux choisir de te spécialiser dans le domaine qui t'intéresse. Admettons que nous voulons tous deux, entrer dans le domaine culinaire. Tu pourrais choisir de te spécialiser dans les desserts et moi dans les cocktails. »

Aimer les "Opéras" ? ... Oui, je les aime. Ce dessert me rappelait les très peu de souvenir de ma mère. Elle-même adorait ce dessert et m'en faisais quand elle en avait l'occasion. On peut dire que ses moments étaient nostalgiques, j'eus même un petit sourire en y repensant.
Il aime les "Crèmes brûlées" ? C'est une pâtisserie qui est aimés, c'est vrai. Il est aussi difficile de le préparer. C'est une chose que j'aime chez les pâtisseries, elles ont l'air si simple comme cela, mais la préparation est vraiment très compliqué, et la réussite n'est pas toujours au rendez-vous.
Encore une fois, je ne sortis aucun mot de ma bouche, bien que je pensais très fort à la réponse. Je voyais de loin le serveur qui revenait avec notre commande. Je ne faisais pas vraiment gaffe à lui, mes yeux étaient plutôt rivés sur Haruka. Quand mon plat s'est posé sur la table, je sortis à mi-voix, un remerciement avant que le serveur nous quitta. Je regardais mon dessert qui avait l'air succulent, avant de prendre une cuillère près de mon assiette et d'en prendre une bouché. Ce morceau d' "Opéra" qui était entré, se faisait sentir sa douceur dans ma bouche. Le chocolat dans mon bec était tellement délicieux que j'en perdis même la réalité, j'étais plongé dans les nuages. Ce goût exquis était incroyablement envouteur. Je ne pensais pas que cette Académie avait un chef cuisinier aussi talentueux... Mais bon dieu, dans quel établissement m'a t-il encore emmener mon père ? Non, ce n'est pas vraiment la question que je devrais poser... Bon Dieu, comment a t-il fait pour me faire entrer ici avec ses peu de moyens !? ... Il faut que je pense à l'appeler après.
Pendant que j'étais en plein nuage et en pleine réfléxion avec mon moi intérieur, Haruka continuait son dialecte.

« Je disais donc. Tant que tu aimes ce que tu fais, ça vaut pour tous les métiers, non pour tout, tu feras quelque chose de sublimes. Et même si ce sont deux domaines différents, en gardant notre exemple, si on les associe de manière harmonique, le résultat sera tout simplement sublime. Ca vaut pour tout, la musique aussi par exemple qui est d'ailleurs l'un des exemples à citer. Ah, j'espère que je ne t'ennuis pas à parler. Je voulais te donner mon point de vue. »

Je fis bouger ma tête qui lui disait que cela ne me dérangeais pas du tout, encore muette. Après son avis, je ne savais pas encore quoi trop dire, puisqu'il avait, on va dire tout dit sur ce sujet. Je décida de changer de sujet après une autre bouché de ce délicieux "Opéra" à ma porté.

« Dit-moi Haruka, comment es-tu arrivé... »

Je fis interrompu par une sonnerie de téléphone des Lunafly... C'était mon téléphone. Je m'excusa auprès du jeune homme avant de sortir mon portable de ma petite poche. Comme il fallait s'y attendre, c'était un coup de fil de mon père. J'hésitais de décrocher, puisque j'avais pas envie de m'enerver... A chaque coup de fil de mon père, ça finit toujours par une Tsubakusa énervé.
Je soupira, un moment avant d'appuyer sur le bouton rouge, qui éteignait mon téléphone. Je le rappellerais plus tard, quand Haruka ne sera plus là, je n'ai pas vraiment envie de m'engueuler avec mon père devant lui.

« Désolée, alors je disais, comment es-tu arrivé dans cette académie ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Académie Renmei, une académie vraiment normale? (suite)   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'Académie Renmei, une académie vraiment normale? (suite)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jean Raspail à l'Académie Française
» l'Académie de la Rose des Vents
» Je quitte l'académie !!
» Pu capable de star académie...
» Académie kisu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Renmei :: l'Academie Renmei :: Le Lycée :: La Cafétéria-