Académie Renmei


Bonjour, au cas ou tu n'aurais pas remarqué, CE FORUM EST MORT, DEAD. J'ai aimé tout les moment passé dessus, vous aller tous me manquer! Adios Bichachos !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Shooting-photo dans les plaines /PV\

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tsubakusa Kokura
Human
Human
avatar

Messages : 502
Date d'inscription : 30/01/2012
Age : 19

Carte d’Élève
Âge: 17 ans
Classe: Terminal
Relations du Personnage:

MessageSujet: Shooting-photo dans les plaines /PV   Sam 6 Oct - 8:58




Shooting-photo dans les plaines ! Je hais ça !
Tsubakusa x Ame


Encore aujourd'hui, le soleil m'éblouissait. Il est toujours là où je vais, mais aujourd'hui, je pense que c'est moi qui allait vers lui... Je continuais ma course, ma course vers nulle part.
Ma robe blanche scintillait à la présence du soleil, l'air était forte que mes cheveux couleur châtain cendré allaient un peu partout et me cachait la vue.
Je courais, courais tellement que mes poumons me serraient...
Ma sacoche empirait la situation, elle était extrêmement lourde, il étranglait tout aussi ma poitrine que mon coeur.
Je m'enfuis, loin, loin d'ici. Je recherche un endroit où celui-ci ne pourra pas me retrouver, un endroit ou je pourrais me sentir bien, un endroit où ses gens ne me suivront plus !
Exactement ! Je fuyais un groupe de malade qui me suivait ! Ce groupe est en fait, mon père et des photographes !

Je pensais que ces vacances dans les plaines, je pourrais me faire un plus grand bien, mais là... Je crois que ses vacances sont tombés à l'eau. j'aurais dû le savoir que la réplique "Faire des vacances avec son père chéri" cachait un petit truc. Celui-ci voulait m'utiliser comme mannequin pour son travail. Comme à chaque fois qu'il se dispute avec ses mannequins, il me force à ce que je les remplace, sauf que tous produits de maquillage, des chaussures à talons et de vêtements qui laissent mes jambes dénudés, je hais. Si ce n'est pas pour un évènement, je hais !

Pendant que je courais, j'entendais les bruits de leurs appareils photos.
Hein ?
Je tournais la tête, tout en continuant ma course, je vis que ces gens en profite même dans ses moments. Sous l'ordre de mon cher père, ceux-là me photographiaient alors que je m'étouffais les poumons à m'échapper.
J'augmentais ma vitesse bien que j'en pouvais plus. J'avais vraiment du mal à respirer en rajoutant de la vitesse à ma course que je pensais que j'allais plus tenir. Je pensais tout lâcher, que j'allais devoir me rendre à mon père. Cependant, je vis une crevasse assez grande et assez invisibles pour ses pot-de-colles. Je me dirigeais vers cette crevasse pour voir à quoi elle pourrait ressembler... Oui, je vérifie si c'est pas trop profond et qu'il y a une sortie, je ne suis pas si bête d'aller y tomber sans réfléchir à sa non plus... si ? Bref, quand je m'approchais plus de cette crevasse, je vis qu'il y avait une sortie vers l'Est et que ce n'était pas très profond, non plus. Chouette, c'est bien la première fois que j'ai un miracle.
Je regardais derrière moi, il n'y avait plus personne. J'ai pu enfin les semer, mais par précaution, je sauta dans la crevasse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ame Lilium
Vocaloid
Vocaloid
avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 19/08/2012
Localisation : Là ou mon destin semblent être

Carte d’Élève
Âge: entre 15 et 17
Classe: Première
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: Shooting-photo dans les plaines /PV\   Jeu 18 Oct - 15:39

Le ciel avait était plus que noir, mes yeux clos, mon corps emmitouflé et ma tête elle aussi sous la couverture.
Je m’étais réveillé plus tôt que d’habitude pour faire une courte balade quelques part, au calme. J’avais donc choisie les plaines, en espérant qu’elles seraient des plus calmes pour moi. Je n’aimais pas les endroits trop peuplé, ça faisait mal à la tête.
Je venais de finir mon p’tit déj’, dans un calme trop silencieux et comme je peux le dire, trop calme.
Mon lit était encore chauds, et surtout pas fait, mais ça, m’en fous un peu.
Je venait juste de décider de ce que j’allait mettre aujourd’hui, quand je vis une nuées d’oiseaux dans le ciel.
Sans vraiment beaucoup me soucier d’eux, je regarda l’heure, un cookie dans la bouche, enfilant une chemisette.
Terminant de m’habiller, j’ouvris la porte, la referma, trébucha dans les escaliers, tira sur la porte d’entrée alors qu’il fallait la pousser, et retrébucha sur un truc par terre. Ensuite, je me dirigeas vers les plaines qui avaient bien méritées de m’attendre encore un peu

En arrivant, j’avais trouve une jolie crevasse peu profonde où il serait bien de faire une petite sieste. Je la fis parce que je fais ce que je veux ! Mais je la terminai bien vite : quelqu’un arriva.


Une jeune fille sûrement plus grande que moi. Mais ma personne n’était pas très importante. L’inconnue, j’aurais bien aimé faire ça connaissance. On aurait dit qu’elle était essoufflé. Je suis resté derrière les buissons où j’étais. Était-ce une vocaloid ? Non, on aurait dis une humaine. Oui, une humaine qui semble un peu contrarié. Je restais là, à l’observer, silencieusement. Timide, je réfléchissais à comment l’aborder, et surtout l’aborder ou pas…


Je me relevais, tranquillement et commençait à dévoiler ma cachette. M’approchant doucement d’elle, une main derrière le dos, l’autre lui faisant un petit signe de la main, je lui fis un bref « salut ! »
Mais vraiment minuscule. J’avais réussie à ne pas crisper ma voix, moi qui ne suis pas très approcher
ou surtout qui n’approche pas grand monde.
Mon souffle de pouvait être que silencieux, pour un robot.
Ce robot qui avait moins de sentiments que les hommes mais quand même, il ne se connaissait pas lui-même. Pourquoi l’aborder elle alors ? Toutes façon, c’était trop tard, elle l’avait entendu, elle m’avait vu.
Je me demandais simplement qu’elle serait sa réaction.
Oui…Qu’elle serait la réaction de quelqu’un qui ne me connaissait pas ?


Le ciel était blanc comme toujours. Encore Sombre, mais blanc.
Le vent soufflait au dessus de la crevasse, et ne pouvait m’effleurer qu’un peu le visage.
La jeune inconnue était dos à moi.
Le vent soufflait toujours, ne pouvant à peine nous atteindre, et nous effleurer…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Shooting-photo dans les plaines /PV\

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tempête dans les Vastes Plaines (PV Marcus Archéon)
» Une bataille Fratricide dans les plaines du Riddermark
» [1st Rp] Petite aventure dans les plaines
» Après un shooting photo [ Libre ]
» Shark in the water

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Renmei :: L'Île de Kurōbā :: La Plaine-