Académie Renmei


Bonjour, au cas ou tu n'aurais pas remarqué, CE FORUM EST MORT, DEAD. J'ai aimé tout les moment passé dessus, vous aller tous me manquer! Adios Bichachos !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une nuit à son chevets. [PV : Lelouch] [TERMINER]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gumi Megpoid
Vocaloid
Vocaloid
avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 03/02/2012
Age : 19
Localisation : Dans un pensionnat pour des androids avec des humains bizarre :D

Carte d’Élève
Âge: 16 ans
Classe: Première
Relations du Personnage:

MessageSujet: Une nuit à son chevets. [PV : Lelouch] [TERMINER]   Dim 11 Mar - 9:33



~Gumi Megpoid~
Une nuit à son chevets.


« Comment... comment on en est arrivés à ce point !?»

Je résume, au départ, ce n'était qu'un simple rendez vous au ciné entre moi et Jin Hyun. Enfin... Plutôt un lapin de rendez vous.. Ce débile n'est pas venu pour le film et son excuse est qu'il a oublié ! Impardonnable ! J'ai marcher sans réfléchir dans la rue, et bam ! Je suis arrivée à l'autre bout de l'académie Renmei ! Je suis plus que débile ! J'ai croisé des gens horribles, voulant que je finisses dans leurs lits ont failli m’emmener avec eux ! Mais à ce moment là, quelqu'un est venue à ma rescousse, un garçon mignon, mystérieux nommé Lelouch. Mais je me suis échapper des bras de celui qui m'emporta facilement pendant qu'il se battais avec l'un ses acolytes, j'ai mis à terre le boss et son deuxième acolytes d'un seul coup. Ils ont finis par fuir surtout de moi.. J'ai menti à Lelouch concernant mon nom de famille... Bah ouais au début j'y étais à "conito". Puis la dernière chose qui m'est dites était :
«Tu serais pas dans l'académiee Renmei ?»
Alors qu'on voulais tout les deux rentrés, il tomba dans les pommes avec de ma fièvre... Pas possible... Nous sommes réfugier dans un hôtel et bien sur il fallait que monsieur le gérant dise exprès qu'il n'y a plus qu'une chambre... et il n'y a que UN lit DOUBLE ! Monsieur le gérant, je vous ajoute à mes victimes à traumatisé..


Voilà en outre le résumer... ~ Je me dirigea désormais vars notre chambre.. Tout en regardant le couloirs et les numéros des portes. ~ ... On est chambre 23. 23... Ah la voilà ! ~ Je l'ouvris avec impatience pour mettre notre prince choix aux bois dormant mais pas pratique pour ouvrir quand on a quelqu'un sur les épaules.. Enfin je dis ça mais au moins les portes ne sont pas à clefs mais à pass. J'y suis rentrée facilement ~ Je posa le dormeur dans le lit très rapidement que j'en oublie de fermer la porte. ~ Je la ferma juste après, peur qu'on nous vois, puis je regardais attentivement notre chambre ~ Elle belle ! Cette chambre à un lit double comme l'ai-je dit tout à heure, d'un matelas confortable avec draps en coton et édredon de plumes. Les fenêtres offrent une vue sur sur la ville, sur le jardin et sur le fleuve. Bureau. Téléviseur LCD 20 pouces avec chaînes par le satellite, films en exclusivité et lecteur DVD. Accès Internet avec ou sans fil (en supplément).Ligne téléphonique directe. Réfrigérateur et minibar. Salle de bain attenante avec ensemble douche/baignoire, baignoire profonde et douche manuelle. La salle de bain offre les équipements suivants : sèche-cheveux, bidet et bidet. Peignoirs et pantoufles. Climatisation. Digne d'un quatre étoiles ! Oui la monnaie d'une semaine de boulot va être dépensée pour une nuit ici avec un bref inconnu, enfin je connais son nom au moins, mais ça en vaut la peine pour le luxe ! Bon je doit m'occuper du malade. Qu'est qui la pris !? Bon sang, sortir avec une fièvre qui risque d'augmenter surtout avec ce froid. Bon d'abord... le ... désha..biller ! Ah ! Je peux pas faire ça ! ... ~ Je le regarda avec un air de pitié ~ Bon ! Juste le haut alors ! ~ Je lui retira son manteau et l'écharpe sans déranger son sommeil. Pour éviter qu'il ai trop chaud et pour y vérifier si il n'as pas de dessous, je déboutonnas sa chemise, tout en frôlant son torse, une par une.. Je continuais alors que j'avais la réponse, j'étais drôlement calme... ~ Mais qu'est ce que je fais... ? Bon Gumi, va prendre une douche, oui une douche pour te calmer. Je lui mettais la couverture et alla m'enfermer dans la salle de bain. Tiens c'est bizarre, je n'avais pas de pensées mais des mouvements comme je me déshabillais, pris mon chargeur de mon sac, charger mon téléphone, rentrer dans la douche et alluma l'eau. ~ Ah.. ça fait du bien, je confirme, tant de chose s'est passé, juste pour un rendez-vous gâché. Même pas, il y a même pas eu de rendez vous. Jin.... Je te déteste ! T'es la pire espèce humaine de ce monde ! Au moins j'ai rencontré quelqu'un de bien aujourd'hui ! Enfin.. Si son état s'empire, je ferais mieux d'appeler les secours. Je sens encore son torse au bout de mes doigts qui l'ont frôler. ~ Je finis cette bonne douche avec une inquiétude pour celui qui dort à côté, je pris une serviette, séchais mes genoux avec et me l'enrouler autour. Je me dirigea vers mon phone, l'alluma. ~ Aucun nouveau message/appels ratés... Je m'en doutais. Fayot. Mmh.. Il est déjà vingt-trois heures.. Si je l'embêtais ?

Ecrire un message

Jun chéri <3 je serais pas à l'académie demain, je dors à l'hôtel avec un ami qui est subitement tombée dans les pommes et comme il se fait tard, je l'ai amener à l'hôtel. Tu n'est pas contre ?


Et voilà ! niark niark ! Tiens il a déjà répondu :

Nouveau message
De : Jun <3
Reçu le : xx/xx à 23h04


Nn. Good partourze !


Erk... Non mais je rêve !!? C'est quoi ce mec !? Rah ! Qu'il aille en enfer !
D'un coup, j'entendis un écroulement juste à côté ! ~ Oh non ! Il est tomber !? J'ouvris grand la porte et sorti avec la serviette enroulé au corps.

« Qu'est qui ce passe !? » hurlais-je d’inquiétude, tout en courant vers le dormeur.


Dernière édition par Gumi Megpoid le Sam 14 Avr - 6:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/Cobeni.Hanasaki
Lelouch Lamperouge
Human
Human
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 27/02/2012

Carte d’Élève
Âge: 18
Classe: Terminal
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: Une nuit à son chevets. [PV : Lelouch] [TERMINER]   Sam 17 Mar - 14:16

Drôle de soirée. Si seulement je ne m'étais pas entêté à sortir alors qu'au fond je ne me sentais pas des mieux... Je soupirais jusqu'à m'écrouler au sol. Tombant dans les pommes. Mon corps était malgré tout léger, ce qui n'empêcha pas la demoiselle de me porter, heureusement. Pour ma part, j'étais K.O. Dans les pommes; je flottais dans le vide. Un sentiment étrange qui me prenait. Je me trouvais dans ma tête, dans le néant total. Allongé au sol, je regardais devant moi. Noir, que du noir... Il n'y avait que ça. Je ne pipais mot, me trouvant sûrement dans une illusion. C'est ça être évanoui ? En réflexion avec soit même ? Je soupirais pour alors penser à quelque chose. Une pomme... Allez savoir pourquoi, et là, devant moi, une pomme vu le jour. Je souris un bref instant me disant que dans mon esprit, je pouvais imaginer ce que je voulais. Ce n'était qu'un rêve que je contrôlais... J'eus alors THE idée.
Fermant les yeux, je pensa fort, imaginant une demoiselle précise. Une demoiselle à la taille plutôt grande, égale à la mienne, Ses cheveux étaient d'un blanc immaculé, une chevelure lui descendant jusqu'au bas du dos. Une longue chevelure. Un ruban, accrochant ses cheveux en queue de chevale. Un ruban bleu et violet. Un que je lui avais offert. La demoiselle d façon générale était sublime à mes yeux. Sa poitrine plutôt généreuse, son corps mince, sa peau laiteuse; De quoi charmer des anges. Je soupirais pour avoir voir la belle, fixer mes yeux de ses yeux d'un rouge écarlate. Ce regard qui m'a toujours fasciné... Devant moi se trouvait haku, comme dans mon passé...

Spoiler:
 

Je la regardais puis alors souris tristement.

«  Onee-chan... »

«  Lulu... »
«  Pff... Même si tu es une illusion... Tu n'imagine pas le bien que ça fait de te voir... »
«  Onii-kun... »

Je me levais dans ce néant puis la pris dans mes bras, même si je n'avais aucune sensation. Je ne pouvais pas sentir son souffle sur ma peau, sa chaleur s'unir à la mienne. Je ne pouvais plus sentir cette douceur qu'autrefois je ressentais. Je ne pipais mot, me contentant de la serrer, comme un fou, je voulais tant me sentir bien de nouveau.

«  Tu me manque Oee-chan... »

«  Toi aussi... »

Suite à cela, tout explosa, tout disparaissait autour de nous. Je me sentais mal, je reouvris les yeux voyant un plafond qui n'était pas celui du lycée. J'étais ailleurs... Soupirant, je posta ma main sur le côté, faisant tomber le réveil sur la commode. Dès lors, une demoiselle sortit habillé dans une simple serviette. Celle-ci semblant craintive de ce bruit.

«  Rien... Rien... J'ai fait tomber le réveil... »


Doucement, je posa une main sur mon torse puis ne sentis pas la froideur de ma chainette. Je fouillais partout, comme si elle c'était perdu dans mon propre corps. Je la regardais, rougissant pour dire comme inquiet.

«  Mon pendentif... O... Où est mon pendentif ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gumi Megpoid
Vocaloid
Vocaloid
avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 03/02/2012
Age : 19
Localisation : Dans un pensionnat pour des androids avec des humains bizarre :D

Carte d’Élève
Âge: 16 ans
Classe: Première
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: Une nuit à son chevets. [PV : Lelouch] [TERMINER]   Lun 19 Mar - 14:05



~Gumi Megpoid~
Une nuit à son chevets.


Sortie de la salle de bain, je vis ce garçon, qui voulait me sauver de garçons mal famée, mais je me suis débrouiller seul; nommé Lelouch Lamperouge qui s'était levé après être tombé dans les pommes avec de la fièvre, dehors avec un froid de malade. ~ Ouf, il est vivant.. Bah ça se voit qu'il est costaud, vu la façon dont il a battu au barre de fer, comme si il l'utilisais comme un sabre, l'autre mec et puis c'est un homme non ?

«Rien... Rien... J'ai fait tomber le réveil...»

Alors ce n'était que ça ? Ouf, je me sens bien soulagée, tout d'un coup. Mais c'est tellement brusque comme réveil aussi.. Bah il a du rêver d'un truc. Ce n'est pas mon problème. ~Fin de l'angoisse, je remarqua quelque chose. ~ J'ai oublié que j'avais seulement une serviette sur moi. Est-ce un honte ? Dois-je ressentir cette honte ? Non, je ne sens rien. Lelouch était retournée, est il gêné ? Bon je crois que je dois donc aller me changer. Mais vu qu'il est réveiller, dois-je retourné à l'académie ? Bon, d'abord, me changer. ~ Je me retournais donc, et marchais pour retourner dans la salle de bain.

« Mon pendentif... O... Où est mon pendentif ? » venait de dire Lelouch d'un ton inquiet.

Je m'arrêtais puis me retournais ~ Un pendentif ? Oh mince, je n'ai rien vu !

«Gomene, je n'ai pas aperçu un pendentif accroché à ton cou pendant que je t'ai portée..» m'excusais-je sincèrement.... Je vais me changer et si tu tiens vraiment à ton pendentif, on va le chercher, peut importe l'heure, ça se voit que tu y tiens. Et vu que je n'ai pas pu remarquer une chose que tu tiens, je vais t'y aider. Donc attend moi là.» dit-je en souriant.

Je repartis dans la salle de bain, me changea, bref ce que j’avais prévu de faire. Ressorti et préviens que j’étais bel et bien prête cette fois. Lelouch était toujours là, regardant la fenêtre. Je me contentai de l’observer. Quand quelqu’un sonna à la porte. ~ Hein ? à cette heure !? C’est qui ?


Je sais c'est court...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/Cobeni.Hanasaki
Lelouch Lamperouge
Human
Human
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 27/02/2012

Carte d’Élève
Âge: 18
Classe: Terminal
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: Une nuit à son chevets. [PV : Lelouch] [TERMINER]   Mer 21 Mar - 18:07

Drôle de moment. Je m'étais évanoui dû a une fièvre qui me prenait. J'avais beau le sentir mal, je ne m'étais pas soigné et cette histoire a aggravé mon cas. Je me réveillais après cet espèce de rêve. Je me sentais léger. J'avais rêvé de ma sœur, imaginant un discours avec elle. Je voulais tant lui dire a quel point elle me manque. Sa mort était sûrement la chose la plus horrible que j'ai connue. Après tout, je voulais mourir pour la retrouver. Cette histoire m'à largement marqué et si j'avais le choix, je ne désirerais que ça, revenir dans le passé et éviter cet événement macabre. Jy pensais chaque jour et chaque soir, la seule chose me calmant état cette photo que j'ai d'elle et moi en pendentif. Mais là...

J'etais dans la chambre avec cette demoiselle, elle m'avait aidé visiblement. Malgré le fait quelle soit presque nue recouverte d'une serviette. Je m'étais rendu compte que mon pendentif avait disparu. Je me sentais mal, comme si j'avais perdu un coeur. Je la fixais tandis quelle essayait de me rassurer. Je lui souris puis la laissa retourner dans la salle de bain pour de changer. Tandis que moi, je posais ma main sur mon cœur le serrant doucement tandis que la voix faible murmura quelques mots. 

" Onee... Chan.... Haku...."

Je laissais une larme couler le long de ma joue. Après tout j'avais mal. Je revoyais ce soir, ce soir ou elle mourut devant mes yeux. Je laissais un petit torrent de larme couler sur mon torse. Quand soudain, quelqu'un toqua a la porte. Je le dirigea torse nu vers la porte puis l'ouvris. Voyant un jeune homme, le groom, celui qu'on compare au room service. Celui ci me tendant un pendentif, disant qu'au passage de la demoiselle, ceci était tombé. Et donc il me le ramenait. Je ne remercia chaleureusement. Puis lui donna un pourboire avant de fermer la porte. 

L'émotion s'empara de moi. Malgré la demoiselle devant moi, je craqua, me laissant tomber au sol répétant le nom de la soeur, le pendentif ouvert montrant deux petites photos. Une de moi et une de Haku. Je laissais les émotions parler pour moi. Je répétais son nom inlassablement serrant le pendentif contre mon coeur. Oui.... Je l'avouais a la demoiselle, j'avais besoin d'un soutient. Soupirent je sécha les larmes pour regarder la demoiselle et lui dit doucement. 

" Gomene.... L'émotion... la mort est une chose cruelle que je n'accepte pas malgré le temps... "  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gumi Megpoid
Vocaloid
Vocaloid
avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 03/02/2012
Age : 19
Localisation : Dans un pensionnat pour des androids avec des humains bizarre :D

Carte d’Élève
Âge: 16 ans
Classe: Première
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: Une nuit à son chevets. [PV : Lelouch] [TERMINER]   Ven 23 Mar - 22:55



~Gumi Megpoid~
Une nuit à son chevets.


Je ne sais plus quoi faire, c'est la première fois que j'agis calmement devant une personne, normalement je le fais mon chien, les hommes non ? Bah, c'est très bizarre, ce garçon doit avoir un passé affreux… Un passé... ? J'en ai un ? Si les passées sont aussi affreuses, je n'en veux pas. Mais sans, on ne comprend pas les gens non ? Ah je vais en faire une musique ! Si j'ai le temps... Bon où étais-je ? Ah oui ! La porte ! Lelouch ouvrit la porte, bon il est chez lui, enfin une chambre louer pour une nuit, donc c'est normal qui ouvre, torse nu toujours avec de la sueur. Celui qui sonna à une heure pas possible était le groom ~ Il y a un problème avec la chambre ? J'espère pas... ~ Le groom nous remettais un pendentif, disant que je l'avais fait tomber dans le hall. ~ Ah bah voilà, je me suis changer pour que dalle ! Bon bah pas grave, vu que Lelouch est ravie de l'avoir retrouvé ! Mais beaucoup, car ~ à la fermeture de la porte, il en pleura à chaude larmes. Même qu'il en prononça des mots.. Non, des noms plutôt, du genre «Haku»… ~ Mais qui est elle ? ~ Puis j’entendais des «Onee…chan…», donc j’ai ma réponse ~ Je sais vraiment pas quoi faire… Pas l’habitude de voir des gens pleurer surtout un mec ! Bah ça doit vraiment lui faire de la peine… Que puis-je faire pour lui ? ~ Soudain, il me regarda et sècha ses larmes de tristesse tout comme de soulagement

« Gomene.... L'émotion... la mort est une chose cruelle que je n'accepte pas malgré le temps... »

La mort ? Le temps ? Oh, oui, les humains ne sont pas éternels alors que moi, tant que je n’ai pas de bug dans mes circuits, je ne mourrai jamais et je serai, même je suis un être éternel… Sur le coup, je n’ai pas été honnête avec Lelouch…

« … Je dois te faire un aveu, Lamperouge-kun… Je suis en vrai, Gumi Megpoid. Tu dois avoir surement déjà remarqué non ? C’est vrai, la craie noire sur mes cheveux à disparu après la douche. Bref, ce que je veux dire c’est en tant qu’androïde, je ne peux comprendre ce que tu ressent, je ne connais rien sur vous les humains, vos sentiments… Donc je ne peux rien à faire… à part…» Lui dis-je d’un air penné…

Un son sortit de ma bouche, je commençais à chanter pour au moins voir son sourire.




« Aujourd'hui encore, un autre matin s'est levé
Et mes larmes ont déjà séché
Malgré la perte de tout ce qui m'était cher

«Pourquoi n'y a t-il que moi qui suis encore en vie ?
Pourquoi suis la seule à me tenir debout ici ? »
C'est pour vivre
Vivre, et transmettre ces paroles
Alors, vie... Reste en vie...

J'ignore ce qui arrivera demain, mais
Un autre matin se lèvera certainement
Un avenir sera là pour toi
Ne fuis pas, crois en ce lendemain
Sois forte, allez, sois forte...

Reste en vie
» Lui chantais-je en essayant de penser à sa peine…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/Cobeni.Hanasaki
Lelouch Lamperouge
Human
Human
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 27/02/2012

Carte d’Élève
Âge: 18
Classe: Terminal
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: Une nuit à son chevets. [PV : Lelouch] [TERMINER]   Lun 26 Mar - 14:34

Drôle d'histoire. J'avais été sauvé, puis là, je repensais au passé. Revoyant cette scène qui m'avait détruit tout simplement. Mon cœur, mon âme, tout y était passé ce soir là. J'avais perdu ma sœur. Je pleurais oubliant la demoiselle qui était là. J'exprimais cette solitude, cette haine, cette douleur qui me rongeait chaque jour et qui avais besoin d'être évacué de temps à autre. Soupirant, je séchais mes larmes pour entendre alors la demoiselle parler. Elle semblait gênée de quelque chose. Une chose que je ne comprenais pas puisqu'elle n'avait rien fait de mal. Du moins si j'y repense, je ne vois pas là où elle aurait pure faire de mal à ma personne. Je l'écoutais tout simplement, n'ayant rien d'autre à faire. Sa voix fluette se fit vite entendre, elle me disait.

« … Je dois te faire un aveu, Lamperouge-kun… Je suis en vrai, Gumi Megpoid. Tu dois avoir surement déjà remarqué non ? C’est vrai, la craie noire sur mes cheveux à disparu après la douche. Bref, ce que je veux dire c’est en tant qu’androïde, je ne peux comprendre ce que tu ressent, je ne connais rien sur vous les humains, vos sentiments… Donc je ne peux rien à faire… à part…»


Androïde ? Ainsi donc elle n'était que métal et boulons ? Je ne la croyais pas trop, même si cela expliquait le fait qu'elle m'ait transporté si facilement. Je ne croyais pas qu'elle était un androïde à proprement parlé. Peut être est-elle tout simplement une vocaloid. Une sorte d'idole cybernétique, fusionnant humain et machine. La preuve, elle s'était douché, or un androïde ne le pourrait pas, enfin selon les points de vue. Je soupirais pour alors la regarder, elle qui semblait enclencher un processus dans son système. Sa voix devint plus informatique, mais toujours agréable. La demoiselle se mis à chanter, comme ma soeur le faisait souvent. Doucement, je fermais les yeux, puis l'écoutais doucement. Ses paroles étant évidentes à mes yeux. Une histoire triste, je souriais un bref instant, touché de son attention.

Quand elle eu finit, je voilà mon regard baissant doucement la tête, puis je me relever pour me diriger vers elle. Puis je la serra dans mes bras. J'étais si touché que à la limite, j'aurais désiré l'embrasser, mais je n'allais pas le faire. Je ne devais pas. Du moins, je le pensais. Je lui souris puis me décolla doucement.

«  Arigato... Gumi-chan... Peut-être es tu une androide, mais visiblement, tu sais comment toucher les gens... J'avais besoin de ça... .Merci... »


Un sourire triste cette fois. Mais au moins j'étais heureux au fond. Je la regarda dans les yeux, puis m'installa sur le lit. Je lui devais beaucoup. C'est là que je remarquais un truc... La chambre comportait juste UN grand lit. Simple détail... Je m'allongea de mon côté puis soupira légèrement.

«  Il est temps de dormir non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gumi Megpoid
Vocaloid
Vocaloid
avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 03/02/2012
Age : 19
Localisation : Dans un pensionnat pour des androids avec des humains bizarre :D

Carte d’Élève
Âge: 16 ans
Classe: Première
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: Une nuit à son chevets. [PV : Lelouch] [TERMINER]   Mer 28 Mar - 13:44



~Gumi Megpoid~
Une nuit à son chevets.


J'ai chanté pour ce garçon désemparé qui avait presque perdu son précieux pendentif, seul souvenir de sa sœur. Je ne sais pas s’il a été touché de mon geste, si soudainement. Bah normalement oui, vu que je suis un programme pour non ? ~ Lelouch l’air abattu se leva ~ ça n’a donc pas marcher ? Ne me dites pas que ça à empirer la situation !? ~ Et soudainement il m’enlaça ~ Quoi ? Attendez une minute … Qu’est-ce qu’il se passe là ? Pourquoi m’enlace t-il ? Mais… c’est vrai que c’est agréable… Le système «Kokoro» est entrain de me faire mal, qu’elle est cette sensation ? Pour ai-je mal tout d’un coup et pourquoi il m’enlace d’un coup ? En tout cas je n’ai pas envie de me décoller de lui… ~ Mais un moment où un autre, il se décolla, me regardai d’un sourire si triste. ~ Non je voulais y rester ! Et le revoilà, le système « Kokoro » qui me fait encore plus mal. Mais qu’est ce que j’ai ?

« Arigato... Gumi-chan... Peut-être es tu une androide, mais visiblement, tu sais comment toucher les gens... J'avais besoin de ça... .Merci... »

Cela veut dire que ça la chanson… Lui a aidé ? D’un coup, ses mots m’étaient soulagement. N’est-ce pas bizarre ? Bah, je suis bizarre de toute façon. Lelouch me regardait toujours et moi, je le suivais du regard. Il s’installa sur le lit. Je fixais d’un coup le lit d’où il est s’est installé. Ah oui... Le lit… j’ai oublié ce petit détail… ça doit surement l’embêter que je dors dans le même lit que lui non ? Que faire ? ~ Il s’allongea dans côté et soupire. ~ Je confirme ce que je viens de dire, surtout avec le soupire qui vient de me sortir.

« Il est temps de dormir non ? »

J’ai craqué sur la façon dont il l’a exprimé la phrase ~ Il vient de dire quoi là !? Ça ne le gêne vraiment pas !? Sérieux !? Euh… non attendez ! Que dois-je faire !? Il y a plus d’autre chambre de libre, en plus ! Je fais quoi maintenant !? Je n’ai vraiment pas d’autre choix ? Non attendez bien sur que si !

« Lamperouge-kun, c’est bon, dors sur le lit ça ne fais rien pour moi. Je peux appeler le room service pour qu’il m’amène une couverture et je dors sur la chaise. Donc ne t’inquiète surtout pas ! Et puis je ne sens pas les « courbatures » comme vous le dîtes, vous les humains. Donc c’est très bon pour moi et puis c’est toi le fiévreux non ?»

Bon c’est réglé alors ! ~ Je me dirigeais vers le téléphone sur la commode, près du lit et je commençais à taper un numéro tout en me posant sur le lit. Une voix me répondit.

« Veuillez nous excuser mais le room service est fermée. »

Bon d’accord… C’est le seul choix… Je me retournais derrière et je vis Lelouch déjà endormi Trop mignon, quand il dors. J’avais même envie de l’embêter mais bon… Le regarder m’a apaisée et je senti mes yeux devenir lourdes et je tombai légèrement sur lui, sans m’être la couverture qui avait l’air agréble et m’endormi.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/Cobeni.Hanasaki
Lelouch Lamperouge
Human
Human
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 27/02/2012

Carte d’Élève
Âge: 18
Classe: Terminal
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: Une nuit à son chevets. [PV : Lelouch] [TERMINER]   Sam 31 Mar - 13:47

La soirée était étrange. Moi, en compagnie de la demoiselle. Soupirant d'aise, j'étais là, sur le lit, l'invitant à se joindre à moi. Après tout, il n'y avait pas trop de place ailleurs. Je m'endormais, n'entendant pas le refus de la demoiselle. Je commençais à fermer les yeux après tout, il se faisait tard et j'avais sommeil. Je m'enfonçais dans le monde des rêves. Après tout, je ne pouvais pas résister. Doucement, je m'endormis. La demoiselle vint après un moment proche de moi, juste avant de s'écraser sur moi. Chose que je ne sentis pas. Pour x raisons, mon sommeil était bien profond. Je ne faisais rien, jusqu'à me réveiller dans la nuit noire. La nuit était belle et bien là. Seul dans la chambre, j'étais en compagnie de la demoiselle qui m'avait sauvé. Sa tête contre mon torse, je rougissais doucement. Elle semblait si angélique quand elle dormait. Je ne savais pas trop quoi faire, convaincu que le moindre geste la réveillerait. Je souris puis soupira doucement, parlant tout seul dans ma tête. Imaginant ma soeur à mes côtés, elle qui me conseillait.

* Elle est belle c'est ça que tu te dit ?*

* J... Je ne peux rien te cacher.. Onii-chan... *
* Tu ? *
* Quoi ? Attend, je la connais à peine... Je ne peux pas penser à ce genre de sentiments... allons.. *
* Il m'a bien fallut une minute pour t'aimer... *
* Mais tu es ma soeur... *
* Un conseil... Laisse parler ton coeur Lulu... *

Suite à ces mots, je sortis de mes pensées pour la regarder. Elle était mignonne, petite mais mignonne. Son visage invitait à sourire, je ne m'en laissais pas. Doucement, je vins la porter pour la décaler et l'allonger sur le lit avant de la recouvrir des draps. Je ne voyais pas si elle dormait ou non, mais toujours est-il que je la trouvais mignonne. Je rougissais et soupira doucement.

* Dit le lui... *
* Mais...*
* Un jour viendra où tu pourras lui dire non ?*
* Je...*
* Fait le bon choix Lulu....*

Doucement, je posa ma tête sur son ventre puis respira doucement. Je regardais son visage la voyant doucement s réveiller. Elle semblait si sereine. Doucement, je posa une de mes mains sur les siennes, puis je ne fit plus rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gumi Megpoid
Vocaloid
Vocaloid
avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 03/02/2012
Age : 19
Localisation : Dans un pensionnat pour des androids avec des humains bizarre :D

Carte d’Élève
Âge: 16 ans
Classe: Première
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: Une nuit à son chevets. [PV : Lelouch] [TERMINER]   Sam 31 Mar - 18:22



~Gumi Megpoid~
Une nuit à son chevets.


Le dernier souvenir que j'avais avant de m'endormir était le visage de ce garçon paraissant fragile à son système « Kokoro », mais lui était humain, ce ne n'était pas un système mais un "coeur". Ce visage endormi était doux, apaisant mais aussi il semblais assez triste. Quand ce garçon m'avait enlacé pourquoi ce système n'arrêtait pas de battre tellement fort que je croyais qu'il pouvais déclencher mon auto-destruction. J'avais mal de ses battements qui résonnait dans mes circuits. Est-ce la même façon que marche un coeur ? La voix d'une personne qui m'était familière a soudainement surgi.

« Gumi Megpoid.»

Il m'appelle ? Qui était cette voix qui m'était plus que familière ? Ne me dîtes pas que ... J'ouvris mes yeux soudainement ! C'est bizarre, tout autour de moi était lumineux, si puis-je dire, tout était blanc. J'étais là seule, dans cette tenue.. cette tenue que je portais lors de ma création. Où est la chambre d'hôtel ? Et Lelouch ? Suis-je comme ce qu'on appelle un "rêve" ? Une silhouette apparaît légèrement devant moi. Cette silhouette aussi m'était familière... Il m'appelait encore.

« Gumi Megpoid... Non.. Megumi...»

Megumi ? Ce prénom m'était aussi familière que inconnu... Je me souvenais des cris qui hurlait ce prénom mais ces cris était là avant ma création... Comment est-ce possible !? Dois-je lui demander ce phénomène de ma mémoire tout comme les battements du système « Kokoro » ?

«Professeur ? Megumi.. Qui est elle ? »

Le professeur sourit légère et me montra du doigt. Je suis Megumi ? Mais non, je suis Gumi Megpoid !

« As-tu oublié ce que tu étais avant d'être ce que tu es maintenant, Gumi Megpoid, tu étais humaine, tu étais Megumi. Ces souvenirs sont dans ta mémoire mais elle sont cachés. Trouve les, chère Vocaloid, Gumi Megpoid. »

Je fermais mes yeux, cherchant dans ma mémoire cérébrale, qui étais Megumi ? Les recherches faites par mon système de recherche était terminé, il ne suffit plus que d'ouvrir mes yeux pour avoir accès au réponse de la recherche. Mais je ne voulais pas les ouvrir... Pourquoi ? Car je n'ai toujours pas demander pourquoi ces battements dans le système « Kokoro ».

« Ces battements sont tes sentiments amoureuses envers quelqu'un ? De qui es tu amoureuse, Gumi Megpoid ? Ce cher Kim Jin Hyun ou bien.. Lelouch Lamperouge ? ... Reviens me voir quand tu aura la réponse, Gumi Megpoid. »

Amoureuse ? J'ai ce sentiment dans ce système. Comment le professeur connaissait la question qui trottinais ma tête ?

« Je suis ton créateur. N'oublie pas cela Gumi Megpoid. »

Oui, professeur... Maintenant je dois chercher ce que le professeur m'avait demander, mais comment je fais ? En tout cas, j'ouvris légèrement mes yeux.
J'étais de retour à la chambre d'hôtel, je ne sais pas pourquoi, j'avais une couverture sur moi et ... Lelouch sur mon ventre, plutôt sa tête sur mon ventre. Attendez... sa main est sur la mienne ... C'est agréable... Soudainement les recherches faîtes sont apparus à ma vus et pour avoir ses réponses. Je déconnecta mon système pour un moment. Les yeux toujours ouverts, j'étais sans réactions, sans respiration, j'étais morte pour un moment...

Voici la réponse de mes recherches :


Aucune réponse.


Comment ça "aucune réponse" ? Mes circuits remarchèrent, je revenais à la raison comme "en vie", après à peine cinq bonne minutes d'inactivation. Mais pourquoi à mon réveil, je vois Lelouch ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/Cobeni.Hanasaki
Lelouch Lamperouge
Human
Human
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 27/02/2012

Carte d’Élève
Âge: 18
Classe: Terminal
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: Une nuit à son chevets. [PV : Lelouch] [TERMINER]   Mer 4 Avr - 14:24

La demoiselle et moi étions dans cet endroit là. Suite à un instant très spécial. Je ne savais pas trop comment réagir, alors je m'étais juste posé près d'elle. Puis nous dormions. Jusqu'à ce moment de transe. Pour ma part, je pensais à ma soeur, la perte de ma soeur, la présence qui me manquait. Puis après cela, je me suis réveillé pour me mettre contre la demoiselle, posant ma tête sur son ventre et pour avoir un peu plus de chaleur, je tenais une de ses mains. La demoiselle était douce, belle et visiblement gentille. Que demander de plus ? Je ne faisais qu'attendre son réveil pour éventuellement parler, écoutant son coeur battre. Quoi que... Un android à un coeur ? Je ne savais pas, je me disais qu'un android est l'égal d'un, une, humain, humaine. Je ne savais pas ça, mais étrangement, soudain, la demoiselle semblait.. Morte. Son coeur ne battait plus. Je ne savais pas pourquoi, mais cela m'inquiétait un peu. Je releva la tête puis caressa sa joue.

«  Gumi ? … G... Gumi ? »


Mon regard était plus insistant que jamais, j'avais... Non, je n'en revenais pas, mais j'avais un sentiment de déjà vu. Ce sentiment qui est celui d'avoir peur. Peur de perdre quelqu'un à qui on tient. Sans rien dire je la berça un peu chuchottant son nom, puis revins dans ma position initiale. Pour x raison, après cela, son coeur se remis à battre. J'étais soulagé. Je ne pipais mots. Je la regardais doucement pour alors frotter ma joue contre elle doucement. Puis je frotta ma main contre la sienne, je rougissais certes, mais dans le noir, cela ne se voyait pas. Je repensais doucement au passé puis dit d'une voix douce, un peu éteinte.

«  Gumi... J... Je veux rester près de toi... Être.. Ton... petit ami  »

Mes yeux remontèrent vers elle doucement, je cherchais des réponses. Mon coeur battrait-il pour elle désormais . Je ne pouvais pas le savoir, mais j'avais une idée là dessus. Sans rien dire, je me contenta de remonter mon visage, me décalant doucement, puis je me mis à côté d'elle, collant mon visage à sa nuque pour l'embrasser une fois à cet endroit là. Avant de fermer les yeux comme pour m'endormir. Je n'attendais pas sa réponse, trop fatigué pour l'entendre. Un geste pourrait me donner la réponse, mais c'est à elle de voir cela, pas à moi. Soupirant d'aise, je serra un peu plus ma main attendant de voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gumi Megpoid
Vocaloid
Vocaloid
avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 03/02/2012
Age : 19
Localisation : Dans un pensionnat pour des androids avec des humains bizarre :D

Carte d’Élève
Âge: 16 ans
Classe: Première
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: Une nuit à son chevets. [PV : Lelouch] [TERMINER]   Jeu 5 Avr - 10:03



~Gumi Megpoid~
Une nuit à son chevets.


Après un rêve plus que bizarre disant que j'étais la copie d'une morte, j'ai fait une recherche qui devait me déconnecter pendant à peine cinq bonne minutes. Cette recherche ne m'a réellement servi à rien, il n'y avait aucune réponse sur cette personne, j'en étais presque pétrifier du faîtes qu'il n'y avait aucune réponse dans mon ordinateur central. Mais dans le rêve, je suis destinée à revoir le professeur dans encore un de mes rêves et ce pour lui ire la réponse à sa question «De qui es tu amoureuse, Gumi Megpoid ? Ce cher Kim Jin Hyun ou bien.. Lelouch Lamperouge ?» Je ne sais pas qui répondre. En tout cas pour l'instant. Mais je pense que cela ne va pas durer. Car en parlant de ceux qui je n'arrive pas à choisir, juste après ma recherche, je me suis reconnecter et en ouvrant les yeux, je vis Lelouch appelée mon nom désespérément. J'oubliais, qu'il y a une grande différence entre Lelouch et Jin. Pour mon couple, j'y met tout mes système à Jin, mais je n'ai jamais de réponse ou on m'envoi balader. Mais avec Lelouch, seulement en un soir, il m'a fait déjà battre mon système. Pour Jin, c'était un peu pareil mais ce n'était qu'au moment où j'ai failli me prendre l'eau à la st valentin et que il m'avais pris avec lui, ce n'étais qu'à ce moment là et c'était le seul... Je ne vois peut-être pas Jin comme mon petit ami ou même celui que j'aime, j'adore l'embêter, mais il n'a aucun attention pour moi... On s'entend très peu et ça me fait mal. Je ne sais plus, je crois que mon cerveau va fait un court-circuit ! Tiens depuis tout à l'heure je pense à Jin, mais.... Et Lelouch alors ? Il était là devant moi, même sur moi à frotter sa joue conte le mien et mes mains prises prisonnière par les siennes. Je ne pouvais plus m'y échapper ou me défendre dans cette position. Mais je n'en avais aucune envie de me lâcher de lui. Ce que je veux c'est rester pour toujours contre lui. Moi toujours habiller pour ma sortie; qui était censer que je sois avec Jin, je t'ai rencontrais pendant ma solitude et ma peine; toi qui étais avait ta chemise toujours ouvert, je sentis son coeur battre, mais sentis le mien ? C'est toi qui a voulu m'y aider, je te veux avec moi... toujours... A ce moment tu avais penser la même chose Lelouch ? Et doucement son visage s'approcha de mon oreille et me dit.

« Gumi... J... Je veux rester près de toi... Être.. Ton... petit ami »

Sa voix était presque éteinte, je n'entendis qu'à peine, mais j'entendais comme même. Même le petit presque, non vraiment éteinte, je pouvais l'entendre. Oui il pensait la même chose que moi, je me sentis tellement surprise et heureuse, ma réponse était bel et bien oui, je m'en fou de quitter Jin, vu que je vais pouvoir avoir une vrai relation partager et je voudrais que cela reste comme cela à jamais. C'était une bonne idée l'hôtel comme même. Doucement il montra son visage, même par la nuit sombre, je le vis rougir, est-ce aussi mon cas ? Doucement il me quitta les mains et se mit sur juste près de moi collant son visage à ma nuque. J'aimais bien la position de tout à l'heure. Je me retourna doucement mon visage qu'il m'embrassa soudainement. Ses yeux se ferma doucement comme il s'endormi. C'est bon, j'avais compris... C'était à mon tour de prouver que je le veux en tant que mon petit ami. Je ferma mes yeux aussi et tant qu'à faire ma main qui était le plus près de son corps, prit sa main qui était près de celui ci, la serrai fort en espérant que ce n'étais pas un rêve. Quand à ma deuxième main caressait doucement son visage. Je veux rester comme cela à jamais, mais il lui faut un réponse. Mes lèvres se décolla doucement de lui mais ne s'éloigna pas très loin. Juste pour un instant je ne lui dit que.

« J..je.. t'aime Lelouch.»

Puis mes lèvres retourna se coller sur les siennes. Je voudrais vraiment me faire tout à lui. Je bénis ce jour, cette rencontre et tout. J'ai enfin ma réponse, professeur, bientôt je le vous aurez ma réponse.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/Cobeni.Hanasaki
Lelouch Lamperouge
Human
Human
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 27/02/2012

Carte d’Élève
Âge: 18
Classe: Terminal
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: Une nuit à son chevets. [PV : Lelouch] [TERMINER]   Ven 6 Avr - 14:03

La demoiselle et moi étions là, sur ce lit. La nuit belle et bien présente. Que faire ? Je ne savais pas, je me posais des question. Sur mes sentiments. Ceux du passé me faisant hésiter sur mes actuelles pensées. Je ne savais pas trop si je devais lui dire. Ou pas. Après un bref instant, je me mis contre elle doucement puis je lui avoua. Prenant mon courage à deux mains. Que dire de plus hein ? Soupirant d'aise, je l'écoutais me parler. La demoiselle semblait aimer ce baiser dans la nuque. Sa peau étant d'une fraicheur des plus étonnantes. Je la vis me regarder puis me dire qu'elle m'aimait. Cela me rappela ce soir … Ce soir où ces mots m'avaient été dit, mais autrement.
Je revoyais le visage de cette demoiselle qui n'est autre que ma soeur. Je la revois, elle et son sourire éternel me dire qu'elle m'aimait. Elle ne me détestait pas loin de là non, elle m'aimait vraiment. Puis elle ferma les yeux doucement pour ne plus jamais les reouvrir. La mort de ma soeur, voilà une chose qui me rappel ce qu'est la tristesse.
Sans rien dire, je soupirais d'aise pour la voir s'approcher puis m'embrasser. Ses lèvres se collaient aux miennes d'une façon sublime. Je sentais celles-ci, une fraicheur sans pareil. Incroyable. Je rêvais éveillé. Doucement, je fermais les yeux doucement. Par la suite; je ne disais plus rien, la fixant dans les yeux. Elle vint me ré-embrasser chose qui me fit frissonner. Je liais mes lèvres aux siennes tendrement. La demoiselle était douce avec moi; je déposa mes mains sur ses joues puis je me recula doucement.

«  Tu me rappelle ma soeur... Une fille douce, timide, mais à la gentillesse sans faille.. Une demoiselle qui m'a tout appris... Comme toute bonne soeur qu'elle était...
Si j'ai pleuré tout à l'heure, c'est parce que mon médaillon contient une photo d'elle... Et ne pas l'avoir me détruit... J... C'est ma faute si elle n'est plus... Et je m'en veux... J... Enfin... »


Je voulais lui raconter l'histoire, mais je n'y arrivais pas. Je n'en avais pas la force morale. Je me contentais de la serrer contre moi pour me réchauffer un peu et me rassurer. Mon coeur battant à mille à l'heure. Je fermais les yeux sans rien dire, tremblant comme une feuille. Je revoyais ces images dans ma tête. Ce soir. Cet événement. Sans rien dire je poussais un soupire pour doucement m'endormir, d'un sommeil léger. Prononçant doucement.

«  Je .. Aishiteru... Gumi-chan... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gumi Megpoid
Vocaloid
Vocaloid
avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 03/02/2012
Age : 19
Localisation : Dans un pensionnat pour des androids avec des humains bizarre :D

Carte d’Élève
Âge: 16 ans
Classe: Première
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: Une nuit à son chevets. [PV : Lelouch] [TERMINER]   Ven 6 Avr - 20:31



~Gumi Megpoid~
Une nuit à son chevets.


Bizarre la nuit, je l'ai rencontrée et je l'ai aimée à la minute d'après. Non la fin est je l'ai embrassée à la troisième minute après ! Quelle soirée ! La nuit va t-elle durer encore longtemps dans ses bras ? Si oui, je voudrais qu'il dure éternellement rien que pour lui. Mais je suis entrain de penser que maintenant, j'ai ma réponse à la question du professeur. Quand vais-je lui donner ma réponse quand je me rendormira ? Mais ceci était un rêve. Et les rêves viennent de l'imagination de l'être. Peut-être en ce qui concerne Megumi, tout cela n'était que fruit de mon imagination. Enfin je l'espère.. car je commença à avoir des doutes sur moi et je ne veux absolument pas que Lelouch le remarque si cela ne m'échappe soudainement car on dirai qu'avec lui, je ne retiens pas mes sentiments.
Bref, nous étions là, dans ce lit qui était grand mais paraissait petit soudainement. Toujours à nous embrassez mais soudainement, Lelouch nous arrêta dans ce moment aussi intense que paisible. Il se recula doucement.. Quel était le problème ?

« Tu me rappelle ma soeur... Une fille douce, timide, mais à la gentillesse sans faille.. Une demoiselle qui m'a tout appris... Comme toute bonne soeur qu'elle était...
Si j'ai pleuré tout à l'heure, c'est parce que mon médaillon contient une photo d'elle... Et ne pas l'avoir me détruit... J... C'est ma faute si elle n'est plus... Et je m'en veux... J... Enfin...
» dit il tout hésitant et tremblotant un peu de partout.

Lelouch était entrain de me parler de son passé, mais aussi de me comparer à sa soeur... Megumi.. puis sa soeur. Je le regardais toujours, il se forçait vraiment à parler de cela. J'ai compris professeur... Non, mais qu'est ce que j'ai penser à l'instant sérieusement.. Lui, un humain alors que moi, android construit par l'homme avec des systèmes qui m'a nommé "Vocaloid", je suis surement une copie de cette Megumi... Je ne suis qu'une copie ! Lelouch s'est soudainement endormi. Moi le poussa légèrement de ma nuque, je me leva, regarda la ville sombre à cet heure mais aussi illuminant pour certains magasins encore ouvertes. Tout en commençant à verser des larmes soudainement. Je ne veux pas être une copie mais «Gumi Megpoid». Je refusait d'être comparée à la soeur de celui que j'aime à présent. Je me dirigea vers le bureau, pris un stylo et un papier. Vous en doutez bien que j'écrivais un petit mot. Quand je fini mon dernier mot, je pris mon gilet et sorti de cette chambre d'hôtel. Mais juste avant, je paya la chambre tout en disant qu'il y avait encore quelqu'un dans la chambre. Et je demandais à un taxi toujours en service de me ramener à l'académie. Je suis rentrée à l'académie à cinq heure huit du matin après avoir passé une bonne soirée, mais j'y ai décidé de le terminer.
Le mot que j'ai laissée à Lelouch était :


Lelouch, je suis rentrée plus tôt .o. Désoler je devais vite rentrée chez moi car j'avais promis de me rendre chez une amie tôt chez elle. Gomene >< ! Donc bye bye ! J'espère te revoir bientôt :3

PS : J'ai payer la chambre, ne t'inquiète pas ;3

Gumi-chi :D




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/Cobeni.Hanasaki
Lelouch Lamperouge
Human
Human
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 27/02/2012

Carte d’Élève
Âge: 18
Classe: Terminal
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: Une nuit à son chevets. [PV : Lelouch] [TERMINER]   Ven 13 Avr - 18:04

La soirée passait tranquillement. Ces révélations et ces mots avaient apaisé mon esprit. J'étais plus calme désormais. Du moins, en moi, je me sentais comme serein. Je regardais doucement autour de moi puis m'endormis tendrement aux côtés de la demoiselle répondant au nom de Gumi Megpoid. J'avais discuté avec sans me rendre compte d'une erreur, celle de l'avoir comparé à ma soeur. Je l'avais brièvement comparé, je ne lui avais pas dit que je l'aimais comme ma soeur non. Elle lui ressemble juste. Et à mes yeux je l'acceptais comme Gumi Megpoid. Et non ma soeur. Je soupirais dormant comme un bébé. Je ne me sentais pas déplacé, dormant d'un sommeil profond.

Je rêvais d'une montagne de neige. Je me revoyais ce jour avec ma soeur. J'étais jeune. Je soupirais pour alors skier avec ma soeur. Celle-ci souriante, elle n'était pas l'Haku détruite après ses histoires d'amour non, elle était la demoiselle qui vivait sa vie et qui en jouissait jour et nuit. La Haku souriante qui aimait son frère et sa famille. Ce jour là, j'étais tombé et je m'étais fait mal. Je revoyais ma soeur qui m'avait pris en charge.
«  … Haku... J'ai mal... »
«  Je t'avais dit de pas aller si vite... »
«  Gomene... C'est bien fait pour moi... »
«  Dit pas ça Lulu... Aller montre moi ça... »
« ... »
«  Bon ça va tu semble ne pas avoir d'os cassé ou autre. Aller relève toi, puis va doucement la prochaine fois...Sinon... »
«  Hai... »
Un exemple comme un autre. Nombreuses sont les fois où Haku a joué la parfaite soeur qui tenait à son frère. Nombreuses sont les fois où elle me réconfortait. Et de mon côté je faisais pareil, sans le jour où il aurait absolument fallut que je le fasse... Je m'en voulais et le lui disait via pensée chaque jours...

Le jour se levait, je sentais les rayons frapper ma personne. J'ouvrais les yeux puis alors ne sentis pas cette chaleur qu'apportait la veille Gumi. Je me retournais pour ne plus la voir. Paniqué, je me releva puis vis sur le bureau un papier. Je m'avançais puis le lisais. Je vis alors comme des gouttes d'eau sur ce papier. De l'eau ? Ou des pleurs ? Sûrement des idées que je me faisais. Je soupirais pour alors après un long moment sortir de la chambre, rentrant au pensionnat. Me disant dans ma tête.

* Désormais … Je ne suis plus seul Onee-chan... J'ai gumi... *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelouch Lamperouge
Human
Human
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 27/02/2012

Carte d’Élève
Âge: 18
Classe: Terminal
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: Une nuit à son chevets. [PV : Lelouch] [TERMINER]   Ven 13 Avr - 18:05

END
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nuit à son chevets. [PV : Lelouch] [TERMINER]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une nuit à son chevets. [PV : Lelouch] [TERMINER]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La nuit du renouveau.
» Dans la nuit noire (Pollo)
» Une nuit d'ivresse humaine
» [Bande] Gobelins de la nuit
» La nuit, même si on est nyctalope, peut être dangereuse... [PV Gïlh'Or]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Renmei :: Kurōbā City :: Le Centre Ville :: Hotel & Restaurant la Fayette-