Académie Renmei


Bonjour, au cas ou tu n'aurais pas remarqué, CE FORUM EST MORT, DEAD. J'ai aimé tout les moment passé dessus, vous aller tous me manquer! Adios Bichachos !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Te revoilà...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kazuho Mazaru
Human
Human
avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 09/03/2012
Localisation : Dans une certaine académie ;) avec une glace! :D

Carte d’Élève
Âge: 16
Classe: Première
Relations du Personnage:

MessageSujet: Te revoilà...   Mar 15 Mai - 18:59

Nous nous trouvions dans une petite clairière où, sous d'immenses arbres, le soleil perçait d'une lumière faible. La luminosité était pâle et il fallait rester longtemps dans un endroit pour y distinguer tout les détails se trouvant autour.Et justement, on pouvait maintenant distinguer un jeune garçon, quand je dis "jeune" garçon, c'est du style, gars du lycée. Ce jeune homme était de taille moyenne et avait une coupe de cheveux blonde, qu'on pourrait décrire longue par le devant. Il portait une chemise bleue ciel qui allait parfaitement avec son bas, un pantalon de même couleur que ses chaussures de cuir noisette. Il s'était arrêté dans cette endroit et regardait dans en face de lui. Il fronça ses yeux, comme si il avait vu quelque chose, puis après un long moment de silence, sortit une plume de couleur orange de sa sacoche. Il se mit à écrire sur un carnet rapidement, comme s'il ne voulait pas perdre de vue quelque chose. Il regarda de nouveau, un peu paniqué. Et... Ses yeux avaient quelque chose de persistant. Je ne sais pas vraiment.Il reprit sa route, toujours dans sa main, son carnet et sa plume et marcha calmement, regardant où il mettait ses pieds. Il se dirigeait vers cet endroit qui n'avait rien de magique... Des arbres, encore et encore...


~~~~~~


J'avais commencé par me réveiller ( ce qui est logique) et après avoir ouvert les rideaux (gênant mes voisins par occasion), j'avais remarqué que le temps était frais, humide, mais beau. Le temps pour aller se promener en campagne avec ses affaires d'écriture... Je mis une nouvelle tenue, puis fermant la porte sur mes camarades et ma chienne, je m'éclipsais... Il était très tôt, disons dans les 7 heures du matin et c'était vraiment le moment d'aller découvrir les mystérieuses créatures ornant la forêt. Je n'avais que ma sacoche pour ranger mes affaires, mais tout logeait. Je sortis de l'académie, grand sourire au lèvres, remarquant que pour un dimanche matin, bien qu'à 7h du mat', y'avait pas grand monde! Je pris le bus, revenant au centre-ville.... Rien n'était ouvert. Les volets étaient fermés. C'était réjouissant... Je pris le chemin vers la forêt d'un pas tranquille. Le chemin était clair et on voyait qu'il n'y avait pas eu de pluie, car le chemin n'était pas boueux. Je levai les yeux aux ciel et ce que je vis, c'était un ciel bleue très très pâle et des oiseaux passant comme de simples points noirs. J'avais l'impression de partir avec eux, loin... J'étais parti dans ces étoiles qui brillent la nuit. A ce moment-là, j'entendis un bruit... Un bruit venant des buissons. Un animal sauvage s'était approché et voulant le voir, j'avais bougé la tête trop vite. Je l'entendis partir et je décidais de le suivre. J'arrivais, au bout d'un moment dans une clairière. Mais l'animal que je voulais voir était plus loin. J'écris quelques idées qui me venaient par cette endroit... Puis je continuai, en ayant peur d'avoir perdu ma proie. J'étais maintenant bien éloigné du chemin autorisé mais je m'en fichais... Je cherchai, toujours et encore mais je l'avais perdu... Je soupirai, pfff... J'allais retourner sur mes pas quand j'entendis un nouveau bruit... Je me retournai et je vis une silhouette... Au cheveux bleues... Moi qui m'attendait pas du tout à la revoir ici! Je ne pus articulais qu'un mot:
- T-toi?!






Ces souvenirs resterons toujours et à jamais dans ma mémoire, mais pourtant je pourrais quand même les oublier...
Kazuho M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nodoka Kiyomizu
Vocaloid
Vocaloid
avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 21
Localisation : Au bout de mes rêves...

Carte d’Élève
Âge: 16 ans
Classe: Seconde
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: Te revoilà...   Mer 16 Mai - 12:07

La lumière filtrait faiblement à travers la fenêtre, les rideaux étant un peu écartés. J'ouvris les yeux. Comme à mon habitude, je m''étais réveillée tôt. Je n'avais jamais vraiment réussi à faire une grasse matinée. Je me levai sans un bruit, de peur de réveiller ma colocataire mais très vite je remarquai que cette dernière était déjà partie. "Tant mieux." pensai-je. Parce que ma colocataire m'intimidait. Ce n'était pas le genre de personne à mettre à l'aise les autres. Je me dirigeai vers la salle de bain, prenant au passage de quoi me changer. Je me débarbouillai un peu puis enfilai ma tenue. Il s'agissait d'une chemise blanche avec un jean bleu très foncé et des baskets de ville bleues claires. Je me coiffai en quelques coups de peignes, mes cheveux tombant naturellement autour de mon visage sans que j'eusse besoin d'y faire trop attention. Je sortis de la salle de bain, pris mon ipod avec moi et sortis.
Arrivée dehors, je sentis l'air frai un peu humide du matin. Mais à part ça, le ciel était dégagé et il faisait assez beau. Je pris une grande bouffée d'air, puis, écouteurs dans les oreilles, je sortis de l'enceinte de l'académie. J'avais besoin d'une petite promenade pour me changer les idées. Ce n'est pas que je me sentais mal, non, j'avais juste besoin de grands espaces. Depuis que j'étais à l'académie, j'avais plus ou moins quitter ma solitude. C'était mon but à la base, mais je devais avouer que cela me manquait.
Je me dirigeai vers la forêt qui, sans que je sache pourquoi, me donnait envie. Je déambulai entre les arbres, écoutant toujours de la musique. Celle-ci était douce, assez triste. Après un petit moment, je décidai de la couper, pour profiter un peu plus du silence apaisant de la forêt. J'entendais par-ci par-là des oiseaux chanter, ou d'autres animaux occupant la forêt. Je quittai le sentier principal, préférant marcher dans l'herbe. J’atteignis une petite clairière. L'air était doux, et une brise fraiche caressa mon visage. Je décidai de m'arrêter un instant, fermant les yeux, comme pour profiter un peu du moment. Quand je les rouvris, j’aperçus un jeune garçon aux cheveux blonds un peu en bataille. Ce garçon, je le reconnaissais. J'affichai de la surprise sur mon visage. Quel surprise ! Il se retourna, et me remarqua à son tour. Il avait l'air aussi étonné que moi de me voir ici. Il me dit, sa voix reflétant sa surprise :
_ T-toi ?!

J'avais failli faire la même réflexion. Je ne m'attendais pas à trouver quelqu'un par ici. Reprenant un peu mes esprits, je finis par demander :

_Qu'est-ce que tu fais là ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuho Mazaru
Human
Human
avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 09/03/2012
Localisation : Dans une certaine académie ;) avec une glace! :D

Carte d’Élève
Âge: 16
Classe: Première
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: Te revoilà...   Jeu 17 Mai - 10:34

[HRP: Je suis désolé si c'est très court ^^' Je ferais mieux la prochaine fois]


- Qu'est-ce que tu fais là ?


Je n'aurais jamais penser rencontrer quelqu'un ici, surtout quelqu'un que je connais... La phrase qu'avait prononcé la jeune fille me fit penser à cette fameuse "jumelle"... Je la regardais de la tête au pieds comme si je voyais un mutant se réincarner sous mes yeux... Elle portait un peu le même style de tenue que la première fois où nous nous étions rencontré... Une chemise blanche qui faisait ressortir ses cheveux bleu-lavande et qui allait parfaitement avec son jean bleu foncé... Je pense que de me voir dans cette tenue doit la faire bizarre... Non par ça forme car je tiens à souligner qu'elle était pareillement vêtue, mais par la couleur... Il eut un gros blanc sur ces quelques minutes qui suivirent... Je me sentais heureux de la revoir, mais tout aussi mal à l'aise... Je ne fis rien pour montrer mes expressions... Je la regardai toujours puis lui répondis enfin:

- Promenade matinal et toi?


Je suppose qu'elle avait eu le même but que moi... Mais contrairement à son caractère que je pourrais dire "timide" par notre première rencontre, moi j'avais besoin de parler, d'être avec quelqu'un... Et je pense que d'être arrivé sur cette île avait fait rappeler ce besoin qui me rongeait le cœur. Je lui souris et la fixai comme à mon habitude... Elle avait de beaux yeux bleus, cordonnait à ses cheveux mais je détournai vite le regard... Je voulais pas montrer mes yeux verrons qui pouvaient me déranger particulièrement...

Sur cette rencontre, je pouvais constater que si quelqu'un nous voyait, il pourrait crier: "Danger!!!". Ben oui, au beau milieu de la forêt, loin de la piste principale, voir un garçon âgé de 16 avec une jeune fille du même âge, ça pouvait sous-entendre certains points... J'attendis qu'elle me réponde, ne sachant que faire si elle me faisait remarquer quelque chose de bizarre...






Ces souvenirs resterons toujours et à jamais dans ma mémoire, mais pourtant je pourrais quand même les oublier...
Kazuho M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nodoka Kiyomizu
Vocaloid
Vocaloid
avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 21
Localisation : Au bout de mes rêves...

Carte d’Élève
Âge: 16 ans
Classe: Seconde
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: Te revoilà...   Dim 20 Mai - 11:56

[HS : Il y a pas de problème^^]

Ma question resta un moment sans réponse. Je me dis que peut-être était-ce une question indiscrète. Encore une fois, le rouge me monta aux joues. Kazuho me regardait, comme s'il observait chaque détail de ma tenue, de mes cheveux, de moi-même. J'avais du mal à affronter son regard. Mais ce regard m’intriguait, avec ses yeux verrons. On aurait pu croire que ça ferait bizarre, des yeux de couleurs différentes, mais étrangement, ça lui allait bien. Comme il restait toujours silencieux, je me mis moi aussi à l'observer. Il portait une chemise bleue ciel et un pantalon de la même couleur. Ses cheveux, d'un blond doré, étaient légèrement décoiffé et tombaient un peu devant ses yeux. Quand il était ainsi, je ne pus m'empêcher de penser qu'il était vraiment beau, et que chacun de ses traits s’harmonisaient avec les autres. Gênée par mes pensées, je décidai de porter mon attention autre part, à l’occurrence, sur l'herbe. Mais juste au moment où je détournai le regard, il répondit à ma question. Dès qu'il commença à parler, je reportai mon attention sur lui.

- Promenade matinale et toi ?

J'avais eu l'impression qu'il s'était passé un long moment entre ma question et sa réponse, mais en réalité, ça ne faisait que quelque minute. Suite à ses quelques paroles, il me fit un grand sourire et me fixait toujours. Je me retins de rougir encore une fois - il fallait vraiment que j'arrête de faire ça tout le temps ! - et je lui souris à mon tour. J'étais soulagée qu'il ait répondu. J'avais eu peur d'avoir fait une erreur ou quelque chose dans le genre. Mais pour une fois, il détourna le regard, ce que je trouvais étonnant venant de lui. Mais je ne m'en inquiétai pas et lui répondis :

_ Moi aussi, je faisais juste une promenade.

Je me souvins qu'à la base, je recherchais de la solitude, n'avais-je pas dis qu'elle me manquait ? Mais être avec lui ne me dérangeait pas. En fait, c'était plutôt le contraire. Si j'avais pu choisir une personne avec qui rester ici, c'était bien lui. Mon envie d'être seule était brisée. Peut-être que je la retrouverai à un moment, demain, ce soir, dans une semaine, mais pas maintenant. Tout d'un coup, je me rendis compte de l'intimité de la situation. Pourrai-je rester seule avec un si beau garçon, de mon âge, sans être vaincue par ma timidité ou sans rougir de la tête aux pieds ? Je me dis que ça valait bien la peine de risquer le coup.

_ Et si... Si on restait ensemble ?

Après cette proposition, je baissai la tête, non par gêne mais parce que je ne savais pas s'il allait accepter ou s'il allait partir. Quand je disais ça, je voulais dire quelques minutes, juste le temps de discuter un peu. Bien sûr, j'espérai qu'il allait accepter parce que, malgré ma timidité qui me tenaillait toujours, je me sentais bien avec lui, enfin, plus ou moins. Peut-être que j'allais enfin pouvoir m'ouvrir à quelqu'un ? Peut-être que grâce à lui, j'allai pouvoir chasser cette peur constante de l'autre qui m'accompagnait. Mais ce n'était que des suppositions. Si ça tombe, je m'imaginais des choses. Il faudrait déjà que je parvienne à soutenir son regard plus de quelques secondes.





Dernière édition par Nodoka Kiyomizu le Jeu 31 Mai - 15:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuho Mazaru
Human
Human
avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 09/03/2012
Localisation : Dans une certaine académie ;) avec une glace! :D

Carte d’Élève
Âge: 16
Classe: Première
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: Te revoilà...   Mer 23 Mai - 14:04

- Moi aussi, je faisais juste une promenade.

Ah ok... J'avais deviné juste! Elle faisait une promenade comme moi... A 7 heures du matin... Ok, si elle veut... Elle doit pas trop aimer la grasse mat... Moi, j'aime bien mais disont que c'est quand je voulais... Je regardais au alentour d'un air un peu ennuyé, j'avais raté ma proie et à la place, je me retrouvais avec une jolie fille... Umh... Je me retpurnais justement vers Nodoka... Elle semblait embarassé comme moi de la situation apparament... Il est vrai qu'elle n'était pas compté dans celles qu'on trouve d'habitude. Elle me dit alors quelque chose qui me surpris un peu:

- Et si... Si on restait ensemble ?




J'ouvris grands les yeux, tandis qu'elle baissait la tête. Je constate que Nodoka est vraiment timide. Je la regardais et je me rendis compte que si je ne disais pas de réponse, il y aurait une éternité qui serait passé dans cette forêt. Je ne savais pas trop quoi répondre... Je voulais bien rester avec elle mais... Je voulais aussi être seul. Sur le coup je lui dis:

- Euh... Désolé mais j'avais penser faire des trucs... Et...



Mais me rendant compte de l'inbécélité de ma phrase... Je n'avais rien à faire et voilà que je disais ça! Je me repris aussitôt par le oui le plus franc que je pouvais faire et sans soupirer, pour ne pas la mettre en doute:

- Oui.



Je lui souris... Punaise.. Qu'est-ce qui fallait pas faire... Oui je sais, les filles c'est mieux ainsi... Nous nous redirigeâmes vers la grande allée...

Le soleil était un peu plus brûlant que tout à l'heure... Et un peu plus haut aussi... Ce qui éclairait bien la route... Les arbres qui étaient en fleurs, dont les cerisiers, faisaient tomber des pétales par la brise qui se formait... J'avais les mains dans les poches, ma sacoche sur mon épaule et je sifflotais... J'avais l'impression d'être revenu à mon arrivée sur l'île... Sur la route puis dans cette forêt... Et que j'avais rencontré les premiers membres de l'académie Renmai... Là, c'était un peu pareil... Sous les branches des arbres avec quelqu'un du lycée... Nous marchâmes silencieusement sans rien faire. Puis je sortis ma mainde ma poche et glissa mes doigts contre les siens et je refermai ma prise. Nous étions maintenant main dans la main et je n'étais pas du tout gêné... Faut dire que c'est pas un truc qui me faisait réfléchir... Je regardais droit devant moi, voyant que le chemin n'en finissait pas. Que pouvais bien être la réaction de la jeune demoiselle?






Ces souvenirs resterons toujours et à jamais dans ma mémoire, mais pourtant je pourrais quand même les oublier...
Kazuho M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nodoka Kiyomizu
Vocaloid
Vocaloid
avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 21
Localisation : Au bout de mes rêves...

Carte d’Élève
Âge: 16 ans
Classe: Seconde
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: Te revoilà...   Jeu 31 Mai - 16:15

J'étais toujours là à attendre quand il répondit :

_Euh... Désolé mais j'avais penser faire des trucs... Et...

Oui, je m'en doutais aussi. C'était déjà assez bizarre qu'on se rencontre dans cet endroit. Et puis... De toute façon, j'étais venue ici pour rechercher de la solitude n'est-ce pas ? Mais ça m’attristais quand même, j'aurai bien voulu juste un peu discuter avec lui. Juste un petit instant, pour faire un peu connaissance. A vrai dire, je ne connaissais pas grand monde à l'académie. Mais il n'avait pas terminé sa phrase, il enchaina presque tout de suite :

_ Oui.

Il me souriait. Apparemment, il avait changé d'avis. Ce qui était très bien. Nous étions tous les deux plongés dans nos pensées tandis que nous reprenions le chemin principal. Encore une fois, nous ne parlions pas beaucoup. La journée avait un peu avancée et le soleil était déjà un peu plus haut dans le ciel. Il tapait sur les feuilles des arbres ce qui illuminait la forêt d'une douce lumière un peu verte. Les fleurs des arbres donnaient d'autres couleur à la lumière et le tout était assez harmonieux. Pendant que je marchais en silence, Kazuho, lui, sifflotait. Il avait l'air totalement à l'aise. Puis, je sentis la main de Kazuho se glissé contre la mienne. Tout d'abord ça me surpris mais je ne fis rien pour me dégager. Tandis que moi je le regardais, lui gardait son regard droit devant lui. Il n'avait pas l'air gêné le moins du monde. J'aurai pu l'être, oui bon, je l'étais un peu, mais moins qu'on pourrait le croire. Tout d'un coup, une question me traversa l'esprit.

_ Ça fait depuis longtemps que tu es dans cette académie ?

Je devais l'avouer, c'était une question complètement débile. Mais elle m'avait échappé. Je me demandais aussi comment il était arrivé jusqu'ici mais ça... C'était une question plus personnelle. Je ne savais pas pourquoi je ressentais toujours le besoin de parler de cette académie, peut-être simplement parce que je suis encore relativement nouvelle... Enfin, ce ne serait pas trop dur de dévier de sujet au cas ou. Nous nous tenions toujours la main et je finis par me dire que non, ce n'était pas du tout dérangeant. Ça me faisait même plaisir. Je reposais mes yeux sur Kazuho, attendant plus ou moins qu'il réponde.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuho Mazaru
Human
Human
avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 09/03/2012
Localisation : Dans une certaine académie ;) avec une glace! :D

Carte d’Élève
Âge: 16
Classe: Première
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: Te revoilà...   Sam 2 Juin - 16:00

- Ça fait depuis longtemps que tu es dans cette académie ?



Elle m'avait posé cette question et attendait que je réponde en me regardant. J'avais le visage serein et je continuais à marcher dans les feuilles avec un léger sourire au lèvres. Je tenais toujours sa main, qui était douce... Je mis du temps à répondre, car je regardais au alentours en me demandant si cette question avait un double sens... Puis je répondis que j'étais là depuis mars... Toujours en regardant au loin... Si on croisait mon regard, je suis sûr que ils considéreraient que je suis en train de rêver et ça pourraient être vrai. J'essaies de regarder au plus loin que je pouvais... A m'échapper. Car à vrai dire, je m'ennuyais. Nous continuâmes de marcher en silence car je ne voulais pas du tout parler...



~~~~~~~~~~~

Après un long moment, nous arrivâmes dans une partie de bois qu'on pourrait qualifier de sombre et humide... Mon souffle devient plus lent alors... Oui, la sensation de fraicheur et la diminution de luminosité me faisait du mal... J'avais le souvenir désagréable d'être seul, sans personne avec qui parler et m'appuyer... Je m'arrêtai puis me tourna vers Nodoka... Elle était bien présente... Elle était bien vivante. Une lumière net et clair perça les branches des arbres. C'est alors que quelque chose me pertuba. Cela fit "dling" dans ma tête... Elle était venue à l'académie Renmai et c'était sans doute pour quelque chose de particulier... De personnel. Je lui posa la question, trop buté pour rester dans l'ignorance:

- Es-tu une humaine?



Logiquement, elle en est une... Oui... J'en étais sûre... Mais pourtant le doute me prenait... Je me sentais honteux de cet question maintenant et je me tournais, la laissant en plan, et je continuai à marcher... Quel bêtise... J'étais frustré... Et fatigué... ( il n'était que dans les 8 heures du matin)... Le vent nous apporta une brise bien fraîche et je pus enfin me retourner pour l'attendre et savoir sa réponse...






Ces souvenirs resterons toujours et à jamais dans ma mémoire, mais pourtant je pourrais quand même les oublier...
Kazuho M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nodoka Kiyomizu
Vocaloid
Vocaloid
avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 21
Localisation : Au bout de mes rêves...

Carte d’Élève
Âge: 16 ans
Classe: Seconde
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: Te revoilà...   Lun 11 Juin - 13:59

[HS : désolé si c'est très court, je suis en pleine période d'examen^^']


Il y eu un petit silence avant qu'il ne me réponde, simplement, qu'il était là depuis mars. On passa un petit moment, juste à marcher. On ne faisait pas grand chose. Kazuho regardait au loin, moi je regardais surtout le sol devant moi. On ne parlait plus. A quoi bon ? De toute façon, je n'avais aucune conversation et puis... Il ne semblait pas vouloir parler. On marcha assez longtemps, ainsi, pour finir dans les profondeurs de la forêt. Les arbres étaient plus grand, plus proches les uns des autres et ne laissaient passer qu'une faible lumière, qui réussissait à se créé un chemin par-ci, par-là. L'air était plus humide et l'absence du soleil rendait l’atmosphère plus froide. Je réprimai un frisson.
Tout d'un coup, Kazuho s'arrêta, me prenant par surprise. Il me regarda et me posa une question, simple, précise, sans détour.

_ Es-tu humaine ?

Cette question me pris de cours. M'avait-il pris pour une humaine pendant tout ce temps ? Certainement, après tout, je n'avais rien fait ni dit qui aurait pu lui faire penser le contraire. Et puis, qui aurait penser qu'une vocaloïd puisse être si timide ? Au départ, je ne l'étais pas mais à force de rester seule, j'avais simplement oublier comment me comporter avec les gens. Pendant que je faisais mes réflexions, il recommença à marcher. Je me remis à marcher moi aussi en me demandant jusqu'où nous irions et répondis à sa question.

_Non, je suis une vocaloïd.

La réponse pouvait paraitre brute dite ainsi, mais je ne faisais que dire la vérité. J'hésitai à dire quelques explications complémentaires mais y renonçai, trouvant que ce n'était pas vraiment utile ni intéressant. Je n'avais toujours pas osé regarder sa réaction. C'est vrai que c'était le genre d'information qu'on précisait au début généralement. On n'attendait pas un certain temps avant de révéler sa vrai nature. Enfin, je ne m'y connaissais pas trop dans ce domaine. Finalement, je posai à nouveau mes yeux sur le jeune garçon, pour découvrir sa réaction.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Te revoilà...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Te revoilà...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hé hé hé, me revoilà!!! :P
» Coucou me revoilà!
» Te revoilà! [Kaho]
» Tiens te revoilà toi.
» Nûrz Ghâshu nous revoilà !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Renmei :: L'Île de Kurōbā :: La Forêt-