Académie Renmei


Bonjour, au cas ou tu n'aurais pas remarqué, CE FORUM EST MORT, DEAD. J'ai aimé tout les moment passé dessus, vous aller tous me manquer! Adios Bichachos !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un enchanté dans l'endroit que je déteste le plus.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kazuho Mazaru
Human
Human
avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 09/03/2012
Localisation : Dans une certaine académie ;) avec une glace! :D

Carte d’Élève
Âge: 16
Classe: Première
Relations du Personnage:

MessageSujet: Un enchanté dans l'endroit que je déteste le plus.   Mer 4 Avr - 15:26

Ce jour là, j'avais décidé d'aller au gymnase. C'est plutôt bizarre en effet, puisque je déteste faire du sport. Mais j'avais l'intuition qu'il allait se passer quelque chose. Pour moi en tout cas, je pensais à une bonne rigolade par rapport à quelqu’un qui se prendrait la balle en pleine tête. Mais bon, je n’étais que trop sûr. J’avais laissée ma petite chienne dans la chambre. Elle était plongée dans un profond sommeil et j’en avais profité pour m’éclipser discrètement. J’avais pris quelques bouquins et je les feuilletais tranquillement tout en marchant. Après une longue promenade, je trouvais enfin la porte de la salle de sport et je m’y glissai comme une ombre. Il était grand et devait faire 4 mètres de haut… Les murs étaient peints en jaune pâle et le sol était recouvert de carrelage de couleur ardoise. Deux groupes de garçons s’affrontaient au basket. Une équipe bleu et une équipe orange. Je l’allongeai le mur pour arriver à l’endroit des visiteurs. Je m’assis dans le premier rang des gradins et je commençai à lire mon roman policier que j’avais commencé la veille. J’étais du moins, dans une position qui n’était pas agréable pour lire. Je passai alors de position assise à position allongeait sur le dos, les jambes repliaient, mon livre tenue par mes mains désormais en haut. Mes longues mèches glissaient sur mon visage et me chatouillait légèrement. Pendant un bon moment je restais comme ça à lire paisiblement. Quand je commençai à m’en lasser, je fermai mon bouquin, le posai sur ma pile et fixai le plafond. J’étais reparti dans mon imagination et je réfléchissais à un poème que je pouvais écrire. En continuant à regarder en haut, toujours plongé dans la poésie des fleurs, un groupe de filles, gloussant et chuchotant, passa à côté de moi. Certaines me regardait comme un tigre tenant sa proie. Mmmmh… Eh bien… Celles qui me regardaient s’assirent à près de moi, tandis que d’autres regardaient le match de basket se déroulant plutôt bien. J’étais gêner et à la fois intéresser par ces jeunes filles à la peau pâle comme de la porcelaine. Il faut dire qu’on n’est qu’au début du printemps, c’est logique… Je leur fis mon sourire le plus charmeur et elles gloussèrent de plus belles. L’une d’entre elles voulut me parler mais l’endroit résonnait énormément et je pus entendre son murmure. De plus, je fis une grimace quand l’un des basketteurs de l’équipe bleu marqua un panier et que des cries fusèrent de partout. Les jeunes demoiselles me regardaient toujours et celles qui s’étaient assise un peu plus loin gloussèrent avec les premières. Je me demandais pourquoi… Elles fixaient quelqu’un qui venait d’arriver. Je penchais légèrement la tête pour voir le nouvel arrivant (Yuri). Je vis un garçon aux longs cheveux violets très dark… Violet-noir quoi. Il portait l’uniforme du lycée et devait être plus âgé que moi. Mais en tout cas, il venait, en s’asseyant ici, de fonder son fan club… Pourtant, il ne fit pas vraiment attention au groupe de filles. Il semblait réfléchir. Quand à moi, je voulus me replonger dans mes pensées quand l’une des filles soupira… Je regardais de nouveau le garçon qui était en train de commencer à dessiner avec son carnet.






Ces souvenirs resterons toujours et à jamais dans ma mémoire, mais pourtant je pourrais quand même les oublier...
Kazuho M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un enchanté dans l'endroit que je déteste le plus.   Mer 4 Avr - 17:25

Tidit tidit tidit tidit tidit tidit tidit tidit tidit tidit tidit tidit tidit ....

Hum... J'arrêtai le réveille de mon index clapsent le bouton dû réveille.
Je me levai d'un coup, c'était l'après-midi... J'ouvris les rideaux d'un coup de main, le soleil m'éblouit me firent fermer les yeux d'un coup sec, mais du coin l'oeil j'observais la belle verdure qui ornait le jardin de ma nouvelle école. Je pris des vêtements dans mon sac bandoulière et me dirigeasse vers la douche, une bonne douche froide l'après-midi, ça fait du bien. Après une dizaine de minutes passer à me laver, je pris le sèche-cheveux, et mon peigne et d'un coup sec me les peignat. Je pris mon élastique marron et le me fit une queue-de-cheval avec. je revins alors dans la chambre pour prendre un paquet de ramen à mettre au micro-ondes. Je n'aimais guèrent manger des plats prés fait, mais j'avoue que les ramen au micro-ondes étaient très bonnes. Je pris un père de baguettes et mon bol. Après quelques minutes à manger sur le bord de la fenêtre, je me décidai à visiter l'académie renmei.

Je sautai du haut de la fenêtre laissant le bol sur le bord.
Mes genoux à terre je cueillis un brin d'herbe pour sentir l'odeur. Une odeur si particulière, une odeur de printemps, une odeur de joie, j'adore cette odeur. L'herbe était d'un manteau immaculé vert pomme, agrémenté de cerisier et pommier aux formes généreuses. Je grimpai sur un cerisier et pris quelques cerises et les Mises sur mon élastique. Je ne manquat pas au passage dans prende une noire. Les cerises, ces petites choses rouges acidulées.
Je vis au loin un grand bâtiment entouré de fleurs et de pommiers.

Je ma pressa d'y aller pour voir quelle était cet étrange bâtiment de couleur beige et grise, en tout cas de l’extérieur. Une fois arriver à mon point, je vis des hortensias et des roses jaunes, rappelant le soleil radieux qui nous accompagne toute la belle saison. Je remarquai alors le sporte du bâtiment assez grand, en fer. J'ouvris d'une bonne poigne la poignet pour ouvrir la porte.

Des bruits de chaussure couinant sous le carrelage ciré de ce matin. La peinture était jaune poussin. Je vis une branche de cerisier dépassent par une fenêtre et quelques pétales tombait sur le raclage noire ardoise. Je jeta un coup d’œil aux alentours et vis des gradins. Je me dirigeai vers une place devant la branche de cerisier, je voulais immortaliser ce moment. Je m'assis près d'une bande de filles et, je ne sais pas, un garçon allongé je crois. Je sors mon carnet et mon crayon pour dessiner la branche de cerisier. Après quelques minutes je regarda le jeune homme, pas plus vieux que moi. Il lisait un roman, mais je ne voyais pas ce qui il avait écrit. Je regardai son visage androgyne aux traits fins et aux cheveux châtains... Quelques choses étaient bizarres chez lui, je sais! Il avait les yeux vairons ! De magnifiques yeux vairon, rouge & vert, ce qui n'était pas très courant. Il avait un charme étrange... Je tournai la page de mon carnet pour faire un croquis de ses jolis minois me tremble quelques peut. Je mis ma main dans mes cheveux pour les repeigner quelque peu.

Puis, j'entendis un son résonner, c'était l'équipe de basket qui venait de marquer un panier...
Revenir en haut Aller en bas
Kazuho Mazaru
Human
Human
avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 09/03/2012
Localisation : Dans une certaine académie ;) avec une glace! :D

Carte d’Élève
Âge: 16
Classe: Première
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: Un enchanté dans l'endroit que je déteste le plus.   Mer 4 Avr - 19:00

Je pense que ce garçon devait être dans le gymnase depuis un moment déjà et qu'il s'était même mit à côté de moi et que je ne l'avais pas remarquer. En fait, il me fixait. Il m'observait... Qu'avais-je fait pour qu'on me fixe comme ça? Non, mais franchement? Je n'étais qu'un simple lycéen de 16 ans qui voulait passer un agréable après-midi... Je ne pensais pas tranquille puisque j'aime bien être entouré, mais là, c'est un peut trop à mon goût. Je décidais d'oublier ces personnes et de me replonger dans mon univers. Je me sentais flotter, léger... J'aurais voulu que ça reste comme ça quand j'entendis un cri de demoiselle retentir, une exclamation de foule... Des pas qui allaient de-ci de là... J'ouvris grands mes yeux et regardai ce qui se passé... Deux joueurs c'étaient drôlement fait mal... Et plusieurs adultes et au moins une trentaine d'autres personnes se regroupèrent pour voir ce drame. Miracle! Les filles qui me regardaient depuis un moment partirent voir ce qui se passer, mais le garçon resta et me regardait toujours... Je me rassit et j'observais ce qu'il faisait. Il me dessinait! Je pense qu'il avait dû être intrigué par la couleur de mes yeux... Et il l'avait bien montrer dans son dessin. Voyant que je regardais son dessin, mon portrait, il eut l'air gêner. Il a sans doute penser que cela me froisserait d'être dessiner sans mon autorisation. Avant qu'il ne prononce un seul mot, je me présentai:

"Je m'appelle Kazuho... Ne t'inquiète pas pour le dessin, cela ne me gêne pas."


D'habitude, non ça ne me gênait pas d'être dessinait, mais d'une certaine façon, de voir mes yeux dessiner aussi bien alors que que mon visage n'étaient fait que de quelques coups de crayon me gênait...
Il se présenta à son tour. Il s'appelait Yuri, ses yeux étaient noirs encre et on ressentait de la profondeur... Il vit bien que cela me gêner toujours un peu. Mais je continuai à parler. Faire connaissance, c'est très intéressant...

Nous avons sympathisé toute suite... Il adore dessiner et moi écrire, ce qui fait quand même des points communs. J'étais très heureux. Il me demanda justement s'il pouvait me finir ce fameux portrait et j'acceptai. Après un long moment d'attente, il me le montra. C'était super! On dirait que ce dessin était une photo! Nous entendîmes un bruit et je me rendis compte que les entraîneurs chercher des remplaçants... Les filles de tout à l'heure nous pointèrent du doigt et l'un des maître nous demanda de descendre et de rejoindre l'équipe orange. Misère! Moi qui déteste faire du sport... Ouais! En plus on était dans l'équipe des perdants, car les bleus gagner de 7 paniers... Pourquoi, pourquoi moi? Je levai les yeux au ciel puis prit un maillot comme faisait Yuri. Nous étions maintenant vêtu d'un maillot orange. Nous nous mettions en place pendant que les filles de tout à l'heure, surexcitées, étaient en train de crier nos prénoms. D'ailleurs comment les savent-elles? Yuri et moi nous nous regardâmes, amusés. Puis le sifflet retentit... Le match commença. Je ne voulais pas que les oranges perdent. Et pour une fois, je voulus faire des efforts en sport (je n'aime pas le sport, mais ça ne veut pas dire que je suis nul). Je soufflai sur une mèche, essayant de prendre le ballon à l'équipe adverse.







Ces souvenirs resterons toujours et à jamais dans ma mémoire, mais pourtant je pourrais quand même les oublier...
Kazuho M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un enchanté dans l'endroit que je déteste le plus.   Ven 6 Avr - 14:41

Eh bien, nous fîmes présentation, il avait l'air assez er que je le dessine, ce qu'y n'était pas mon cas. Mais c'est vrai que dessiner quelqu'un sans lui demander était assez impolie de ma part... Il était très gentil, il me laissa alors finir le dessin. Je finis alors le dessin, il était vraiment beau, mais je le trouvais pas à mon goût, il manque toujours quelque chose, dans chacun de mes dessins, est c'est bien dommage. En plus d'être beau il était gentil. Un vacarme infernal se fit entendre, je crois que deux des joueurs était blessé. Je ne sais pas très bien mais j'ai suivi Kazuho parce qu’il me lavait demander.

Après quelques minutes de réflexion je m’aperçus que les entraineurs cherchaient des remplacent. Moi aux baskets ? Ben je ne sais pas très bien, la dernière fois que j'y ai joué j'ai marqué des paniers mais les filles hurlaient comme si ce n'était pas bien... Je crois que je vais essayer d'en faire quelques-uns. Kazuho & moi enfilai des maillots assez laids. Le sol était ciré et glisse comme sur une patinoire! Il y avait des lignes rouges tracer sans un seul débordement. Et les paniers étaient assez hauts, mais pas pour moi.

L'un des entraineurs me fit aller au milieu du terrain car j’étaie assez grand pour marquer un panier facilement, pour ce qui est de Kazuho, il était à quelques mètres de moi. Je n'avais pas vraiment envie de jouer, tous se bruit me gonflait terriblement. Mais quand je m’aperçus que le score n'était que de 18 à 34, je me dis qu'il ne serait pas mal de faire gagner l'équipe orange. J'enlevai ma chaine en argent de mon coup et ma montre-bracelet.
J'enlevai mon élastique, repeignaient vite fait mes cheveux et le remis.

Un coup de sifflet retentit, je pense que c'était belle et bien l'heure de jouer...

J'étaie au milieu, c'était donc a moi de l'équipe orange à servir... Je réussis à prendre le balle du premier coup. Je regardai à ma droite, personne. Et à ma gauche, Kazuho me suivait de près, deux joueurs de l'équipe bleue se mirent devant moi. Je fis un saut et envoyais la balle à ce dernier. Kazuho avait la balle en mains, et me la repassa, je fis un saut et marqua un panier. Le score ? 20 à 34... Cette fois si, c'était au chef d'équipe de servir, il n'arriva malheureusement pas à attraper la balle. Je courus comme un dérater pour la rattraper, ce qui arrive d'ailleurs. Les joueurs essayaient de la lancer à est coéquipiers ans grand succès, j’arrivai à m'en emparer. Kazuho était à mais coter, je lui passai la balle d'un coup sec. Je crois que les joueurs de notre équipe étaient un peu énervés car il se démarquait mais je ne leur lançais pas. Kazuho à son tour marqua un panier, ce qu'il faisait 22 à 34. Les joueurs bleus commençaient à être essoufflé, ce qui ne me déplaisait pas car il avait un joueur, le numéro 12 qui couraient plus vite que la lumière! C'était au tour de l'équipe Bleu d'avoir la balle, car il était arrivé à nous la chopper et leurs joueurs12 marquèrent un but d’ambler! J'étaie un peu essouffler. Le bruit des filles et garçons criants, les chaussures couinant sur le sol cirer me donnait un mal de tête horrible! J'étaie un peu déconcentrer par ses bruits et n'arrivai pas du tout à stopper les joueurs qui passèrent juste à côté de moi. Plus tard, j'arrivai à atteindre la balle.

<<Tiens Kazuho !>>
Revenir en haut Aller en bas
Kazuho Mazaru
Human
Human
avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 09/03/2012
Localisation : Dans une certaine académie ;) avec une glace! :D

Carte d’Élève
Âge: 16
Classe: Première
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: Un enchanté dans l'endroit que je déteste le plus.   Ven 6 Avr - 21:27

Après avoir marqué quelques paniers avec Yuri, Il me semblait voir un certain dégout pour ceux qui jouaient dans notre équipe. Par rapport à nous? Franchement! On essayait, pour eux de remporter ce match et voilà comment ils nous remerciaient! Ils ne se rendaient pas compte que moi qui déteste le sport, soit en train de faire du mieux qu'il peut pour les aider... Ce n'étaient pas avec ce genre de personnes que je voulais être amis! Mon attention se détourna par la foule en délire, qui nous regardait jouer tout en criant! Surtout de nombreuses filles qui étaient presque à s'étoufer pour nous encourager... Je regardais à de l'autre bout du terrain, la partie. Un bleu venait de marquer des points. Je le fixais de mon regard moqueur.

*Ce gars veut peut être se montrer beau et fort, mais je ne lui en montrerais pas l'occasion!*

Je fis un sourire canine en remenant mon attention au jeu. Une attention que je n'avais pas d'habitude, tout simplement pour embêter les autres, mais qu'une personne arrivait a me la faire ressortir... Yuri.

- Tiens Kazuho !

Je fus surpris. La balle se retrouvais dans mes mains maintenant. Je fis quelques pas, évitant les autres, tout en triblant. J'étais arriver près du panier. Je la lançai à un des joueurs qui étaient dans mon équipe qui voulut faire un panier. Mais qui rata sa chance. Pour lui, c'était comme si la vie en dépendait. C'est stupide. Stupide comme logique. Je le regardais partir avec tout le monde qui allaient dans le camp adverse. J'avais les bras croisés. Yuri, ayant récupérait la balle, avait bien remarquer que je n'étais pas très coopératif en matière d'aide. Mais il jouait, avec plaisir d'ailleur. Je regardais la pendule, je trouvais que le match durait longtemps.


~~~~


Le sifflet retentit. C'était la fin du match. Cela faisait une heure et demi que Yuri et moi avions commençé à jouer. J'étais en sueur. Yuri aussi d'ailleurs. Nous serions la main de nos adversaires, enfin, des adolescents comme nous qui c'étaient défoulés. Je ne savais pas qui avait gagné et je ne voulais pas le savoir. Epuisé je suivis Yuri jusqu'au gradins où il récupéra ses affaires. Cette endroit ne serait pas tranquille pour nous deux. Je ne pourrais pas lire, ni écrire de la poésie. Quand à Yuri, je pense qu'il ne pourrait pas dessiner sans être incommodé par toutes les filles qui seraient derrière, à respirer dans son dos, voulant voir ce qu'il faisait. Et ce garçon m'intéressait vraiment! Je me demandais si je ne pouvais pas rester avec lui, en cet fin d'après-midi.






Ces souvenirs resterons toujours et à jamais dans ma mémoire, mais pourtant je pourrais quand même les oublier...
Kazuho M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un enchanté dans l'endroit que je déteste le plus.   Ven 13 Avr - 18:34

J'étais essoufflé, restez au temps de temps à faire du sport, je crois que j'en ai assez fait pour toute l'année au moins... Le score aucune idée, j'avais la tête qui tournait et j'avais marre, ce qui m'étonne de moi. Kazuho lui aussi avait l'air épuisée. Nous sortîmes encore essouffler du gymnase. Je m'assis sur l'herbe verdoyante et encore un petit peu mouillé par le rosé du matin, ou de l'après-midi si je puis me permettre. Je m'allongeai dans l'herbe bras tendu et regardai le ciel.

<< C'est vraiment magnifique, tu ne trouve pas? >> dis-je à Kazuho, qui fit un sourire quand je lui dis ça.

Les nuages, ... flottent dans l'air comment est-ce possible ? Avec leur manteau blanc comme les ailes immaculé d'un ange. Les nuages sont si purs... Et beau, se serait bien si tout le monde était comme eux, mais, Kazuho, il est comme eux, en tout cas c'est l'impression qu'il me donne. Avec ses traits fin et androgyne, et ses yeux envoûtent toutes personnes. Il a l'air pur lui, pas comme moi. J'en ai peut-être l'air, mais je ne suis pas si gentil que sa... Mais ça c'est le passé. Profitons de cet instant avec ce dernier.
Je m'étirais les bras, puis les jambes en les tendent du plus fort que je le pouvait, je me remis en position assise et Tata l'herbe pour dire à Kazuho de s’assoire avec moi. Il s'assit, il me regarda et je lui répondis d'un sourire bienveillant.

***


Un grand moment passa dans un silence majestueux. Nous étions somnolents à cause de la brise caressent nos visages et l'herbe se frottent à nos brans & jambes.
Je décidai d’interrompre ce grand silence.

<< Alors Kazuho où va-ton maintenant ? Tu peux me faire visiter l'académie ? >> demandais-je
Revenir en haut Aller en bas
Kazuho Mazaru
Human
Human
avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 09/03/2012
Localisation : Dans une certaine académie ;) avec une glace! :D

Carte d’Élève
Âge: 16
Classe: Première
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: Un enchanté dans l'endroit que je déteste le plus.   Ven 13 Avr - 20:31

Nous étions sorti du gymnase et Yuri c'était assis dans l'herbe et regardait les nuages. Il me dit:

-C'est vraiment magnifique, tu ne trouve pas?

Je tournais à mon tour ma tête pour voir ces fameux nuages, blanc, coton, douillet. J'étais parti dans ma rêverie... Mon entrée dans cette académie m'inspirait... J'avais l'impression de changer, d'être plus moi-même. D'une pensée à une autre, je me rendis compte en regardant les nuages que j'avais envie de m'échapper, de remettre le compteur à zéro. D'avoir de nouvelles relations. Tout en réfléchissant, je me sentis observé. Je retournais vivement la tête, ma bouche légérement ouverte et vu que Yuri tapotait le sol en me proposant de m'asseoir près de lui. Je m'effrondrais à moitié en tombant en arrière comme si je m'étais mit debout sur mon lit et que j'étais retomber pour ne sentir que le plaisir du matelat moelleux, de l'énorme oreiller! J'éclatais de rire, d'un petit, qui expliquait le fait que j'étais dehors et non dans mon lit. Je m'étais donné un violent coup derrière la tête, mais je riais.

Mon attenton fut de nouveau sérieuse quand je vis Yuri me faire un sourire bienveillant. Ce n'était pas ce sourire qui attira mon attention, enfin si, mais quand on voyait ses yeux, je ne sais pas, mais ils lui ne montraient pas quelque chose de lui-même. Comme tout le monde, vous pouvez me dire, tout le monde à ça, même moi... Oui même moi! Mon côté moqueur, parfois narquois même ipocrite, pouvait être horrible pour les personnes sensibles. Et même si j'étais troublé par cet air, je ne le montrais pas. Je riais, j'étais heureux... Encore une fois, vous remarquez: un simple petit quelque chose peut me rendre heureux.

Nous restions ainsi pendant un moment, à regarder ces nuages sous la brise légère du vent. J'étais inspiré... J'avais très envie de retourner dans ma chambre et d'aller sur le balcon pour écrire ma poésie. Yuri me parla alors:

-Alors Kazuho où va-ton maintenant ? Tu peux me faire visiter l'académie ?

Je le regardais, étonné. Je n'avais pas envie de bouger! Pas du tout mais Yuri m'avait posé la question sur la voie: "tu dois le faire". Je lui souris de mon sourire canine et me leva. Je lui pris la main et nous partîmes tout les deux, moi les mains dans les poches, bizarement mes livres n'étaient pas là, je vais vous dévoiler un secret, je suis un magicien.... Bon ok, j'arrête... Yuri et moi, nous prîmes la route allant vers le lycée. Il était dans cette partie de l'académie, autant lui montrer... Je lui montrais la cafétaria tout d'abord, un gros batiment bien voyant, puis ensuite je lui montrais la bibliothèque... Qui, bizzarement, venant de moi, n'aimais pas particulièrement. Je me mis à sifflotais, tandis que Yuri me suivait et nous coupâmes par le jardin pour aller vers les dortoirs. En y pensant, comme il est nouveau, je lui posa la question:

-As-tu une chambre? Dans le dortoir en tout cas... Parce-que si tu en as pas, faudra en demander une.

Je continuais à marcher, après avoir entendu sa réponse, puis je lui dit en y pensant:

-D'ailleurs, voudrais-tu voir la mienne?






Ces souvenirs resterons toujours et à jamais dans ma mémoire, mais pourtant je pourrais quand même les oublier...
Kazuho M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un enchanté dans l'endroit que je déteste le plus.   Ven 20 Avr - 16:27

<< D'ailleurs, voudrais-tu voir la mienne? >> dit-il

<< Oui j'aimerais beaucoup, et puis apparemment je suis dans la même que toi, j’espère que l'on va bien s'amuser! >>
Nous continuons de marcher sur la route, puis nous arrivâmes sur une bute, avec au milieu un trajet de sable avec sur les bords de l'herbe qui menait à un fleuve. Le décor était carrément celui d'un manga ou un anime! Le soleil commençait à se coucher, des nuages bleutés au ton orange caressaient le soleil de couleur passion aux contours rouge framboise. Quelque petit oiseau volait au-dessus de nos cheveux que le vent faisait ondulé doucement. des fleurs se dressaient sur notre chemin, elle était toutes d'une couleur différente, il y en avait des rouges, des oranges, des bleus, et des blanches. Quelques élèves jouaient au ballon sur la bute tandis que d'autres étaient assis dans l'herbe verdoyante et fraîche. Je regardai Kazuho qui avait l'air pensif et sifflotais un air enfantin, qui me rendit joyeux. Je joignais mes mains et fis, du moins j’essayai de faire une petite mélodie. Qui ne ressemblait à rien d'ailleurs, je me mis à rigoler tous seul tandis que Kazuho me regardait en souriant.
Nous marchions encore et encore, quand nous arrivâmes devant les portails des internats des garçons. J'ouvris le portail d'une bonne poigne. Il y avait un petit terrain de foot sur lequel jouait un groupe de jeunes primaires à la frimousse toute ronde et rose. Des sortes d’appartements se dressaient derrière avec chacun des baies vitrées et un balcon. Des Lycéen était perché sur la rambarde et jouait de la guitare tandis que d'autres mangeaient. Franchement je me demande d'où ils peuvent bien avoir autant d'argent, les directeurs de l'académie renmei... Il y avait un écriteau avec écrit dessus "Collège" cela devait être les appartements des collégiens, je montai les quelques marches qu'il y avait à monter avec Kazuho. Je m’arrêtai pour lui poser quelques questions.

<< Dit moi Kazuho qu'aimes-tu faire, car d'après ce que je sais le ce que je sais le sport n'est pas ta tasse de thé, alors qu'est-ce qui te donne le sourire ? Et puis que dirais-tu de sortir ce soir pour voir un peu les alentours ?>> demandais-je
Revenir en haut Aller en bas
Kazuho Mazaru
Human
Human
avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 09/03/2012
Localisation : Dans une certaine académie ;) avec une glace! :D

Carte d’Élève
Âge: 16
Classe: Première
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: Un enchanté dans l'endroit que je déteste le plus.   Lun 23 Avr - 21:46

D'après ce que j'avais compris, Yuri partageait la même chambre que moi... Cool! Je sifflotais toujours continuant à marcher. Je ne regardais pas Yuri, mais je savais que son regard était posé sur moi. Il fit un mouvement que je ne regardais pas puique que je regardais des oiseaux passer au-dessus de nous pour s'éloigner au loin dans le ciel de couleurs pâle et multicolore... Ils étaient déjà bien loin quand j'entendis une "sorte" de sifflement qui me fit tournait la tête. Yuri soufflait entre ses mains, ce qui faisait ressortir un teint musicale un peu raté... Fallait pas qu'il le prenne mal, alors je souris... Et il ria... Je ne pus faire ressortir une tête blasé à mon habitude mais je crois qu'il l'avait pas remarqué... Nous continuâmes jusqu'à arriver au collège, près de l'internat des garçons. Des collégiens s'y trouvaient et jouaient au foot, tandis que ceux de notre âge étaient assis sur le mur à s'occuper en les regardant... Ceux qui les regardaient vraiment ne pouvaient s'empêcher de ricaner, pour les autres ils jouaient de la guitare... J'aurais voulu les rejoindre et composer un air à mon tour, mais bon... J'étais avec Yuri. Il se retourna vers moi et me dit:

- Dit moi Kazuho qu'aimes-tu faire, car d'après ce que je sais le ce que je sais le sport n'est pas ta tasse de thé, alors qu'est-ce qui te donne le sourire ? Et puis que dirais-tu de sortir ce soir pour voir un peu les alentours ?

L'idée de voir les alentours ne me disaient rien... Je répondis seulement à la premier question:

- Je hais le sport en fait, pas que je suis nul...Mais je déteste... Je préfère lire et écrire... Et je joue de la guitare aussi...

Après avoir discuter sur ça, je lui dis d'un air géné:

- En fait, j'ai pas trop envie de sortir... Tu voudrais bien qu'on monte tout les deux dans la chambre... Je suis faitigué...






Ces souvenirs resterons toujours et à jamais dans ma mémoire, mais pourtant je pourrais quand même les oublier...
Kazuho M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un enchanté dans l'endroit que je déteste le plus.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un enchanté dans l'endroit que je déteste le plus.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» JOHN ROSS En ville, décide d'aller faire un tour dans un endroit de jeunes, malgrè ses 32 ans et ses rides naissantes sur son visage. [LIBRE]
» Tache de couleurs dans un endroit sombre... [Munkisha]
» A la recherche d'un endroit calme [libre]
» [Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher
» Lieux hanté en 1692 dans l'ain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Renmei :: l'Academie Renmei :: L'Entrée de l'Académie :: Le Gymnase-