Académie Renmei


Bonjour, au cas ou tu n'aurais pas remarqué, CE FORUM EST MORT, DEAD. J'ai aimé tout les moment passé dessus, vous aller tous me manquer! Adios Bichachos !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'arrivée fracassante de Miyun [Libre][TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miyun Tanaka
Human
Human
avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 13/05/2012
Age : 21
Localisation : Quelque part. Pourquoi tu voulais savoir ? -.-

Carte d’Élève
Âge: 15 αиƨ
Classe: 3ème
Relations du Personnage:

MessageSujet: L'arrivée fracassante de Miyun [Libre][TERMINÉ]   Jeu 17 Mai - 21:53

Une fois sortie de la limousine, je me sentie intimidée devant la structure de l'académie Renmei. Je lancais un regard en arrière tout en tournant les talons pour faire face à la montage de valises que Thomas, mon majordome, m'apportait. Je soupira.
- Pourquoi mère veux-t-elle toujours m'encombrer de toutes ses affaires? Demandais-je en tortillant nerveusement la brettelle de mon sac a main en velours noir.
- Car que il faut que mademoiselle ait tout ce qu'il faut pour son séjour ici. Je levais les yeux au ciel.
- Ouais, mais j'avais juste besoin de mon sac a main! Le reste est totalement inutile! Que vais-je donc pouvoir faire de ma collection de talons hauts ici? Franchement!

Ah oui. Parce que je vous avais pas dit mais j'ai de tout dans les trente-deux valises que ma mère m'a faites préparé: des chaussures, des accessoires divers, du maquillage, des savons pour les cheveux, le bain, la douche, des livres, des robes, des tee-shirts, des pantalons, des robes de soirées, des jupes d'été, d'hivers, des collants, des bijoux, ect, ect, ect...Alors que dans mon sac à main il y a juste: une trousse de maquillage, ma brosse à dents, mon dentifrice, un savon ( Au cas ou. ), mon ordinateur, mon iPad, mon iPhone, mon iPod, mon iPod touch( Déchargé ) et pour finir une carte de crédit. C'était amplement suffisant. Mais mère avais forcément mis son grain de sel. '' Je ne veux pas que tu vives comme une délinquante!'' J'avais beau lui expliquer de haut en bas, de coté, de travers, elle ne voulais rien entendre. Donc, Je me retrouve avec trente-deux valises.

Quelques membre du personnel étaient venus aider le pauvre Thomas, car il avait bien du mal avec ses satanées valises. Toutefois je refusais catégoriquement de l'aider. Je ne voulais simplement pas à avoir à m'encombrer de tout ce capharnaüm avec moi. En fait, je boudait en silence. Je pris donc la direction du Hall principal. Je marchais dans le somptueux couloir quand, perdue dans mes pensées , je heurtais quelqu'un.
- Désolée. Dis-je sans vraiment le penser.
Je m’apprêtait à continuer ma marche vers le dortoir, difficilement suivie par les membres du personnel, quand je me sentie observée. Je me retournais et demandais simplement, néanmoins d'un ton glacial :
- Quoi?


« Si j'ai une logique tordue, c'est qu'elle est pas droite. Si elle est pas droite, c'est n'est pas une anguille. Si ma logique n'est pas une anguille, est-elle un corbeau ? »
By Frehya (c)

« Si la vie est une boite de chocolat et que j'ai faim, vais-je me manger moi même ? »
By Frehya (c)


♪ ♪ ♪ ♪ ♪ ♪ ♪ ♪ ♪ ♪ ♪ ♪



Dernière édition par Miyun Tanaka le Ven 13 Juil - 16:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jenenaitpas.com
Nami Hakanaï

avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 19
Localisation : Qui sais ?

Carte d’Élève
Âge: 16 ans
Classe: Première
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: L'arrivée fracassante de Miyun [Libre][TERMINÉ]   Ven 18 Mai - 1:17

  • J'étais couché sur mon lit, avec mon bras sur le front. Yagami ronronnais a mes côtés. Toutes les filles étaient déjà sorti avec leurs amies ou leurs petit-copain. Je me leva péniblement et me dirigea vers les douches avec mon savon et mon shampoing. Je resta un bout sous l'eau. Pourquoi je me sentais coincé la plus part du temps ? Je ne me ressemblais plus, depuis que j'avais découvert que mes parents n'étaient pas mes vrai parents, je n'étais plus moi même. J'étais perdu, perdu entre le mensonge et la vérité. Je ferma la pression de l'eau et sorti des douches. Je m'habilla, avec un pantalon blanc, une camisole bleu et noir et pour terminer mes bottes a talons préféré. Je sais, je n'aime pas les talons, mais eux s'étais différent. Je l'ai adoraient plus que tous. Je sécha mes longs cheveux bleu sombre, avant de mettre une simple barrette en noueux papillon dans mes cheveux. Je bâilla et m'étira pour évacué la fatigue de mon corps, rien a faire, elle ne voulait pas partir. Je regarda Yagami dormir paisiblement sur mon lit, en faite je lui ressemblais, j'avais le sommeil d'un chat. Avant de quitté la pièce je dis au revoir a mon minet noir et sorti de la chambre. Je marcha tranquillement dans les couloirs de l'Académie, ne sachant pas quoi faire. Je pourrais sortir en ville ou encore simplement sortir dehors. Je regarda par une fenêtre et le soleil brillais de milles feux dans le ciel dégagé, sans nuages. Je me dirigea donc vers le Hall Principal, la sorti la plus proche d'où je me tenais. Je tourna le coin pour rejoindre les grandes portes, d'où j'étais arrivé la première foie dans cette Académie. En tourna, quelqu'un me fonça dedans. La jeune fille semblait avoir 14 ou 15 ans. Elle avait de long cheveux blond et son visage m'était étrangement famillié. Sans bougé et sans dire quoique ce soie je continuais de regardé la jeune fille à la robe blanche.

    - Désolée, dit-elle sans vraiment le penser.

    Je soupira découragé. La jeune blondinette me contourna pour continué son chemin. Eh ben ! La chère princesse avait oublié toute ses choses. En regardant les trentaines de valises qu'un homme en noir apportais je me disais que ce devais être les tiennent. Je mis mes écouteur sur mes oreilles avant de mettre une chanson que je venais d'écrire. J'enleva alors une écouteur d'une de mes oreilles, avant de retourné la tête vers la jeune fille qui continuais de marché. Je ne me rendu pas conte qu'elle savait que je l'a regardé, seulement quand elle me lança;

    - Quoi ?

    Je me tourna péniblement devant cette petite demoiselle. Je lui souris malgré tout, je n'allais pas commencé a me faire des ennemies, pourtant mon regard était plutôt curieux. Parce-que j'étais sûr de la connaître. Son visage m'étais tellement famillié que je ne savais pas réellement quoi dire. Pourtant je pris un air neutre avant de lui répondre avec nonchalance;

    -" Rien, beaucoup de valises, dis-je en me retournant. "


    Je continua de marché, je m'arrêta devant l'homme en noir, avant de regardé le nombres de valises qu'il avait avec lui. D'un signe de la tête je lui proposa mon aide, il refusa, mais j'insista. En l'aidant en emmené les valises a l'interrieur de l'Académie, je remarqua que la blondinette me regardait d'un mauvais oeil. Avant de déposé la dernière valises je la regarda gentiment. J'allais repartir avant de me tourné vers la jeune fille. Je ne pouvais pas la quitté comme ça ! Je devais savoir si on s'étais déjà vue quelque part !

    -" On ne se serais pas déjà vue quelque part ?, demandais-je curieusement. "


À la vie, à la mort, ce ne sont que des mots ... que j'ignore.
Parmi la vérité il y a toujours des mensonges.
Entre deux mondes, voilà où ma vie m’emmène.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfelement.forumactif.com/
Miyun Tanaka
Human
Human
avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 13/05/2012
Age : 21
Localisation : Quelque part. Pourquoi tu voulais savoir ? -.-

Carte d’Élève
Âge: 15 αиƨ
Classe: 3ème
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: L'arrivée fracassante de Miyun [Libre][TERMINÉ]   Ven 18 Mai - 21:44

" Beaucoup de valises " ?!? Je voulu répliquer mais elle se retourna. Bah j'avais dû m'imaginer des choses. J'était sûre qu'elle voulais dire autre chose mais je m'abstint de lui poser la question. Je continuais donc mon chemin, tout en tachant de mémoriser le visage de cette étrange fille. Je me demandait soudain si c'était un robot, elle aussi, comme beaucoup que j'avais croisée jusqu’ici. * En ce moment il y a des modèles très proche des humains! *

Enfin. Tout en marchant je me rendit compte que Thomas ne me suivait plus. Tant mieux. Je me retournais quand même et l’aperçus un peu plus loin, lui et... La fille?!? Eeh bien...Je la regardais d'un oeil noir. Elle n'avais pas à faire ça! Malheureusement, on arrivait déjà à ma chambre. Elle arrivais avec toutes ces valises...

Comment fesait t-elle pour les porter? Ça ne me regardait pas le moins du monde. Alors je fit comme si de rien n'était. Mais avant de poser la dernière valise, elle me souris. Sincèrement. Ça faisait longtemps que l'on ne m'avais pas souris RÉELLEMENT. D'habitude on me méprisait. J'était le petite fille de riche snobinarde. Alors c'est ce que je suis devenue. J'ai abandonné toutes mes "amies" ( elle ne m’appréciaient que pour l'argent. ) et je suis devenue la petite fille modèle. Ce que tout le monde voulait ce que je sois. Et c'était mieux comme ça. Enfin. Je pense. Mais la voir sourire me réchauffa le coeur.

Tout d'un coup elle me demanda:
- On ne s'est pas déjà vu quelque part?

Je la regardait le la tête aux pieds, elle ne me disait rien. Pourtant...Pourtant...Son visage me semblais très familier. Je n'aurais pas pu expliquer pourquoi. Mais pourtant je n'avais presque jamais quitté mon quartier, chez moi! Ou peut-être s'était-t-on vues à un vernissage, un mariage, ou une fête? Non. Cette fille ne semblais pas de ce genre. Je tentait donc une réponse maladroite:
- Heu...O-oui ce serais probable...

Je me maudit d'avoir autant hésité. Je voulu donc me rattraper et tenta une autre approche.
- Tu connaît ChateauBrillant?
Ce fut mon dernier recours. ChateauBrillant était le nom de la banlieue ou j'habitait. Pourtant j'était sure que ce n'était pas ça. Je me força à faire travailler mes méninges, mais rien ne me vint d'autre à l'esprit que de l'avoir croisée dans la rue.






















« Si j'ai une logique tordue, c'est qu'elle est pas droite. Si elle est pas droite, c'est n'est pas une anguille. Si ma logique n'est pas une anguille, est-elle un corbeau ? »
By Frehya (c)

« Si la vie est une boite de chocolat et que j'ai faim, vais-je me manger moi même ? »
By Frehya (c)


♪ ♪ ♪ ♪ ♪ ♪ ♪ ♪ ♪ ♪ ♪ ♪

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jenenaitpas.com
Nami Hakanaï

avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 19
Localisation : Qui sais ?

Carte d’Élève
Âge: 16 ans
Classe: Première
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: L'arrivée fracassante de Miyun [Libre][TERMINÉ]   Sam 19 Mai - 15:09

  • Je resta figer devant la porte de la chambre de cette jeune fille. Pourquoi ses yeux me parlaient autant ? Ses yeux... Je me figea raide, sa ne pourrais pas, elle avait les mêmes yeux que ma mère biologique. Bon, dans mes parents adoptifs me détestais, mais pourtant dans les affaires de "maman" j'avais trouvé une veille photo. Celle du mariage de mon père et de ma mère. Ma "maman" était la soeur de ma défunte mère. J'avais malgré moi, laissé coulé plusieurs larmes, je ne l'avais jamais connue, mais pourtant j'avais l'impression de toujours l'avoir eu a mes côtés. Mon père, lui, était toujours en vie. Où, t'elle est la question. Alors j'ai continué ma petite vie tranquille, avec des faux parents qui me détestaient. La réponse de la blondinette me sorti de mes pensées.

    - Heu...O-oui ce serais probable..., dit-elle maladroitement.

    Alors s'était fort probable. L'homme en noir se tenait toujours prêt de la jeune fille. Il semblait un peu inquiet, il devait en savoir plus qu'il ne le disait. Je reposa mon regard sur la jeune demoiselle avant de me rappeler mon dernier souvenir de la demeure, où jadis, j'habitais avec mes parents. S'étais un banlieue assé riche et moderne. Je ne me souvenais pas assé bien du nom, car s'étais comme si je m'étais réveiller dans un mauvais cauchemars.

    - Tu connaît ChateauBrillant?

    Ces simples mots se bousculèrent ensemble dans ma tête, si violament, que je pris prise sur le mur avec ma main sur mon front. Avec les yeux prit de stupeur de reprit l'équilibre de mon corps et observa de nouveau la jeune fille. Je ne savais pas pourquoi je m’intéressais autant a une petite princesse qui habitais le grand luxe. Étais-je encore dans un rêve ? Étais-je encore entrain de dormir sur mon lit, avec Yagami a mes côtés ? Je me pinça le bras discrètement, je ne voulais pas avoir l'air d'une folle. Non, tout ça était bien réelle.

    -" C'est la... banlieue où j'habitais, jadis, avec mes parents biologique, dis-je très maladroitement, je m'appel Nami Hakanaï. "


À la vie, à la mort, ce ne sont que des mots ... que j'ignore.
Parmi la vérité il y a toujours des mensonges.
Entre deux mondes, voilà où ma vie m’emmène.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfelement.forumactif.com/
Miyun Tanaka
Human
Human
avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 13/05/2012
Age : 21
Localisation : Quelque part. Pourquoi tu voulais savoir ? -.-

Carte d’Élève
Âge: 15 αиƨ
Classe: 3ème
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: L'arrivée fracassante de Miyun [Libre][TERMINÉ]   Sam 19 Mai - 16:55

Nami faillit perdre pieds et s'appuya sur le mur, une main sur le front, comme pour retenir un choc. Je la regardais, un mélange de curiosité et d’inquiétude dans le regard. Elle se releva, péniblement et me fit face, encore en état de choc. J'eu l'impression qu'elle fit un geste subtil avant de me réponde, un peu siphonnée:

-" C'est la... banlieue où j'habitais, jadis, avec mes parents biologique, dis-t-elle très maladroitement, je m'appelles Nami Hakanaï. "

Nami... C'est comme si ce nom me rendait nostalgique. Es ce elle, la petite fille de mon rêve?

Il faisait chaud cette journée là, c'était l'anniversaire des trois ans de Miyun. Elle étais là, ravie devant l'énorme pile de cadeaux. Elle m'en tends un, emballé dans un papier jaune oeuf, avec des petits chats dessus. Je le prends, et le débale, après maintes tentatives, une maman dont je ne me souviens pas du visage m'aide, et il en ressort une grande poupée, qui porte des habits d'abeille, et est a peine plus petite que moi. Je vois une bouée, qui venais avec et Elle viens essayer de me la mettre. Malheureusement, elle ne passe pas et je me lasse. Je me dirige donc vers la tante pleine de boules en plastiques. Je commence à crier, à pleurer, mais Elle me réconforte. Et puis, Et puis... Je ne sais plus.

Ce serais elle, Nami? Je ne sais pas. Je me rends compte, alors, que je ne savais rien du tout sur mon passé. Mais je la regarde, un peu perdue. Si c'était elle, qui était-t-elle pour moi? Pourquoi était-t-elle là? C'est une amie? Je ne pense pas. Mais...Quoi, alors? Tant de questions se bousculaient dans mon esprit, je ne savais quoi dire. Je sentis coeur battre dans mes tempes. Je ne connaissait pas cette sensation. C'était... Bizarre. Ouais, on pourrais dire ça comme ça. Je me repris en main et la regarda dans les yeux. Une avalanche d'émotion m'assaillit. Je n'osait plus bouger le petit doigt, et baissais les yeux. Je ne savais pas ce qui me prenais, mais je repris courage, avant de me rendre compte que tout c'était déroulé en une fraction de secondes. Je décidais enfin de parler.

- Tu n'habites pas avec tes parents biologiques?C'était tout ce que j'arriva arriva à formuler, malgré tout ce que j'aurais voulu lui dire.


« Si j'ai une logique tordue, c'est qu'elle est pas droite. Si elle est pas droite, c'est n'est pas une anguille. Si ma logique n'est pas une anguille, est-elle un corbeau ? »
By Frehya (c)

« Si la vie est une boite de chocolat et que j'ai faim, vais-je me manger moi même ? »
By Frehya (c)


♪ ♪ ♪ ♪ ♪ ♪ ♪ ♪ ♪ ♪ ♪ ♪

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jenenaitpas.com
Nami Hakanaï

avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 19
Localisation : Qui sais ?

Carte d’Élève
Âge: 16 ans
Classe: Première
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: L'arrivée fracassante de Miyun [Libre][TERMINÉ]   Sam 19 Mai - 18:13

  • - Tu n'habites pas avec tes parents biologiques ?

    Je resta silencieuse. Elle semblait plus sur le choc que je l'étais. Je ne savais pas quoi dire. Est-ce que je devais vraiment tout lui dire ? Peut t'être que je me trompais. Elle n'avait sûrement aucun rapport avec mon passé plus que j'en avais pour le siens. Je recula d'un pas et mon coeur se serra dans ma poitrine. Je voulais temps savoir, savoir tous qui m'étais arrivé depuis mes 4 ans. Mettre fais détesté et repoussé toute mon enfance, sa m'avais marqué. Jeune je n'avais jamais voulus avoir des amies ou autre, parce-que je pensais que tout le monde me détestais. Si mes parents me détestais alors s'étais que tout le monde me détestais, non ? Pour dire vrai, j'ai su a l'âge de 10 ans que mes parents n'étaient pas mes vrai parents. J'avais vécu 6 ans dans l'ignorance et la haine, 6 ans ! Maintenant quand je pensais a c'est deux personnes mon coeur se refermais et la colère et la haine m'envahissais au plus profond de mon être. Pris par la colère j'avais regardé les souvenirs de ma "mère", où j'ai trouvé des restes de mon passé, avec une photo de celle du mariage de mes parents. Cette photo était brisé en deux, je n'avais que ma maman sur la photo, l'autre, celle de mon père, était quelque part, mais pas dans la maison. Je secoua vivement la tête pour effacer les faibles larmes qui coulait le long de mes joues.

    -" Non ... depuis que j'ai 4 ans je ne me souviens plus de rien, commençais-je, ceux que je croyais être mes parents, me détestaient de tous leurs coeurs. Le jour de mes 10 ans j'ai trouvé une photos déchiré en deux, il y avait un seule morceau, celui où ma maman était dessus. "


    Je mis ma main dans les poches de mon jean blanc, pour sortir le bout de photo déchiré pour le tendre a la jeune fille.

    -" Sur cette photo elle semblait si heureuse, pourtant c'est se jour la ou elle est morte, je n'ai jamais compris pourquoi ils m'avaient tous caché et surtout autant détesté, finis-je en bredouillant. "


    Sur le moment je sécha mes larmes, doucement. Je me trouvais un peu idiote, mais tous le mondes qui serais a ma place ne serais pas mieux faire. L'homme en noir perçu alors la photo et poussa alors un petit cri de surprise. J'avais le coeur gros alors je n'étais pas capable de réagir sur le moment, avec la blondinette qui tenais toujours la photo en la regardant.


À la vie, à la mort, ce ne sont que des mots ... que j'ignore.
Parmi la vérité il y a toujours des mensonges.
Entre deux mondes, voilà où ma vie m’emmène.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfelement.forumactif.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'arrivée fracassante de Miyun [Libre][TERMINÉ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'arrivée fracassante de Miyun [Libre][TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une arrivée fracassante [libre pour 5 personnes]
» La gaffe du siècle (LIBRE) TERMINÉ
» Le monde des Hommes (Casoair + libre) [Terminé]
» la licorne arrivé au temple du scorpion.(libre)
» Un informateur plus ou moins discret (Rp libre) - Terminé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Renmei :: l'Academie Renmei :: L'Entrée de l'Académie :: Dans le Hall Principal-