Académie Renmei


Bonjour, au cas ou tu n'aurais pas remarqué, CE FORUM EST MORT, DEAD. J'ai aimé tout les moment passé dessus, vous aller tous me manquer! Adios Bichachos !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mon nouveau chez-moi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haruka Shiwazaki
Human
Human
avatar

Messages : 382
Date d'inscription : 18/01/2012
Localisation : Là où me guident mes pas...

Carte d’Élève
Âge: 17 ans
Classe: Terminal
Relations du Personnage:

MessageSujet: Mon nouveau chez-moi.   Sam 21 Jan - 17:40

Ma chambre était spacieuse. Je refermai la porte pour ne pas être déranger et pouvoir découvrir mon nouveau lieu de vie. Car pour moi qui aime la tranquillité, cette chambre serait l'un de mes endroits favoris. En effet, elle était solitaire. Je posais ma valise près du lit et allais ouvrir les portes-fenêtres qui menaient à un petit balcon, pour laisser l'air entrer. De là où j'étais, j'avais une vue sur un lac, situé un peu plus loin. J'étais content car cette Académie cachait de merveilleux endroits. Puis, je rentrais et commençais à défaire ma valise. Je jetais au passage un oeil sur mon lit? Tant mieux, ma guitare était déjà arrivée. Je pourrais en jouer dès ce soir... voir d'ici une vingtaine de minutes. Et oui! Jouer de la guitare était l'une de mes plus grandes passions. Enfin, passons... Je rangeai mes vêtements dans mon armoire? Ce serait une bonne chose de faites et rangeai mon cahier de chansons ainsi que ma pochette de dessins dans le tiroir de ma table à chevet. D'ailleurs, je me disais que j'aurai sûrement de quoi écrire de nouvelles paroles ou faire de nouveaux dessins.

-Bon, maintenant que c'est fait, allons visiter un peu.

Je jetai un dernier regard à ma chambre et mis mon téléphone portable dans ma poche. Puis, je sortis et fermai la porte à clé.



~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.


Dernière édition par Haruka Shiwazaki le Mar 6 Mar - 18:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evane Sudei
Human
Human
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 29/02/2012
Localisation : Dans un monde ou les poneys punks bouffent des arcs-en-ciel noir et font des cacas papillons (a)

Carte d’Élève
Âge: 16 ans
Classe: Première
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: Mon nouveau chez-moi.   Mar 6 Mar - 17:05

[Salut, tout d'abord j'aimerais savoir si je peux répondre à ce topic ( je ne sais pas si ce poste est privé ou pas mais puisque rien n'est marqué, bon, je tente ma chance), je poste et au pire tu me le dis tout de suite je supprimerais ]

Je marchais dans ce long couloir qui s’avérait être maintenant mon domicile. Je les détestais pour ce qu'ils venaient de me faire, on aurait dit qu'ils venaient de me faire une opération à cœur ouvert en ayant oublier de m'anesthésier, comme s'ils s'étaient permis de choisir quelle sorte de personne je serais plus tard, quelle sorte de fille modèle il fallait que je sois. Ils m'avaient en un instant arrachés les rennes de mon destins que je croyais si bien contrôler. Alors c'est ça le rôle des parents ? C'est ça ce qu'ils appellent "protéger" ? Dans ce cas, laissez moi sans protection, laissez moi dériver, me noyer s'il le faut, mais laissez moi vivre. C'était tout ce que je leur demandais...

Je venais de passer dans les bureaux de l'administration pour récupérer le numéro de ma chambre. Il faudrait que je partage et cette idée mes mis les nerfs plus a vifs qu'ils ne l'étaient déjà. Moi qui aimait la solitude, moi qui aimait mon espace à moi pour me retirer, pour que personne ne puisse me voir dans les moments bas, pour me retrouver en tête à tête avec ma guitare et mes paroles, c'était raté, il y aurait quelqu'un pour m'épier, pour essayer de faire la conversation, pour essayer de lire mes partitions, comprendre mes textes, commenter ma musique. Je détestais cette idée. De plus, savoir que je partagerais avec une autre fille me déplut de plus belle. Je ne m'étais jamais trop entendue avec mes autres congénères féminines.

Je m'avançais donc sans grande envie dans les dortoirs et cherchais mon numéro de chambre. Les cris d'hier soir échangés entre mes parents et moi, les pleurs secrets dans mon lit jusque tard dans la nuit m'avaient donnés un sacré mal de tronche, et, le poids de ma guitare, de ses amplis et de ma valise ne facilitait pas les choses. Je m'adossais contre le mur et me laissais glisser pour enfin m'asseoir par terre, je posais ma gratte à mes cotés, fermais les yeux et plongeais ma tête dans mes mains froides pour essayer de faire passer cette douleur. Je me sentais seule, perdue, vide.

Un claquement de porte me fit ouvrir un œil, je distinguais brièvement un jeune homme qui semblait avoir mon age. Un jeune homme ? Ok, bon, je compris vite que je m'étais carrément planté de dortoirs et que j'étais assise comme un sac dans celui de mecs. Je relevais la tête en la calant contre le mur et tout en levant les yeux au ciel je soufflais :

-Et merde...

J'en avais ras le bol. J'espérais que cette académie ne soit pas trop stricte concernant les rapports filles-garçons et qu'il n'y aurait pas de répercutions concernant cette erreur de ma part. De toute façon, les répercutions, je m'en contre-foutais.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruka Shiwazaki
Human
Human
avatar

Messages : 382
Date d'inscription : 18/01/2012
Localisation : Là où me guident mes pas...

Carte d’Élève
Âge: 17 ans
Classe: Terminal
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: Mon nouveau chez-moi.   Mar 6 Mar - 19:11

[Alors, en faite ce sujet était celui de mon arrivée dans cette Académie. Mais ce n'est pas grave. Tu n'auras pas à supprimer puisqu'il existe des moyens de passer le problème. Et puis, le RP risque d'être sympa étant donné que je suis moi aussi un guitariste. Enfin, trêve de discours et laissons la place au RP. Ravi de RP avec toi Evane. ^^]

J'étais assis sur mon lit à écrire les paroles de mes chansons. J'avais l'impression que c'était hier que j'étais arrivé à l'Académie. Depuis, il s'était passé plusieurs choses. On ne pouvait pas dire que je m'ennuyais ici. Mais, j'aimais bien être comme maintenant. Un peu seul. Ma guitare posée sur mon lit près de moi, mon cahier dans la main, je relisais ce que j'avais écrit.

Je déposais mon cahier et me levai pour me diriger à ma porte-fenêtre. Je m'accoudais un instant afin de regarder un peu le paysage. Je souris. La première fois où j'avais regardé depuis cet endroit lorsque j'avais mis les pieds dans cette chambre pour la première fois. J'avais beaucoup apprécié la vue que j'avais. En plus, c'était calme. Je n'avais pas à me plaindre. Et je pouvais joué de la guitare autant qu'il me plaisait.

C'est alors que j'entendis du bruit venant de ma porte. Je rentrai dans ma chambre et m'approchai de la serrure que je déverrouillais avant d'ouvrir la porte. A peine étais-je sorti que je vis une jeune fille assise contre le mur qui se trouvait à côté de ma porte. Tiens, j'ai déjà vécu ça. Et pour cause, ce n'est pas la première fois que ça arrive.
La jeune fille avait de long cheveux, de couleur plutôt clair qui s'accordait à ses yeux. C'est la première fois que je la voyais ici. Quelqu'un que je n'avais pas encore vu, ou une nouvelle élève peut-être. Oui, c'était probable puisqu'elle avait une valise à côté d'elle. Tiens, une guitare ? Cette dernière était également près de la jeune fille. En m'entendant arrivé, elle releva la tête qu'elle appuya ensuite contre le mur.

-Et merde...

- Est-ce que ça va ? Tu as l'air un peu pâle.

Je posais mes yeux bleus aux légers reflets gris et calme sur elle, attendant une réponse.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evane Sudei
Human
Human
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 29/02/2012
Localisation : Dans un monde ou les poneys punks bouffent des arcs-en-ciel noir et font des cacas papillons (a)

Carte d’Élève
Âge: 16 ans
Classe: Première
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: Mon nouveau chez-moi.   Mer 7 Mar - 9:11

-Est-ce que ça va ? Tu as l'air un peu pâle.

Ce sont ces mots que le garçon prononça. Je redirigeais mon regard sur lui afin de voir plus en détail qui se tenait en face de moi. Il avait les cheveux blancs un peu en bataille qui retombaient sur des yeux très bleus, oui, il avait un look assez atypique. J'aimais bien la différence. Tandis que je me relevais en mettant ma guitare dans mon dos, je lui répondis :

- Oh, pardon si je t'ai dérangé. Ça va merci, je crois que mis à part une aspirine tu peux pas faire grand chose pour moi...Au fait ! Salut, moi c'est Evy.

Je jetais brièvement un coup d'œil par dessus son épaule, oui, je sais, la curiosité est un vilain défaut mais que voulez-vous, des défauts, j'en suis bourrée et peut-être que je n'ai aucune envie de les perdre, toutes ces imperfections qui font finalement que je suis moi, que je suis Evy et personne d'autre. La première chose qui attira mon regard fut bien sur un guitare posée sur son lit à coté d'un petit carnet. Alors lui aussi il fait de la musique ? Je m’abstins cependant de lui demander ce qu'il écrivait ou ce qu'il jouait car je savais combien je détestais qu'on me questionne à ce sujet, surtout en ce moment d'ailleurs où beaucoup de mes textes sont personnels à ce que je ressens. Le fait de le savoir musicien et qui plus est guitariste me rassura un peu et chassa l'espace d'un instant toutes les idées noires qui traversaient mon esprit. Je ramenais mon regard vers lui et tout en lui souriant j'ajoutais :

- Ouais, en fait, si t'avais une aspirine, ça m'arrangerais carrément...

Je détestais me taper l'incrust' chez ceux que je ne connaissais pas, ce garçon était peut-être entrain de faire quelque chose, je ne sais quoi ou peut-être voulait-il juste être un peu seul, je n'en savais rien. Enfin bref, s'il m'envoyait bouler, cette fois là je n'en dirais rien puisque j'en aurais fais de même.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruka Shiwazaki
Human
Human
avatar

Messages : 382
Date d'inscription : 18/01/2012
Localisation : Là où me guident mes pas...

Carte d’Élève
Âge: 17 ans
Classe: Terminal
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: Mon nouveau chez-moi.   Mer 7 Mar - 9:56

- Oh, pardon si je t'ai dérangé. Ça va merci, je crois que mis à part une aspirine tu peux pas faire grand chose pour moi...Au fait ! Salut, moi c'est Evy.

- Non, tu ne me dérange pas. Ne t'inquiètes pas. Ravi de te rencontrer Evy. Je m'appelle Haruka.

La porte de ma chambre était resté ouverte et je la vis jeter un petit coup d'oeil. Je suppose qu'elle avait vu ma guitare. Mais non. Ma chambre n'est pas l'idée générale que ce fait les personnes sur une chambre de garçon. Pas de musique qui ne ressemble à rien, dont le volume mit trop fort faisait vibrer les murs. Pas de vêtements ici et là aux quatre coins de la pièce. Et je ne sais quoi d'autres encore... C'était une chambre simple, plutôt spacieuse et bien rangée. Evy après un silence ajouta avec un sourire.

- Ouais, en fait, si t'avais une aspirine, ça m'arrangerais carrément...

- Oui, je pense en avoir, répondis-je en souriant à mon tour.

Seulement, je n'allais pas la laisser patienter dehors pendant que je cherchais le médicament.Je poussais donc la porte et attendit en la regardant. Je lui laissait choisir ce qu'elle voulait faire.

- Tu peux entrer pendant que je cherche l'aspirine si tu le souhaites.

Puis, j'entrais et disparu de son champs de vision, car me dirigeant vers la salle de bain. C'est là-bas que je rangeais généralement tout ce qui était médicament. La pièce était recouverte d'un bleu pastel qui éclaircissait la pièce. Je me dirigeais vers un tiroir et l'ouvrit avant de commencer à chercher.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evane Sudei
Human
Human
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 29/02/2012
Localisation : Dans un monde ou les poneys punks bouffent des arcs-en-ciel noir et font des cacas papillons (a)

Carte d’Élève
Âge: 16 ans
Classe: Première
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: Mon nouveau chez-moi.   Mer 7 Mar - 10:58

[ Han, j'adore rp avec toi ! Niéhéh je suis devenue une Haruka addict' Happy ]

Haruka ? Tien, son nom était sympa, il avait l'air d'un garçon assez posé et gentil, du moins c'était ainsi que je le voyais, c'était un garçon plutôt ordonné d'après ce que je pouvais voir de sa chambre. Je songeais un moment à quoi ressemblerait la mienne après un mois d'enfermement ici, sans doute à un intense bordel, avec des feuilles partout, ma guitare sur le lit, les restes de quelques gâteaux mangés durant une nuit blanche en écrivant quelques vers, ouais, c'est comme ça que je vois ma chambre, à mon image. Enfin, si ça pouvait faire fuir ma colocataire, héhé, j'en serais d'autant plus ravie. Après m'être imaginée quelques instant la tête que ferait ma camarade de chambre si elle arrivait dans mon antre, je recentrais mon attention sur le jeune homme qui se trouvait en face de moi.

Haruka fit presque l'effet d'un grand dieu lorsqu'il m'annonça qu'il avait de quoi me délivrer de cette horrible douleur qui ne voulait pas partir depuis hier. J'vous jure, un peu plus, et je lui baisais les pieds. Je faisais machinalement tourner ma bague en forme de crâne autour de mon doigt en attendant qu'il aille chercher le médicament mais je fus surprise qu'il s'écarte de passage en me regardant, je relevais la tête en sa direction.

-Tu peux entrer pendant que je cherche l'aspirine si tu le souhaites.

Qu'est-ce que je risquais de toute façon ? Ce garçon n'allait tout de même pas me sauter dessus à la moindre occasion, enfin, je ne pense pas. De toute façon, c'était toujours mieux que de rester comme un porte manteau devant sa porte qui plus est dans le couloir des garçons, je passerais soit pour la perverse de l’académie qui matte à travers les serrures soit pour la pauvre fille perdue qui reste le regard vitreux devant la porte d'un inconnu en attendant de l'aide. Dans les deux cas, j'espère que vous comprendrez que ce genre de réputation ne me convenait que très moyennement.

Je jetais un coup d’œil rapide en direction de ma valise, je la laisserais là, je n'allais pas emménager dans sa chambre donc je ne voyais pas l'utilité de rentrer ma valise. Seule ma guitare m'accompagnait, elle, je ne pouvais pas la laisser, si quelqu'un me la prenait, il m'arrachait le dernier bout de cœur que j'avais, les plus beaux souvenirs de ma vie, mes derniers éclats de rire, non, je ne pouvais pas me résoudre a perdre ça.

Je fis un pas en avant et entrais dans la chambre d'Haruka, je remarquais un porte fenêtre ouverte, instinctivement, je me dirigeais vers cette dernière et m'assis en équilibre sur la rambarde. Un léger vent soufflait et d'ici, on voyait un magnifique lac argenté. Je détournais légèrement la tête et lançais à Haruka :

-Hé ! Tu crois qu'on peut y aller là-bas ?

Je marquais un moment de silence, je l'entendais fouiller dans ses tiroirs. Ce Mode de vie était tellement nouveau pour moi, à vrai dire, j'ignorais tout de cet endroit, ma mère m'avait donné le règlement à lire pendant le voyage mais je lui avais jeté à la figure alors autant vous dire que je n'en ai pas lu une ligne. Je me demandais si c'était une académie stricte, si la vie était réglée constamment sur des heures précises. Je basculais légèrement en arrière pour voir ce que mon camarade faisait.

-Dis, ça fait longtemps que t'es ici ? Est-ce que on...s'y habitue ? Je détestes vraiment la sensation d'être enfermée...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruka Shiwazaki
Human
Human
avatar

Messages : 382
Date d'inscription : 18/01/2012
Localisation : Là où me guident mes pas...

Carte d’Élève
Âge: 17 ans
Classe: Terminal
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: Mon nouveau chez-moi.   Mer 7 Mar - 15:32

-Hé ! Tu crois qu'on peut y aller là-bas ?

Je venais de trouver la boîte que je cherchais. Je pris un verre propre que je remplis d'eau. Ensuite, je ressortis, les cachets dans une main et le verre d'eau dans l'autre. Elle était assise sur la rembarde en équilibre. Elle semblait être à son aise mais il ne faudrait pas qu'elle tombe. Nous étions quand même un peu en hauteur.

- Oui, et c'est un très bel endroit. J'y suis déjà parti et j'aime bien m'y rendre. Au fait, fais attention à ne pas tomber.

J'avançais vers elle afin de lui tendre le médicament et repartis ensuite dans la chambre. Un silence s'en suivit. Elle restait à regarder dehors, pendant que je rangeais mon cahier dans le tiroir de la table de chevet. J'avais fini d'écrire pour l'instant et je reprendrais peut-être plus tard, dans la soirée. C'est alors que la jeune fille se pencha un peu en arrière pour voir ce que je faisais et reprit la parole.

- Dis, ça fait longtemps que t'es ici ? Est-ce que on...s'y habitue ? Je détestes vraiment la sensation d'être enfermée...

- Pas autant. Peut-être un mois ou deux. Et oui, on finit par s'y habituer. Je ne sais pas si tu vas te sentir enfermée, mais personnellement dans cette Académie, je peux me détendre, même si ce n'est pas calme tous les jours. C'est un endroit agréable. Mais, je pense qu'au fil du temps, tu pourras te forger ta propre opinion.

Après avoir rangé mon cahier, je plaçais maintenant ma guitare à côté de mon lit, une place spécialement réservé pour elle. Puis, je me levai et aller chercher le verre qui était avec Evy afin de le déposer à la salle de bain. Lorsque je revins, je retournai dehors et croisais mes bras sur la rembarde afin de regarder la vue. Si plus loin, nous pouvions voir le lac. En dessous, s'étendait les jardins de l'Académie. Entretenu avec soin, ce dernier était vraiment magnifique et lorsque l'on parle de jardins, il ne faut pas s'attendre à ces petits jardins ou cour qui accompagne certaines demeures. Il s'agissait là, d'un jardin de taille imposante comme, le reste de cette Académie. C'est ce que j'avais pensé quand j'étais arrivé et c'est ce que je penses toujours. Mais cela ne me dérangeait guère. J'avais en général un bon sens de l'orientation. Et puis, les lieux de tailles démesurées, je connaissais.

Tiens, en y repensant. Depuis que je suis arrivé, je ne l'ai pas encore croisé. Mais je lui faisais confiance, je suis sûr qu'il viendra. Peut-être n'avais-je seulement pas encore eu l'occasion de le croiser. C'était possible.Parce que ça m'étonnerait qu'il ne soit pas venu. Je regardais les élèves qui marchaient et discutaient. Un des avantages de ma chambre est que je pouvais rester ici toute la nuit que l'on ne me verrait pas d'en bas. Je reportais mon attention sur le paysage, mais sorti de mes pensées.











Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evane Sudei
Human
Human
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 29/02/2012
Localisation : Dans un monde ou les poneys punks bouffent des arcs-en-ciel noir et font des cacas papillons (a)

Carte d’Élève
Âge: 16 ans
Classe: Première
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: Mon nouveau chez-moi.   Mer 7 Mar - 18:13

Haruka revint vers moi et me tendit d'une main un cachet, de l'autre un grand verre d'eau. Ce garçon était vraiment gentil, je me demandais s'il me montrait là sa vrai personnalité ou si il se cachait autre chose derrière cette façade. C'est fou ce que la race humaine peut-être complexe. Je lui souris, pris le verre ainsi que le médicament et avalais le tout d'une traite, bien sur, comme à chaque fois que je prend un comprimer, je manquais de m’étouffer. J'essuyais le coin de ma bouche et finis par le remercier.

- Merci ! Et je crois que tu as raison, je vais faire attention, je tiens pas spécialement à m'écraser comme une crêpe en bas, héhé, je trouve ça moyen comme première impression vis à vis des autres. Pour le lac...faudra que j'y aille, ça a l'air calé comme endroit...calme.

Haruka se retira un instant dans sa chambre et rangea son cahier, sa guitare. Moi, je regardais discrètement ce garçon qui m'avait accueillit gentiment dans sa chambre. Il n'était pas très bavard, et alors ? Croyez-vous que je l'étais bien plus ? Il me rejoint et s'accouda à son tour contre la rambarde, entre moi qui était assise sur cette dernière et lui qui y était accoudé, je me demandais ce que les autres voyaient d'en haut, j'espérais seulement qu'il n'ait pas un grand nombre de groupies folles amoureuses à ses pieds pour venir me casser la figure dès que j'aurais franchi le seuil de sa porte. Cette idée me fit rire intérieurement. Toujours les yeux perdus dans les immenses jardins de l’académie, Haruka repris la paroles. Il parlait peut-être peu mais a chaque fois qu'il ouvrait la bouche était pour dire des choses plutôt censées.

-Pas autant. Peut-être un mois ou deux. Et oui, on finit par s'y habituer. Je ne sais pas si tu vas te sentir enfermée, mais personnellement dans cette Académie, je peux me détendre, même si ce n'est pas calme tous les jours. C'est un endroit agréable. Mais, je pense qu'au fil du temps, tu pourras te forger ta propre opinion.

-Bon, si tu le dis, j'te fais confiance. De toute façon, je me ferais bien une idée moi-même, pour le moment le seul truc qui me fait chier c'est de partager ma chambre avec une inconnue...Et sérieux, y a pas des chambres mixtes ici ? T'as vachement de chance d'être tout seul tu sais !

Je me tus quelques instant et observais les lieux, en effet les jardins étaient resplendissants, je pressentais d'ailleurs que j'y passerais beaucoup de temps à partir de maintenant, ils étaient grands donc, avec un peu d'effort, je devrais pouvoir trouver un petit endroit tranquille pour jouer ou juste pour me détendre, penser, rêver un peu. Oh, j'ai des joies simples vous savez. Mais mon attention se fixait particulièrement sur ce point d'eau, au loin, il brillait et respirait la sérénité. Je souris. C'était décidé, s'il fallait que je fasse le mur un de ces soirs, j’irais là-bas, juste pour avoir le plaisir de l'admirer la nuit, sous la lune et les étoiles, car oui, ne vous faites pas d'illusions, je serais sage, oui, j'ai promis, oui, mais il ne peuvent pas m'enfermer comme ça, ils n'y arriveront pas, je ne ferais rien de mal ça non, je goûterais juste à la liberté et s'il ne me faut que ça pour vivre, seulement ça et quelques notes, ils n'ont pas le droit de me le refuser.

A cet instant je me revoyais presque comme avant, avec Dake et j'étais à deux doigt d'attraper le jeune homme qui se trouvait à coté de moi pour l'embarquer au delà des murs de l'établissement. Mais non, il n'y a plus de Dake, plus rien de tout ça, il y a juste moi. Tout ces souvenirs me rendirent nostalgiques, ainsi je décidais de les chasser de ma tête pour le moment. Je déposais mon regard sur Haruka, lui aussi semblait penser à quelqu'un ou peut-être était-il simplement entrain de rêvasser. Je me retournais habillement et sautais de la rambarde pour atteindre le sol de balcon. Je ne savais pas trop quoi lui dire, pourtant j'avais envi de taper la discut', pas forcément pour raconter ma vie, non, juste pour me changer les idées. Je posais les yeux sur sa guitare et lâchais machinalement :

- Elle est classe ta gratte !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruka Shiwazaki
Human
Human
avatar

Messages : 382
Date d'inscription : 18/01/2012
Localisation : Là où me guident mes pas...

Carte d’Élève
Âge: 17 ans
Classe: Terminal
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: Mon nouveau chez-moi.   Sam 10 Mar - 6:53

Je venais de sortir de mes pensées lorsqu'Evy parla. Je tournais la tête vers elle, toujours appuyé contre la rembarde.

-Bon, si tu le dis, j'te fais confiance. De toute façon, je me ferais bien une idée moi-même, pour le moment le seul truc qui me fait chier c'est de partager ma chambre avec une inconnue...Et sérieux, y a pas des chambres mixtes ici ? T'as vachement de chance d'être tout seul tu sais !

- Non, il n'y a pas de chambres mixtes. L'Académie est séparée selon différents niveaux. Tu as une partie pour les primaires, une autre pour les collégiens, les lycéens, et les universitaires. Chacun a ses propres dortoirs. Des dortoirs pour les filles et d'autres pour les garçons. Même s'ils ne sont pas très éloignés, ils sont bien évidemment séparés.

Oui, on finissait par s'y habituer à cette Académie. Que ce soit pour les lieux, lorsqu'il arrive de se perdre. Pour les personnes, car chacun est différent mais il y a des personnes avec qui on peut se lier d'amitié. Ou encore pour le fonctionnement en général. Après tout, même si cet établissement était différent des autres, il n'en restait pas moins que comme pour chaque chose on finit par s'y faire. Mais si ce temps peu être plus ou moins long.

- Et oui, j'avoue, dis-je avec un sourire. C'est une chance de pouvoir avoir une chambre seul. Je ne suis pas dérangé et je ne dérange pas en retour, en jouant de la guitare à des heures tardives par exemple.

Le silence s'installa. Je la vis tourner à nouveau la tête vers le lac. Elle le regardait depuis tout à l'heure. Peut-être voulait-elle aller le voir. Elle semblait nostalgique aussi. Est-ce que ce serait dû au changement d'établissement ? Je ne sais pas. Et je ne me concentrai pas davantage sur ce point. Ce n'était pas mes affaires et je ne suis pas une personne curieuse qui fouine partout. D'ailleurs, je n'aimais pas ce genre de personne. Une question comme ça, parce qu'on discute ou avec des amis ça va. Mais, si quelqu'un essaie de trop fouiller dans ma vie privée, je ne vais pas aimer.
Je regardais aussi le lac, poursuivant le fil de mes pensées que je décidai encore une fois de remettre à plus tard. C'est alors que j'entendis à nouveau la voix d'Evy.

- Elle est classe ta gratte !

- Ah ! Merci. J'ai vu que toi aussi tu jouais de la guitare, dis-je en regardant son instrument.

Je me tus deux minutes. Je venais d'avoir une idée. Je regardais ma guitare. Puis, je me dirigeais vers celle-ci avant d'attraper son sac qui se trouvait sous mon lit et de l'y ranger. En fermant le sac, je lui proposais mon idée.

- J'ai eu une idée. Je n'ai rien de prévu pendant la journée. Et peut-être que je me trompe mais tu sembles avoir envie de visiter le lac. De mon côté, je n'ai pas eu le temps d'y aller ces derniers jours. Alors, pourquoi ne pas y aller et peut-être jouer un peu de guitare. Qu'en dis-tu ? Je ne sais pas si tu veux, mais moi je pense que je vais y aller.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evane Sudei
Human
Human
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 29/02/2012
Localisation : Dans un monde ou les poneys punks bouffent des arcs-en-ciel noir et font des cacas papillons (a)

Carte d’Élève
Âge: 16 ans
Classe: Première
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: Mon nouveau chez-moi.   Sam 10 Mar - 14:03

-C'est une chance de pouvoir avoir une chambre seul. Je ne suis pas dérangé et je ne dérange pas en retour, en jouant de la guitare à des heures tardives par exemple.

Alors il aimait jouer de la guitare durant de longues heures ? Décidément, ce garçon m’intéressait de plus en plus. A dire vrai, ce qui m'inquiétait le plus dans le fait de partager ma chambre était de tomber sur une rabat joie détestant le son de ma guitare ou sur une sangsue toujours là a me regarder avec des yeux ronds a chaque fois que l'envie me prendrait de jouer quelques notes. Enfin, la raison pour la quelle j’appréhendais de partager mon dortoir avec une de mes congénère féminine était sans doute parce que, comment vous dire ? Je ne suis, disons, pas la plus féminine, non, je ne passe pas trois plombes devant le miroir, pas trois plombes devant ma penderie, je grimpe aux arbres quitte a me déchirer les vêtements. Alors peut-être ai-je tout simplement peur du regard que ma coloc' porterait sur moi. Je détestais vraiment que l'on me juge comme ça.

Haruka me tira de mes pensées en notant que je jouais également de la guitare, j'acquiesçais d'un sourire suivit d'un hochement de tête. Je posais les yeux sur l’étui qui contenait ma précieuse guitare et caressais ce dernier du bout des doigts. Le jeune homme rentra dans sa chambre et commença a ranger son instrument, moi, je le regardais d'un œil perplexe silencieusement. Haruka se retourna vers moi et me dit :

-J'ai eu une idée. Je n'ai rien de prévu pendant la journée. Et peut-être que je me trompe mais tu sembles avoir envie de visiter le lac. De mon côté, je n'ai pas eu le temps d'y aller ces derniers jours. Alors, pourquoi ne pas y aller et peut-être jouer un peu de guitare. Qu'en dis-tu ? Je ne sais pas si tu veux, mais moi je pense que je vais y aller.

Un sourire illumina aussitôt mon visage. Cette proposition me fit carrément l'effet d'une bombe dans mon cœur, j'avais envi de me changer les idées, et c'était justement ce qu'il me fallait. Je m'avançais a mon tour dans sa chambre.

-C'est vrai ? Tu veux bien m'y emmener ? Merci ! Dis-je en souriant C'est vraiment gentil de ta part...J’espère que ça te dérange pas hein, j'ai pas non plus envie de monopoliser ta journée. Au fait ! Je crois pas te l'avoir dit mais, Evy, c'est juste un surnom, au complet c'est Evane, mais je préfère Evy. Ça sonne mieux.

Je remis l’étui de ma gratte dans mon dos et je me dirigeais vers la porte. Un moment de mon arrivée me retraversa soudainement l'esprit, je pris alors la paroles à l'intention d'Haurka tout en m'avançant dans la couloir. Nous pourrons sans doute parler en chemin.

-Dis, quand je suis arrivée, j'ai croisé des filles. Elle parlaient de bal. Tu crois qu'on doit tous y aller ? Non parce que franchement, danser, c'est pas mon atout premier si tu vois c'que je veux dire. Et puis...je connais personne, puis j'ajoutais en riant ça craint d'être seule au monde au milieu de plein de gens qui s'éclatent. T'y vas toi ?

En plus, je n'avais rien a me mettre, les robes, les tenues de soirées, bref, tout ce qui était de ce style ne figuraient pas dans ma garde robe. Je passerais peut-être pour une asociale (mais peut-être en suis-je une tout compte fait ) mais il était vrai que le fait de se retrouver dans une foule d'inconnus ne me disait trop rien, de plus, pour un bal, ne faut-il a être accompagné ? Enfin, je n'était pas vraiment fixée a ce sujet, peut-être irais-je jeter un coup d’œil, pour voir. Qui sait, ça pourrait être sympa . Cependant, cet événement était loin d'occuper toutes mes pensées. Je poussais ma valise sur le coté de la porte histoire de ne pas trop faire de désordre au milieu de l'allée. Je me retournais vers Haruka et lui souris en attendant qu'il m’emboîte le pas.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruka Shiwazaki
Human
Human
avatar

Messages : 382
Date d'inscription : 18/01/2012
Localisation : Là où me guident mes pas...

Carte d’Élève
Âge: 17 ans
Classe: Terminal
Relations du Personnage:

MessageSujet: Re: Mon nouveau chez-moi.   Dim 11 Mar - 14:14

[HRP: Alors, je ne sais pas si tu voulais vraiment participé à l'event. Mais ça va être très compliqué si on veut respecter un certain ordre temporel. Selon l'arrivée de certains élèves qui a eu lieu ce jour là et le fait que moi-même j'étais occupé durant la journée. Sache que j'en suis vraiment désolé. ]

-C'est vrai ? Tu veux bien m'y emmener ? Merci ! C'est vraiment gentil de ta part...J’espère que ça te dérange pas hein, j'ai pas non plus envie de monopoliser ta journée. Au fait ! Je crois pas te l'avoir dit mais, Evy, c'est juste un surnom, au complet c'est Evane, mais je préfère Evy. Ça sonne mieux.

Je vis un grand sourire se dessiner sur son visage. Ca avait l'air de lui faire réellement plaisir. Elle remit sa guitare sur son dos avant de se diriger vers la porte. Eh bien ! Elle était pressée d'y aller de toute évidence. Je ne la fis pas attendre trop longtemps. Je refermais la porte fenêtre et vérifiais que je n'oubliais rien. J'attrapais mon téléphone portable et le mit dans ma poche, tandis que je lui répondais.

- Je t'en prie. J'aime beaucoup ce lac moi aussi, ça ne me dérange pas, Evy. Si tu préfères ton surnom, alors je t'appellerais comme ça.

Puis, je mis à mon tour ma guitare sur mon dos avant de sortir de la chambre. Elle m'attendais dans le couloir.

-Dis, quand je suis arrivée, j'ai croisé des filles. Elle parlaient de bal. Tu crois qu'on doit tous y aller ? Non parce que franchement, danser, c'est pas mon atout premier si tu vois c'que je veux dire. Et puis...je connais personne, ça craint d'être seule au monde au milieu de plein de gens qui s'éclatent. T'y vas toi ?

J'attrapais la valise qu'elle avait posé près de la porte, et la mit dans la chambre, avant de fermer la porte à clé. Lorsque je fus sûr qu'elle fut bien verrouillée, je me tournais vers la jeune fille.

- Je mets ta valise dans la chambre, plutôt que dans le couloir. Tu pourras la récupérer tout à l'heure. Et le bal dont tu parles. Ce doit être celui de la Saint-Valentin. Il est déjà passé. Elles devaient sûrement en reparler. C'est dommage que tu n'y ait pas pu y assister, mais je pense qu'il y aura encore plein d'autres occasions dans cette Académie où tu pourras profiter.

Nous avions commencé à marcher, tout deux, la guitare sur l'épaule. Je connaissais le chemin par coeur pour me rendre au lac. Nous eûmes l'occasion de passer devant plusieurs salles. Par exemple, je lui indiquais les salles de classe lorsque nous arrivions à côté. Les couloirs se succédèrent et nous finirent par arriver dehors, dans les jardins. Evidemment, étant donné que nous n'étions plus en hauteur, le lac n'était plus visible. Mais encore une fois, trop accoutumé au chemin, je la guidais à travers les jardins.

- On y est presque, dis-je en souriant. Tu vois les arbres la partie où se trouvent les plantes hautes ? Il y a également des arbres là-bas. Et c'est ce qui fait qu'on ne peut pas voir le lac lorsque l'on dans les jardins. Il faut avoir une vue en hauteur, pour l'apercevoir.

A ce moment là, il fallait faire attention à ne pas se perdre. Car les plantes hautes formaient différents chemins assez fermés. Ce n'était pas un labyrinthe non plus, mais assez facile de se perdre tout de même. Finalement, après une bonne dizaine de minutes à parcourir les diverses chemins et avoir pris plusieurs tournant, nous étions arrivé.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon nouveau chez-moi.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mon nouveau chez-moi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un nouveau chez-soi.
» Bienvenue dans ton nouveau chez toi! [Privé Calendina Nakori et Sora Kujo]
» Du nouveau chez les lordz - Napoleon III beta v2 -
» Du nouveau chez Glénat
» Matos : du nouveau chez le loup !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Renmei :: l'Academie Renmei :: Le Lycée :: Les Dortoirs :: Garçons :: Chambre n°4-