Académie Renmei


Bonjour, au cas ou tu n'aurais pas remarqué, CE FORUM EST MORT, DEAD. J'ai aimé tout les moment passé dessus, vous aller tous me manquer! Adios Bichachos !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 What else ? [PV Kazu ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Evane Sudei
Human
Human
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 29/02/2012
Localisation : Dans un monde ou les poneys punks bouffent des arcs-en-ciel noir et font des cacas papillons (a)

Carte d’Élève
Âge: 16 ans
Classe: Première
Relations du Personnage:

MessageSujet: What else ? [PV Kazu ]   Mar 10 Avr - 15:04

Je souri à Kazuho, je ne lui avais pas dit mais j'étais vraiment heureuse qu'il m'accompagne, au moins, j'aurais quelqu'un avec moi, je ne serais pas seule. Je retournai vers la fenêtre et tendis les bras pour attraper le rebord quand soudain Kazuho me demanda s'il n'y avait pas un autre endroit par lequel passer. Je tournai la tête et le regardai, oui, il avait sans doute raison, surtout qu'il n'était pas au top de sa forme. Je restai silencieuse en cherchant quelle autre sortie serait susceptible de nous convenir. Je réfléchissais quand je sentis passer un courant d'air au dessus de ma tête.

*Non ! Idiot ! Sautes pas si vite tu va te casser la gueule...*

Je jetais un coup d’œil paniqué en bas, m'attendant a trouver Kazu aplatit comme une grosse crêpe par terre, nageant dans une marre de sang. A mon grand soulagement, je le vis se relever et m'attendre. Quel con ! Il venait de me faire une de ces peur ! Je soufflai un instant, et entrepris, plus lentement que lui ma descente. Sortir, c'est bien, arriver en un seul morceau, c'est mieux. Je me réceptionnait et adressai un sourire a Kazuho. Nous pouvions partir. En me relevant je lui lançai pourtant :

- Refais plus jamais ça ! J'ai cru mourir de peur ! Imagines si tu t'étais éclaté par terre ? Puis j'ajoutai en riant, ramasser un humain à la petite cuillère, non merci, je m'en passerais.

Nous longeâmes une longue route tout en discutant tranquillement, quelques rares voitures passaient et nous éclairaient le chemin l'espace de quelques secondes. Enfin après une vingtaines de minutes de marche, l'entrée de la ville nous apparu, pleine de lumière, avec des odeurs de nourritures, de la musique. Ah...de la musique, rien que ça suffisait a mon bonheur. Nous entrions à présent dans la place commerçante, là ou se trouvait tous les bars, les stands du marché de nuit, les scènes spécialement aménagées pour l'occasion. Je m'agrippais au bras de Kazu afin de ne pas le perdre.
Je repérai un snack et lui lançai :

-T'as faim ? Moi j'ai la dalle ! On se partage une grande barquette de frites ? C'est moi qui offre ! J'reviens ! Dis-je en lâchant mon compagnon du bras et en me dirigeant vers le camion d’où émanaient des odeurs de pommes de terres frites.

Je constatai au passage que la bouffe américaine touchait tous les pays. Aaah américanisation quand tu nous tiens ! Je revins vers Kazu avec la barquette de frites dans les mains. Je souri une nouvelle fois et constatais avec surprise que pour la première fois depuis mon arrivée, je souriais vraiment, j'étais heureuse. J'attrapai Kazuho par le poignet et l'emmenai vers une terrasse de café devant laquelle jouait un groupe amateur. Le pauvre, a la longue il devait de demander quel était mon problème a toujours l'empoigner comme ça. Nous primes place a une table et je commandai deux boissons quand mon téléphone sonna.

-Ouais, Allô ? Maman ? Pourquoi t'appelles ?...Mmh si je vais bien ? Ben écoute c'est comme si un prisonnier disait merci à celui qui l'a mis en taule...sinon j'vais bien. Là ? Hum...oui, oui je suis dans ma chambre, je...je jetai brièvement un regard autour de moi et remarquais un serveur faisant des cocktails a l’intérieur du bar, je révise ma chimie ! Ouais, Bye.

Je raccrochai et me mis a rire, non sérieusement le coup de la chimie, j'avais été chercher loin. Je croisais mes bras sur la table et dirigeais mon regard vers Kazu, je lui fis un dernier sourire avec de lui dire

-Bon alors ?! Qu'est-ce que tu veux qu'on fasse ? Waouh ! T'as vu le monde qu'il y a ? On pourrait commencer pas faire le tour des stands je sais pas.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuho Mazaru
Human
Human
avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 09/03/2012
Localisation : Dans une certaine académie ;) avec une glace! :D

Carte d’Élève
Âge: 16
Classe: Première
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: What else ? [PV Kazu ]   Mar 10 Avr - 17:27

Cette fille allait vite. Après être arrivé sur la place commerçante, Evane m'avait cramponnait le bras si fort que mes dents grimcèrent. Elle m'avait proposé un cornée de frites à partager ensemble et elle était allée le chercher. Quand elle revint enfin avec son bultin, je lui envolai quelques unes. Elle avait l'air contente, puisque qu'elle faisait un sourire qui faisait 3 tours de son visage. Elle me prit le poignée ensuite et m'emmena sur une terrasse où on commanda des boissons. A ce moment là, elle reçut un coup de fil et voilà se que c'était:


-Ouais, Allô ? Maman ? Pourquoi t'appelles ?...Mmh si je vais bien ? Ben écoute c'est comme si un prisonnier disait merci à celui qui l'a mis en taule...sinon j'vais bien. Là ? Hum...oui, oui je suis dans ma chambre, je... je révise ma chimie ! Ouais, Bye.

Elle éclata de rire, tandis qu'elle rangeait son portable. Et bien... Elle doit avoir des problèmes avec ses parents. Elle avait mit ses bras sur la table et me regardait. Qu'est que j'avais encore fait? J'étais assis sur ma chaise, mes jambes pliaient contre moi et je sirotais ma boisson avec une baille de couleur orange. Ma couleur favorite! Je ronronnais comme un chat, content d'être bien là où j'étais. Evane alors s'exclama:


-Bon alors ?! Qu'est-ce que tu veux qu'on fasse ? Waouh ! T'as vu le monde qu'il y a ? On pourrait commencer pas faire le tour des stands je sais pas.

Faire le tour des stands me branchait pas vraiment et je continuais à boire ma boisson, tranquille. Cette fois-ci encore je croisais son regard et je fondis littéralement! Elle avait un tel enthousiasme par rapport à l'autre fois et quand on était dans la salle des douches que je posais mon verre, toujours en la regardant, et je décroisa les jambes. Je me levai, lui prit la main et fonçai droit sur l'un des stands qui était le plus proche. Je contemplai ce qui était proposé et je ne pus m'empêcher de penser, que j'en avais fait tout petit. Pendant les grandes fêtes que mes parents organisaient. Je pris une canne à pêche, trop petite pour moi et je m'installais près du petit lac pour récupérer un cadeau qui devait être sur un gros canard en plastique. Chez moi, vous inquiétez pas, ce n'était pas vraiment comme ça, c'était plus petit... C'était dans la piscine. Evane m'avait rejoint avec une autre canne à pêche et s'installa à côté de moi. J'essayais de récupérer un cadeau qui se trouvait plus loin que je ne pensais. Evane aussi, avait prit la même proie.

-On fait un concours, si tu veux!

Elle me fis un regard de défi et nous nous acharnâmes pendant un moment, puis malheureusement, je perdis. Pfff... Nous allâmes redonner les cannes à pêches puis partir vers un autre stand. Evane en profita pour voir se qu'elle avait gagné. Elle me le montra de sa main gauche puisque elle me tenait de l'autre main. C'était un pendentif orange! Mes yeux s'illuminèrent! Je la regardais de mes petits yeux qui étaient devenu, du moins pour moi, mignons. Elle me regarda et éclata de rire et elle me dit d'un air malicieux qu'elle le donnerait peut être... Je fis semblant de n'être pas content et je la poursuivis jusqu'à qu'elle s'arrête devant un stand, l'air intéressait. Je la rejoignais en me demandant se que ça pouvait être.






Ces souvenirs resterons toujours et à jamais dans ma mémoire, mais pourtant je pourrais quand même les oublier...
Kazuho M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evane Sudei
Human
Human
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 29/02/2012
Localisation : Dans un monde ou les poneys punks bouffent des arcs-en-ciel noir et font des cacas papillons (a)

Carte d’Élève
Âge: 16 ans
Classe: Première
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: What else ? [PV Kazu ]   Mer 11 Avr - 13:12

[ Pardon c'est un peu long :s ]

Je venais de raccrocher et attrapai mon verre de menthe à l'eau. J'aurais bien pris un verre de cidre mais ils n'en avaient pas. Je repensais a ma mère et a mon père. Quoi ? Ils pensaient sérieusement me garder comme ça toute leur vie, me garder en bonne petite fille modèle ? Non mais je rêve, ce qu'ils sont naïfs...de toute façon, la connerie, la liberté, j'ai ça dans le sang. Je baissai les yeux, quand même, je leur en fais baver...Kazuho me tira de mes pensées en m’entraînant brusquement pas la main jusqu'à un espèce de stand, ou plutôt, jusqu'à un jeu. Un sorte de pêche au canards je dirais. Je me mis a rire en le voyant choper une canne, non sérieusement, il n'allait pas me faire jouer à ça ? Il faut croire que si puisque j'attrapai a mon tour une canne et m'élançais volontairement sur le même lot que lui.

-On fais un concours si tu veux !

-T'es conscient que t'as aucune chance ? Lui dis-je en lui lançant un regard qui le défiait.

Au final, je le battais a plat de couture et repartais victorieuse avec mon butin. Nous marchions et pour je ne sais quelle raison il m'avait prise par la main, chose qui ne me dérangea pas. J'en profitais donc pour voir ce que j'avais gagné tout le laissant me guider a travers la foule. Ah, un pendentif ? Tu parles d'un cadeau ! J'avoue que j'affichai une mine clairement dégoutté en voyant ce pourquoi je m'étais battue mais je crois que c'est en relevant la tête et découvrant celle de Kazu que je vis mon plus beau cadeau. Ah, ça oui, sa tête a ce moment là valait son pesant d'or tellement elle était tordante. J'éclatai de rire. Il ressemblait a un chaton qui fixerais sa pelote de laine. Je lui dit que je lui donnerais peut-être. De toute façon, oui je lui donnerais sûrement puisque j'en ai rien a foutre, moi, de ce pendentif.

Nous marchions dans la grande place bondée de monde quand soudain j’aperçus un stand qui m'attira irrésistiblement, sans m'en rendre compte le main de mon compagnon et me dirigeais vers ce dernier, je me frayais un passage dans la foule pour admirer un étalage de T-shirts punks excentriques accompagnés bien entendu de multiple accessoires dans le genre. Me yeux vagabondèrent sur les articles quand ils se figèrent sur une belle guitare noire et blanche posée dans le fond de la boutique temporaire. Je crois que j'avais un peu les même yeux Kazu a cet instant là.

-Je peux t'aider poulette ? Elle est belle hein ? J'te fais un prix si tu veux ! Me lança l'un des vendeurs en s'accoudant a ma hauteur.

-Ah ah, déjà si tu pouvais retirer le « poulette » ça m'arrangerais, ensuite, non, je fais que regarder.

-Allez regarde, elle a de la valeur. Je sens qu'elle t'irais bien au teint

-Non merci, j'en ai déjà une avec une valeur sentimentale et ça me suffit amplement. Mon teint s'en passera. Fis-je en lui adressant un sourire ironique.

Je me retournai vers Kazu, l'attrapai pas le bras et l’entraînai plus loin en lui disant :

-Allez viens, y a vraiment des boulets ici.

Nous fîmes brièvement le tour de la grande place commerçante, bras dessus bras dessous, nous étions passées devant toute sortes de stand et l'un, avec une fontaine de chocolat avait attiré mon attention. J'avais bien pensé a prendre une brochette de fraise au chocolat mais après mûre réflexion j'y avais renoncé en pensant que même si il n'était pas de moi de faire attention a ma ligne, je préférais ne pas trop ressembler a une grosse baleine puisque j'avais encore la mince ambition de faire ma vie avec quelqu'un avant de mourir. Enfin, en passant, ce n'était qu'une ambition.

Tout en marchant, je glissai discrètement ma main dans la poche du jean de Kazu et y déposais le pendentif qu'il convoitait depuis tout a l'heure. Le bruit, les gens la foule m'avaient donné un léger mal de crane, j’entraînai donc mon compagnon dans un petit square ou plusieurs personne étaient venues manger leurs sandwich, profiter de la nuit calme et festive de ce soir ou encore rêvasser en regardant les étoiles. Je me laissais tomber en tailleur dans l'herbe et regardais Kazuho tout en lui disant :

- Ça te dérange si on reste un peu ici ? J'ai un peu mal a la tête, a moins que tu ne veuilles faire quelque chose bien sur ! Je suis pas encore a l'article de la mort, je pense pouvoir te suivre encore quelques temps !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuho Mazaru
Human
Human
avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 09/03/2012
Localisation : Dans une certaine académie ;) avec une glace! :D

Carte d’Élève
Âge: 16
Classe: Première
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: What else ? [PV Kazu ]   Ven 13 Avr - 16:22

[Umh... J'espère que c'est assez long]

-Ça te dérange si on reste un peu ici ? J'ai un peu mal a la tête, a moins que tu ne veuilles faire quelque chose bien sur ! Je suis pas encore a l'article de la mort, je pense pouvoir te suivre encore quelques temps !

Evane m'avait emmené dans le parc quelques rues après la place. Elle s'était ensuite assise dans le gazon et m'avait dit ces phrases. Je fis un haussement d'épaules et m'assis ensuite à côté d'elle sans broncher. Le sol était légèrement froid et humide mais j'avais une envie de m'allonger sur cette magnifique pelouse et de m'enfoncer petit à petit dans l'herbe comme un oreiller. Mon désir se réalisa juste après cette pensée et je mis mes bras en arrière, après mettre étirait. Je regardais la lune et les étoiles que j'avais regardé quelques heures avant, en allant en centre ville... D'ailleurs en y pensant, quel heure était-il? Je n'avais pas mit ma montre puisque je m'étais habillé vite fait en pensant que je n'allais faire qu'une petite balade nocturne d'une demi-heure. Mais en fait, j'étais parti de l'académie vêtu d'un simple T-shirt blanc, d'un jean et seulement ma paire de chaussures de cuir brun rappelait mon style. En parlant du jean, je sentis quelque chose dans l'une de mes poches. Je glissai mes doigts dedans et je ressortis le fameux pendentif orange que Evane avait gagné tout à l'heure et que je convoitais. Je tournai ma tête et la regardai un moment mais je ne voulais pas lui dire merci car si elle l'avait fait discrètement, je pense qu'elle n'était pas le genre de filles qui attendaient tous des garçons et qui montrait sa personnalité la plus profonde. Je fermai les yeux. Je n'entendais que les grillons, il y en a déjà en cette saison? et la respiration lente et régulière de Evane. J'avais une douce envie de rester là, juste comme ça sans rien faire. Et je mis à chantonner un refrain d'une voix basse et douce:

-Summer has come and passed... The innocent can never last... Wake me up when September ends...

Puis je fredonnais la suite de la chanson... Mes yeux se plisèrent tandis que je chantais, regardant une immense lune jaune voulant dire qu'il devait être dans les deux heures du mat. Avaient-ils remarqué qu'il manquait deux personnes. Je pense qu'il y en avait plus, puisqu'il avait une fête. En semaine en plus. Je me demandais à quoi devait pensé Evane. Je retournais de nouveau la tête en sa direction, mes yeux se fermèrent et j'arrêtai de chanter. Au lieu de ça, je souris étant donné que j'étais bien ici. Avec quelqu'un que j'appréciais bien. Mes cheveux tombèrent doucement par le changement de position et chatouillèrent. Ma respiration se ralentissait tandis que je me plongeais dans un semi-somme.






Ces souvenirs resterons toujours et à jamais dans ma mémoire, mais pourtant je pourrais quand même les oublier...
Kazuho M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evane Sudei
Human
Human
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 29/02/2012
Localisation : Dans un monde ou les poneys punks bouffent des arcs-en-ciel noir et font des cacas papillons (a)

Carte d’Élève
Âge: 16 ans
Classe: Première
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: What else ? [PV Kazu ]   Sam 14 Avr - 11:10

[t'inquiètes moi aussi c'est un peu court :s et j'ai pas eu le temps de me relire]

Kazuho se laissa lui aussi tomber dans l'herbe humide, il s'y allongea et le silence plana entre nous. Oui, je dis bien entre nous car tout autour, on pouvait entendre les chuchotements malicieux des dernières personnes qui étaient elles aussi dans le parc. Elles ne tarderaient sûrement pas a partir. Assise dans le silence, je fixais le ciel étoiles quand soudain comme dans un murmure j'entendis une mélodie, je me retournai alors lentement vers Kazu pour m’apercevoir que c'était bien lui qui chantait. Il chantait bien et cela me fit sourire. Je crois qu'au fond il commençait a s'endormir, normal, après tout d'après mon portable il était une heure et demi du matin. Je me demandais si, a cette heure là quelqu'un s'était rendu compte de notre absence, de toute façon, moi, je m'en balançais mais le fait que lui puisse être puni par ma faute me dérangeait beaucoup plus.

Je me levai et m'éloignai les mains dans les poches, le laissant a sa rêverie. Oh, non je ne partais pas loin, pas de panique, je ne l'abandonnais pas ici, je m'avançais simplement vers l'étang qui se trouvait devant nous. C'était calme et plutôt joli avec la grosse lune rousse qui se reflétait dans l'eau. Il y avait quelques canards et un cygne qui nageaient lentement en somnolant. Je m'accroupis comme un enfant qui jouerait dans le sable et touchais du bout des doigts la surface de l'eau qui frémit aussitôt au contact de ces dernier et ondula en cercle. Moi aussi j'avais de la musique qui trottait dans la tête. J'ai toujours de la musique dans la tête, un peu comme une drogue, un poison qui se répandrait furtivement pour que je ne puisse plus m'en passer. Mais a bien y penser, c'est un poison si agréable que je n'ai aucune envie de m'en séparer.

Je me relevai et retournai vers Kazu. Il était toujours là allongé les yeux clos, je m'allongeai a mon tour a coté de lui et me tournai sur le coté en le regardant. Je le regardais avec des yeux un peu fatigués, c'était assez gênant de fixer quelqu'un comme ça mais c'est drôle de voir comment devant son visage calme et serein mon cerveau avait bloqué. Je restai là a le fixer pendant près de dix minute. Toujours allongée sur le coté je lui tirai doucement son tee-shirt pour le faire émerger.

-Hé ! Allez debout, tu vas quand même pas dormir ici ! On rentre si tu veux.

Il entrouvrit les yeux et je lui souri, le pauvre, peut-être avait-il eut une dure journée et je l'avais entraîné ici alors qu'à la base tout ce qu'il demandait était de faire un petit tour dans l’académie.

- Ça va ? Lui demandais-je enfin. Dis...ce que tu chantais tout a l'heure ? C'est quoi ? Tu chantes vachement bien...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuho Mazaru
Human
Human
avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 09/03/2012
Localisation : Dans une certaine académie ;) avec une glace! :D

Carte d’Élève
Âge: 16
Classe: Première
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: What else ? [PV Kazu ]   Sam 14 Avr - 21:14

J'avais les yeux fermés... Je rêvais... J'étais sur un nuage. C'était du coton. J'étais allongé, mais j'avais les yeux ouvert... De mes deux mains posés, je carressais délicatement ce duvet, je bougeais mes doigts comme si je touchais les cordes d'une guitare... C'était doux... Je murmurais des paroles... Je fredonnais une chanson... Mais je ne savais pas laquel... Quel était cette musique, aucune idée... J'étais bien et cela me suffisait... Pourtant, comme je le sais bien... Toute bonne chose a une fin... Ce nuage blanc si doux, si clair, si pure, devena très gros, immense, comme si on remplissait une gourde. Il devena ensuite gris. Un gris très foncé, presque noir. Ce n'étais plus un gentil, un mignon nuage Cirrus, non, c'était devenu un Cumulonimbus! Un qui n'est pas très gentil et très tolérant quand tu as un parapluie où que tu es sous un arbre. Qui t'électrocute à la première occasion... Qui te menace... Pourtant, je n'avais aucun des deux... Et pour moi, à ce moment là, il me fit tomber, tomber, tomber, très longtemps, infiniment, j'avais l'impression, puis j'entendis une voix que je connaissais bien. Oui, avec qui j'avais fugué...

Pour que ce cauchemar se finit, je fermais les yeux et ensuite je les rouvris, non, je n'étais plus dans ce néant, ces abisses, non, j'étais près d'Evane qui me souriait et qui me disait:

- Ça va ? Dis...ce que tu chantais tout a l'heure ? C'est quoi ? Tu chantes vachement bien...



Elle m'avait parlé et me disait que j'avais chanté! Je fis les grands yeux, comme si je ne comprenais pas... J'avais donc chanter la musique de tout à l'heure dans mon rêve pour de vrai? Sans que je me rendes compte. Je bredouillais, toujours fatigué:

-Je ne sais plus... Je ne me souviens plus...



De tout façon, j'avais chanté et je devais me haïr. Pourquoi? Il faisait très beau su la place, on voyait très bien la lune et les étoiles. Quand on était dans l'herbe, à notre arrivée, l'immense lune du soir était très visible, net... Alors que là, une pluie torrenciel s'abbatuent sur nous... Il faisait doux et tandis qu'Evane courait se réfugier à l'abris, je m'étais arrêté pour voir les nuages... C'était de grosses gouttes, qui traduisait bien le temp tourbillonnant du mois d'Avril. Du beau temps, au chaud, au froid, au mauvais, voilà comment était ce mois. Et les nuages... C'étaient lesquels? C'étaient des Altostratus... Maudits soient-ils? Je courus rejoindre Evane qui était abritée sous un arrêt de bus. La voyant trempait, je lui dis d'un air inquiet:

-Est-ce que ça va?



On entendait battre la pluie sur le verre de l'arrêt et j'eus du mal à entendre la réponse de mon amie. Elle était mouillée des cheveux aux pieds et comme elle était peu vêtu, je m'inquiètai de savoir si elle avait froid... Je pense que oui, car moi qui n'était qu'en T-shirt, j'avais froid. On resta là, espérant que la pluie se calmerait mais rien à faire, elle continuait... Je réfléchis vite fait. On pourrait appeler on taxi. Je mis instinctivement ma main contre ma poche mais je ne sentais pas mon portable. J'étais débile ou quoi! Logique que je l'ai pas, normalement, je devais faire une balade nocturne dans les couloirs pendant une trentaine de minutes! Evane me regardait et j'espèrais qu'elle avait eu aussi l'idée d'appeler un taxi avec son portable.






Ces souvenirs resterons toujours et à jamais dans ma mémoire, mais pourtant je pourrais quand même les oublier...
Kazuho M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evane Sudei
Human
Human
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 29/02/2012
Localisation : Dans un monde ou les poneys punks bouffent des arcs-en-ciel noir et font des cacas papillons (a)

Carte d’Élève
Âge: 16 ans
Classe: Première
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: What else ? [PV Kazu ]   Dim 15 Avr - 8:30

Je me relevai et laissai le temps a Kazuho de reprendre ses esprits. Et bien ! Je ne sais pas ou est-ce que ses rêves l'avaient emmené mais il avait l'air un peu de les vapes. Je m’apprêtais a lui tendre la main pour l'aider a se relever quand soudain une pluie torrentielle s’abattit sur nous. Non mais attendez, qu'on s'entende bien ! Quand je dis pluie torrentielle, c’était plutôt un déluge ! La pluie battait tellement qu'on ne pouvait voir qu'a un mètre devant soi. Quelle poisse. Sans me poser plus de question je partai en courant vers ce qui me semblait l'endroit le plus sur, c'est-a-dire un arrêt de bus qui se trouvait a l'entrée du parc. Kazuho me retrouva a ce même endroit quelques secondes plus tard. Instinctivement je sortit mon portable pour appeler une agence de taxis pour qu'il nous en envoient un et que nous puissions enfin rentrer au pensionnat.

-Allô...Oui bonsoir ! Ce serait pour demander Tax...Quoi ? Non mais vous vous foutez de moi ! Hé Ho, madame ! Je vous signale qu'on moisi sous un arrêt de bus, on va quand même pas y passer la nuit !...C'est ça, bonne soirée.

Je levai les yeux au ciel, elle était drôle, elle, avec son « je suis désolée bonne soirée mademoiselle » il était sur que sous un arrêt de bus en plein milieu d'une ville déserte et sous la flotte, on allait en passer une, de bonne soirée. J'étais mouillée de la tête aux pieds. J'essuyai de ma main toute l'eau qui ruisselait sur mon visage et essorai mes longs cheveux. Pour mes vêtements, pas contre, je ne pouvais rien faire, ils étaient trempés, froids et me collaient au corps et ils le resteraient.

-Est-ce que ça va ? Me demanda Kazu, qui, de toute évidence était aussi trempé que moi.

-O..oui, lui répondis-je en tremblant, j'ai appelé pour avoir un taxi, mais ils m'ont dit que c'était pas possible...trop de pluie. Mais toi, ça va ?

Après ça, je croisai mes bras pour me réchauffer un peu et je pris place sur le petit banc dont l’arrêt de bus disposait. Je regrettais d'avoir entraîné Kazuho ici, lui qui était déjà malade au début, là c'est sur, il aurait je ne sais quelle maladie qui le clouera au lit. J'éternuai. Hum, tout compte fait, on sera peut-être deux a être cloués au lit demain. En fait,en y réfléchissant bien, la perspective de rater les cours, rester en pyjama sous la couette a manger des gâteaux, jouer de la guitare et faire tout un tas de truc dans le genre, ça me branchait plutôt bien. Mais lui...lui, il avait rien demandé, peut-être que lui, être malade et rester dans sa chambre a rien foutre il n'en avait pas envi. Je décidai de me relever et d'aller me planter devant lui. Avec ma main gauche je relevai ses cheveux blonds qui lui retombaient sur le visage afin qu'il me voit bien puis je plantai mon regard dans ses yeux bicolores qui, malgré la pluie, brillaient toujours autant et lui dit d'une voix un peu coupée :

-Kazu, je suis désolée...

Je lui essuyai avec ma manche l'eau qui lui ruisselait sur ses joues puis je baissai les yeux pour ensuite retourner m'asseoir. J'étais fatiguée de tout ça, fatiguée de ne savoir faire de ma vie qu'un amas de conneries toutes plus grosses les unes que les autres. Je soupirai et fermai les yeux un instant.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuho Mazaru
Human
Human
avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 09/03/2012
Localisation : Dans une certaine académie ;) avec une glace! :D

Carte d’Élève
Âge: 16
Classe: Première
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: What else ? [PV Kazu ]   Dim 15 Avr - 10:03

Cela faisait un moment déjà qu'on attendait sous cet arrêt de bus... J'étais debout et je regardais autour de moi... La pluie qui était si forte, au début, si tense... C'était transformé en de la grêle... Mais qui battait toujours aussi fort. Impossible de mettre sa tête dehors sous peine de se faire drôlement mal. Quand j'y pensais, je levai la tête, puisque l'arrêt est transparent et je regardais le ciel... Et la grêle qui ne pouvait m'atteindre. Les nuages étaient regroupés... Donc ce n'était que mauvais temps passageait... Je me demandais si Dieu nous avait pas envoyer ces nuages pour nous punir puisque qu'il était au-dessus de nous... Mais je pense que je me faisais des idées. C'est sûr.

Je regardais de nouveau dans l'arrêt de bus et je voyais qu'Evane réfléchissait... Ma vue alla ensuite plus loin qu'Evane, elle allait au bout de la rue. Je me sentais mal, j'étais pris au piège, moi, qui avant, faisait ce qu'il voulait sans devoir attendre. Je me sentais un peu souillé... J'entendis un éternuement. Oui, j'avais la réponse à ma question. Evane avait froid et je ne pouvais rien faire. De plus il devait se faire tard... Je vis Evane se relevait et allait vers moi. Elle était proche de moi et j'avais croisé son regard maintenant. Je me sentais gêné. Elle avait des yeux si beau... Elle leva sa main gauche et la posa sur mon visage. Je frissonnais, sentant ce contact avaec ma peau. Elle écarta quelques unes de mes mèches, je la voyais mieux. Je crois qu'elle le voulait... Et elle prit la parole:

-Kazu, je suis désolée...



De sa manche gauche, elle essuya mon visage trempait... Puis elle re-alla s'asseoir et fermit les yeux, me laissant là, sur ses paroles... "Kazu", Elle m'avait appelé Kazu... Mon surnom... Je ne sais pas pourquoi, mais je me mis à pleurer silencieusement... De longues larmes coulèrent... Je ne voulais pas les essuyer... C'était rare, chez moi que je pleures... Je voulais donc ne pas les faire disparaitre... Mais je ne voulais pas les montrer pour autant... Vous m'imaginez dire à Evane: "Eh, regarde, je pleures!!! C'est super". Nan, mais franchement... Je regardai de nouveau Evane. Sa phrase qu'elle avait prononcé, voulait sans doute dire qu'elle était très mal à l'aise.

Je m'assis alors à côté d'elle. Elle fermais toujours les yeux, l'air abbatue. Alors, moi qui était distant, au début, qui me sentait mal à l'aise car elle était différente des autres filles que j'avais rencontré. Je ne savais pas quoi faire. Mais là, je passai doucement ma main gauche autour de ses épaules, lui prit avec l'autre main, sa main qui m'avait touché le visage et je penchai la tête contre la sienne... Je lui murmurais:

-Non... Non, Evy, ne pense pas ça...



Je la berçais, fermant mes yeux. Je pleurais toujours, c'était de grosses larmes. Je ne voulais pas bouger et oui, vous l'avez remarqué... Je l'avais appelé "Evy". Ces surnoms me disaient pour moi, qu'elle était proche de moi... Et tandis que je la consolais, un lien s'était soudé...






Ces souvenirs resterons toujours et à jamais dans ma mémoire, mais pourtant je pourrais quand même les oublier...
Kazuho M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evane Sudei
Human
Human
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 29/02/2012
Localisation : Dans un monde ou les poneys punks bouffent des arcs-en-ciel noir et font des cacas papillons (a)

Carte d’Élève
Âge: 16 ans
Classe: Première
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: What else ? [PV Kazu ]   Dim 15 Avr - 18:13

J'étais là, assise les yeux fermés a écouter la pluie maintenant transformée en grêle s'abattre sur l'arrêt de bus. J'avais par moment l'impression que la grêle était entrée dans ma tête tant ce tapage m’oppressait. Je sentis soudainement un bras se passer autour de moi, une main qui prenait la mienne et une tête qui basculait contre moi, le tout me berçant tout doucement.

-Non...Non, Evy, ne penses pas ça...

Je reconnu aussitôt la voix de Kazuho. En même temps, il n'y avait que lui dans les environs. J’écarquillai les yeux. Evy ? Il avait vraiment dit ça ? Ah...ça faisait si longtemps que personne ne m'avait appelé comme ça, avec ce timbre de voix. Ça faisait si longtemps oui...ces mots ravivèrent en moi une sorte de blessure qui sur le coup me fit un peu souffrir mais je me rendis compte qu'en fait, ça me faisait du bien d'entendre ça, j'avais l'impression de revenir en arrière, quand tout allait bien. J'avais froid, oui, on était sous la pluie, oui, mais je me sentais bien, je me sentais rassurée. Je baissai un moment le yeux et rougissai, j'étais peu habituée a ce genre de chose car disons que d'ordinaire, je suis peu tactile et je ne savais pas comment réagir. Timidement je passai a mon tour mes bras autour de Kazu et le laissai me bercer. Ah ! Au fond, on devait bien avoir l'air de deux gamins perdus au milieu de nulle part cherchant a se rassurer l'un l'autre. Mais en fait, a bien y réfléchir, je crois que c'est ce que nous étions.

J'ignore combien de temps nous sommes restés ainsi mais une goutte d'eau vint me glisser dans la nuque ce qui me poussa a relever la tête. Je me dégageai délicatement des bras de Kazuho et regardai son visage. Il était trempé de larmes. Oh ! Il pleurait peut-être depuis tout a l'heure et je ne m'en étais pas rendue compte. Je devais être vraiment stupide pour ne pas m'en être aperçue plus tôt. Je le regardais de air perplexe, ne sachant que faire. Le voir comme ça, le voir pleurer sans savoir pourquoi était vraiment insupportable. Maintenant, c'était a mon tour de lui venir en aide, de le rassurer. Je passai mes bras autour de son cou et le serrai contre moi en lui murmurant a l'oreille.

-Dis, pourquoi tu pleures ? Arrêtes...S'il te plais, te mets pas dans des états comme ça...ça...ça me donne envie de pleurer aussi.

Après ça je m'éloignai de lui et regardai le ciel...hum, c'était toujours pas ça, mais au moins, ça se calmait un peu. Je fus prise d'une quinte de toux, oui, demain, je resterais sans doute au lit. Je sortis a nouveau mon portable et regardai l'heure, le cadrant affichait trois heures du matin. En plus d'avoir la crève on sera épuisés. Super. J'avoue que mes yeux commençaient a me piquer. Je restai planté devant l’arrêt de bus tout en guettant la route quand tout a coup un énorme camion vint s'arrêter devant moi et sa porte s'ouvrit.

-Je peux vous emmener quelque part jeune fille ? Me demanda un gros camionneur barbu qui sentait la clope et la bière a plein nez.

Je le dévisageait un instant. Comment ça « jeune fille » ? Il n'avait donc pas vu que j'étais accompagnée ?

-Attendez, je vais demander a mon ami. Lui répondis-je histoire de souligner le fait qu'il y avait quelqu'un avec moi. On ne sait jamais.

Je reculai pour aller rejoindre Kazuho.

-Hé ! Il nous propose de monter...On fait quoi ? Dis-je en désignant le routier du coin de l’œil.

Je n'étais pas si méfiante d'ordinaire mais je préférais prendre mes précautions tout de même car l'idée d'arriver au pensionnat a pied et trempés me plaisait déjà beaucoup plus que la perspective que ce vieux nous plante dans un mur ou nous emmène je ne sais où pour nous faire je ne sais quoi. Une fois de plus je songeais a arrêter de regarder trop de films. De toute façon, nous étions deux et la présence de Kazuho me rassurait, j'étais donc prête à le suivre sans crainte s'il décidais de monter dans ce camion.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuho Mazaru
Human
Human
avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 09/03/2012
Localisation : Dans une certaine académie ;) avec une glace! :D

Carte d’Élève
Âge: 16
Classe: Première
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: What else ? [PV Kazu ]   Dim 15 Avr - 19:19

Je pleurais toujours, la tenant près de moi... Elle avait glissé sa main derrière mon dos. Nous restâmes un long moment ainsi. J'étais fatigué, très fatigué. Evane recula un peu et me contemplait. Elle parut bouleversé... Par quoi? J'eus ma réponse juste après:

-Dis, pourquoi tu pleures ? Arrêtes...S'il te plais, te mets pas dans des états comme ça...ça...ça me donne envie de pleurer aussi.


Elle avait dû sentir mes larmes coulaient... Mince, moi qui n'aimait pas pour une fois peiner les gens! Enfin, d'habitude c'était des moqueries rien d'autres. Elle s'était levé et je restai là à la regarder dans un semi-somme. Je l'entendis parler à quelqu'un. Mais je ne savais pas lequel. J'étais là, à me demander pourquoi j'étais là... Evane revint quelques minutes plus tard. Elle se pencha et je pus la voir plus distinctement:

-Hé ! Il nous propose de monter...On fait quoi ?



Qui ça? Elle regardait dans une direction et je me penchai pour voir de quoi il était question. Il y avait un immense camion arrêtait en pleine route, dans un centre ville... Bon, ça pouvait pas gêner la circulation puisque qu'il devait être trois heures du mat'. La porte du camion était ouverte et un gars, assez balaise avec de la barbe attendait quelque chose en nous regardant. Je compris enfin ce qui se passait et Evane attendait ma réponse. J'étais à moitié en train de tomber dans l'évape mais je me contrôlai. Je dis d'une voix ensommeillé:

-Je... Je ne sais pas...

Il est vrai que je m'en foutais totalement, mais j'étais si fatigué que mon visage ne montrai pas ma profonde pensée. Et à en juger la tête d'Evane, elle attendait une réponse clair. C'est à dire un oui ou un non. Je regardais le gars de plus près. Il devait avoir la quarantaine et portait une salopette de camionneur, logique, qui était pas mise en entière et tomber sur hanches. Il portait un T-shirt et sentait l'alcool et la fumée de cigarettes. C'était bien un camionneur qui rentrait chez lui après une très longue journée de travail. Autrement, il avait l'air d'être cool. Bon ok, vous me direz, ne pas se fier au apparence Kazuho. Mais bon, on allait pas rester ici jusqu'au matin, en éternuant et en dépérissant. Je me réveillais et le regarda droit dans les yeux. Plus du tout ensommeillé. Puis me retournant vers Evane, je lui dis d'un souris:

-Viens!


Jemontai tandis qu'Evane me suivait. J'étais au milieu, dans une position très inconfortable. Le camion démarra et le chauffeur parla de sa voix bourrue:

-Alors, vous êtes à l'académie Renmai? Einh?


Je ne pus masquer mon étonnement et il le remarqua bien.

-C'est étrange, à 3 heures du matin, non?


Aïe, on était repéré! Je me retournais vers Evane et lui montra que j'étais un peu perdu dans ce tralala... Nous prîmes la grande route sous la pluie battante et je me sentais très mal... Mais, je pus voir que le chauffeur souriait et je me demandais si c'était bien ou pas...






Ces souvenirs resterons toujours et à jamais dans ma mémoire, mais pourtant je pourrais quand même les oublier...
Kazuho M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evane Sudei
Human
Human
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 29/02/2012
Localisation : Dans un monde ou les poneys punks bouffent des arcs-en-ciel noir et font des cacas papillons (a)

Carte d’Élève
Âge: 16 ans
Classe: Première
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: What else ? [PV Kazu ]   Lun 16 Avr - 18:41

Kazuho me répondit « qu'il ne savait » pas. Tu parles d'une réponse ! Je pense qu'a cet instant j'aurais pus lui dire que des éléphants roses nous bombardaient par le ciel, il aurait eut exactement la même réaction. Kazu sembla pourtant se réveiller, il avait sans doute dut sentir que je n'étais pas satisfaite de sa réponse. En même temps, le pauvre, il était crevé. Il me sourit avec un air de « mais nooon t'inquiètes tout beigne » et il m’entraîna dans le camion. Il prit la place du milieu, ce qui je l'avoue me rassura un peu car je me voyais mal être serrée contre cet homme que je ne connaissais ni d'hier ni d'aujourd'hui. Oui, je ne jugeais certes jamais sur les apparences et je détestais au passage ceux qui le faisaient mais j'étais méfiante et l'idée de remettre en quelques sortes ma vie au volant de ce camionneur sans aucune perspective de contrôle ne m’enchantait pas vraiment. C'était parti, le moteur se remit en marche et nous roulions maintenant sous la pluie.

J'avais ma tête posée contre la vitre et je regardais silencieusement la route défiler et les gouttes tomber quand j'entendis la grosse voix du conducteur s'adresser a nous. Ah...il avait deviné que nous faisions partis de l’académie. Au passage, je notais qu'il ne nous avait même pas demandé ou nous voulions aller avant que nous ne montions. Il ajouta que c'était étrange a trois heures du matin. Non mais de quoi il se mêlait lui ? Bon, ok, je pourrais être plus tolérante envers celui qui nous ramène a bon port mais je n'y peux rien, quand on essaie de se mêler de mes affaires, je réagis vivement. Je soupirai et tournai la tête en direction de deux garçons -enfin, plutôt en direction du garçon et du vieux- Je vis immédiatement la tête complètement perdue et mal a l'aise de Kazu qui se tournait vers moi. A en juger sa tête, il n'était pas au top de sa forme et ses yeux traduisaient une extrême fatigue. Je lui souris et tout naturellement vins prendre sa tête avec ma main droite pour la faire basculer sur mon épaule. Il avait besoin de repos et ça se voyait.

*Allez, t'inquiètes, reposes toi. Je gère.* Pensai-je en calant a mon tour ma tête sur la sienne.

Bah, tant pis, je répondrais toute seule au camionneur puisque visiblement il semblait attendre une réponde avec un sourire narquois en coin de bouche qui me mettait un peu mal à l'aise. J’espérais secrètement que Kazu ne dorme que d'un œil et reste en parti avec moi au cas où.

-Oui...oui,c'est ça on est a Renmei.

-Ah et dites-moi les élèves peuvent sortir si tard dans cette académie ? Vous faisiez quoi a cette heure-ci ?

- Il commençait vraiment a me gonfler celui-là. Heu, oui, enfin, non presque...disons qu'on a voulu prendre l'air et voir la fête sans trop avertir l'administration.

-Ah je vois...il gardait toujours ce sourire bizarre mais il me paressait déjà plus sympathique. Et dites, il a l'air bien fatigué votre...Heu...petit ami ?

-Ami. Le coupais-je en souriant. Et, oui, il est assez claqué...il a eu une dure journée. Puis j'ajoutais en riant et en plus de ça il a dut me supporter toute la soirée.

-Ah je vois...ajouta-t-il une nouvelle fois dans un sourire. Bah cet homme était peut-être simplement très joviale...

Après ça, la conversation sa termina, je regardai un dernière fois Kazu avant de fermer a mon tour les yeux, confortablement installée contre mon ami. On devait sans doute ressembler un peu a des chatons roulés en boules l'un contre l'autre et je souris en nous imaginant de la sorte. Je me laissai bercer par le bruit de la pluie, par le mouvement du camion et par la respiration de Kazu.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuho Mazaru
Human
Human
avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 09/03/2012
Localisation : Dans une certaine académie ;) avec une glace! :D

Carte d’Élève
Âge: 16
Classe: Première
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: What else ? [PV Kazu ]   Lun 23 Avr - 21:13

Des paroles s'étaient échangés tandis que je me replongeais dans un demi-somme, juste après avoir fermés mes yeux. Je sentis quand même mes sourcils se froncer tandis que j''étais de nouveau en train de rêver de ce vide où je tombais une heure plus tôt. C'était dans le noir le plus total... J'avais le haut le cœur, tombant toujours... Et j'avais la net impression que j'allais mourir où autre chose de ce genre... Car j'étais toujours dans le noir et je cherchais quelque chose de perdu. Je voyais une lumière au loin qui s'éloignait, tandis que je tombais. Je devais être livide... Et pourtant tout en essayant de m'agripper, je n'avais plus froid, comme si quelqu'un me touchait... Me soutenait... Étant à ma droite... Je m'endormis juste à ce moment là, apaisé... Sachant que je ne risquais rien et ce noir disparut.



~~~~~~~~




Je me réveillais en sursaut, regardant où j'étais... Je me trouvais dans un lit blanc dans une immense pièce de couleur clair, illuminait par d'immenses fenêtres. C'est tout ce que je vis sur le moment car mes yeux n'étaient pas encore bien habitués à l'éclairage... Je n'avais plus aucun mal de tête et je ne me sentais plus fatigué au point d'avoir des vertiges... Logique, je devais avoir dormi. J'essayais de me rappeler ce qui c'était passé, mais je ne me souvenais de rien... Mes yeux, maintenant habitués, clignotaient à un rythme très irrégulier et je voulais vomir... Moi qui avait la sensation d'aller mieux... C'était raté... Je vis alors une ombre passait. Et une voix résonna dans mes oreilles au point que je devais les mettre sur mes oreilles. C'était la voix d'une femme, sans doute âgé:

- Ne bougeait pas! Vous devez encore vous reposer...


Je m'étais rendu compte que j'étais maintenant assis et je me rallongeais dans cet oreiller qui était immensément douillé. La dame s'était approché et je parlai d'une voix enrouait, ce qui me surpris:

- Pourrquoi suis-jre irci?



Elle répondit d'un ton net et clair:

-Vous êtes tombé dans les pommes! Et d'après le chauffeur, vous lui aviez dit que vous étiez sorti après les cours en compagnie de Miss Sudei. Après ça, d'après lui cette fois, vous vous êtes endormi vers la fin de sorti autorisé de l'académie. Pour ensuite vous évanouir.


Elle ne dit rien d'autre et je pensais qu'elle ne devait rien savoir sur ce qui c'était "passé" entre ce moment et après que le chauffeur nous avait trouver. En tout cas, même si on voyait très bien que savait été inventé, elle y croyait... Vous être sûr, je lui demandais toujours de ma voix enroué:

- Mais... Jre me suirs vrraiment évanouir?


Je ne comprenais rien de ce qui sortait de ma bouche et je la regardai... Elle me fit un hochement positif et je me sentais abasourdie... Moi, évanouis! C'est pour ça qu'elle y croyait, quand j'étais arrivé dans cet endroit, c'était dans l'évape!! Et en plus, maintenant en y réfléchissant, je me souvenais d'avoir fugué avec Evane, d'avoir était à la fête de la place avec elle et d'être aller au parc aussi avec elle... Le rêve, la pluie, l'arrêt de bus, ce surnom "Evy", le chauffeur puis plus rien... Tandis qu'elle repartait vers une porte, Je m'étais assis dans mon lit, mes bras tenant mes jambes recrovyaient, mon menton posait sur les genoux à penser d'un air triste: *Où est-elle*...
Car oui, je ne l'avais pas vu... Et cela m’inquiétait... Il devait être dans les dix heures du mat'. Je ne savais plus si j'avais cours ou pas... Quel jour on était, même si je savais que aujourd'hui vers 1 heure d'un matin, j'avais consolé Evane sous un arrêt de bus... 9 heures avaient passé depuis et c'était loin... J'eus une sensation de noir, d'effondrement. Comme dans ce rêve, sachant que les personnes que j’affectionnais tant,étaient absentes... Ne pouvant me seconder, me réconforter. Ces personnes étaient ma famille, ma chienne et les nouvelles personnes que j'avais rencontré dans cet académie: Haruka, Yuri et Evane... Je me blotissais, ayant froid et je me laissais tomber dans mon lit, le regard vide, attendant...

[HRP: Tu relance dans infirmerie^^]






Ces souvenirs resterons toujours et à jamais dans ma mémoire, mais pourtant je pourrais quand même les oublier...
Kazuho M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: What else ? [PV Kazu ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

What else ? [PV Kazu ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dessins !
» Galerie Kazu Style': Viens dans ma galerie :sournois:
» [Validée][Validée]Présentation de Kazu / Revo. [finie]
» Les temps changent et nous aussi [Pv : Kazu !]
» Kazu is back [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Renmei :: Kurōbā City :: Le Centre Ville-